Le jour d'après

   Pas un pavé dans la mare, une bombe à fragmentation...

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

18,01 €

En savoir plus

   Ayant entre les mains des éléments d'information fiables, recoupés, glaçants, Philippe de Villiers a décidé de prendre la plume pour alerter les Français, en espérant contribuer ainsi à l'insurrection des consciences.

Au sommaire :

  • Apologue 
  • L'envers du décor
  • Ce que nous avons vécu a déjà été joué
  • "Covid 19, une fenêtre d'opportunité"
  • "T'as voir Vesoul et on a vu Davos"
  • Le mouchard et le gendarme
  • Les derniers roulis de l'ancien monde
  • Vers le Wibistan
  • Les cygnes noirs*Le nouveau tunnel
  • L'ordre des khmers verts
  • Les deux remises à zéro
  • La cancel culture ''à la française''
  • La grande chaîne des renoncements
  • Le secret ultime de la Réinitialisation
  • Le dîner du dévoilement
  • Insurrection

L'auteur : Philippe de Villiers
Philippe de Villiers est l'auteur à succès de romans historiques, classés dans les listes des meilleures ventes : Le roman de Charrette (2012) et Le roman de saint Louis (2013). Et de nombreux documents politiques qui ont fait date dont Les turqueries du Grand Mamamouchi (2005), Les Mosquées de Roissy (2006).
C’est pour l’ensemble de son œuvre littéraire que l’ancien président du conseil général de Vendée et fondateur du Puy du Fou a reçu, ce samedi 8 septembre 2018 après-midi, le prix Combourg, en présence de Jean-Yves Le Drian, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

4ème de couverture

   Ce que nous avons vécu a déjà été joué. À New-York. Lors d’une réunion ou plutôt d’un exercice de simulation d’une pandémie de coronavirus, le 18 octobre 2019 ; tout a été filmé et se trouve sur internet.

   Cela s’est passé plusieurs mois avant la survenance du virus. En réalité, les participants - les géants du capitalisme de surveillance - anticipaient ainsi la catastrophe à venir. Ils avaient voulu un monde d’un seul tenant, sans cloisons. Ils savaient que ce monde-là serait hautement pathogène. Ils le savaient et ils s’y préparaient. Ils attendaient la pandémie et ils la voyaient venir.

   Quand elle survint, ils la saluèrent comme « une fenêtre d’opportunité ».

   Pour les rentiers du numérique et de la Big Tech, ce fut une aubaine. Mais aussi pour les gouvernements qui mirent au ban d’essai l’idée d’une « société disciplinaire ».

Ainsi les élites globalisées ont-elles préparé le jour d’après. Occasion rêvée pour tout changer, changer la société, changer de société. Et imposer enfin leurs codes de désocialisation, leur esthétisme woke, leur idéologie du Bien total. »

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
ÉditeurAlbin Michel
ReliureBroché
Parution7 avril 2021
Hauteur22.5
Largeur14.5
Épaisseur1.8
Poids0.304 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le jour d'après

Philippe de Villiers
Le jour d'après

   Pas un pavé dans la mare, une bombe à fragmentation...