La Famille des Chanteurs Trapp

En stock (2)

23,70 €

En savoir plus

   Hollywood, avec son film La Mélodie du bonheur, n'a pas inventé la famille Trapp. C'était une vraie famille, connue dans le monde entier sous le nom de Famille des Chanteurs Trapp.

   En 1927, le baron Georg von Trapp, lieutenant de vaisseau de la marine autrichienne en retraite, veuf depuis quatre ans, se remarie avec Maria-Augusta Kuchera qui, sortie du couvent, est devenue la gouvernante de ses sept enfants. Inconsolable depuis la mort de sa première épouse, ce héros de la grande Guerre comprend que, mieux que la princesse qu'il doit épouser en secondes noces, cette pétulante jeune fille de vingt-et-un ans a trouvé le chemin du coeur de ses enfants. Il faut ajouter que l'enfance de Maria ne fut pas rose, tant s'en faut. Orpheline de mère, abandonnée par son père à l'âge de trois ans, confiée à un vieil oncle qui la battait pour un rien, elle a grandi dans un pensionnat sans les secours de la religion, jusqu'à ce qu'elle rencontre un prêtre. Son tempérament généreux la fit se décider pour la vie religieuse. Mais la Mère supérieure des bénédictines de Nonnberg, où elle était entrée, dut vite s'apercevoir que la place de cette pétulante postulante n'était pas dans un cloître, mais dans le monde. Après quelques années heureuses à Aigen, près de Salzbourg, où deux petites filles vinrent s'ajouter aux sept enfants, l'invasion de l'Autriche par l'Allemagne sonna comme un coup de tonnerre pour cette famille de chanteurs déjà célèbre, qui se vit bientôt obligée de fuir son pays, pour ne pas être obligée de renier sa foi. Les von Trapp émigrèrent en Amérique, où après une décennie d'aventures Maria se décida à écrire l'odyssée de sa vie.


4ème de couverture

   - Connaissez-vous La Mélodie du bonheur ?

   - Bien-sûr !

   - Et l'histoire de la famille des Chanteurs Trapp ? Non ?

   C'est pourtant l'histoire authentique de cette famille autrichienne, obligée de fuir son pays passé sous la botte germanique, et qui va gagner sa vie aux Etats-Unis en y organisant des tournées de concerts.

   C'est en 1948 que Maria, cette ancienne novice bénédictine devenue institutrice, puis la gouvernante, enfin la maman des sept enfants du baron von Trapp, écrivit cette émouvante autobiographie, pleine de confiance en Dieu, de fraîcheur et d'humour. Son mari, ancien héros de la Grande Guerre comme commandant de sous-marin, venait de s'éteindre à l'âge de 67 ans, la laissant mère de dix enfants. En février 2014, Maria-Franziska, dernière survivante des sept enfants du premier lit, s'est éteinte presque centenaire. Johannes, le benjamin, est le responsable du chalet familial dans le Vermont, The Trapp Family Lodge.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages Deuxième Guerre Mondiale
ÉditeurEdilys
Âge conseilléÀ partir de 15 ans
ReliureBroché
Nombre de pages334
Hauteur22
Largeur16

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La Famille des Chanteurs Trapp

Maria Augusta von Trapp
La Famille des Chanteurs Trapp