Le statistiquement correct - Critique de la déraison numérique

Postface de Michel Onfray.

Dans cet essai critique, Sami Biasoni revisite les chiffres qui structurent les grands enjeux sociétaux de notre temps pour débusquer le statistiquement correct qui s'y cache. Une analyse inédite. Un ouvrage salutaire. Un manuel de réarmement intellectuel.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

18,96 €

En savoir plus

RADIO COURTOISIE, LIBRE JOURNAL DE LA TRANSMISSION, 8 janvier 2024 : Du bon sens dans les statistiques

LES ECHOS, G. de Callignon, novembre 2023 : 

   Sami Biasoni critique la façon dont les journalistes, les politiques et autres décideurs utilisent les statistiques. L'interprétation qui en est faite est souvent biaisée, voire malhonnête, soit parce que les chiffres sont mal compris, soit par idéologie. Un ouvrage d'utilité publique.

   Il n'y a rien de plus difficile que de faire parler les chiffres. On pourrait croire qu'ils disent la vérité. Mais dans les faits, ou plutôt dans la façon dont nous les utilisons, nous leur faisons dire plus qu'ils ne signifient - ou même, ce qu'ils ne signifient pas. C'est ce que Sami Biasoni, professeur à l'Essec, explique dans un ouvrage clair, précis et didactique, que tous les journalistes, politiques ou simplement personnes intéressées par les sciences sociales, devraient lire au plus vite.

   Nos biais cognitifs, nos a priori, notre méconnaissance de la fabrique de la statistique , l'obligation d'être concis, tranchant et bien d'autres défauts, tout cela nous aveugle et nous rend finalement le monde moins compréhensible quand il est mis en chiffres . Pourtant, le slogan de l'Insee, le temple français des statistiques, est « mesurer pour comprendre ». Aucune critique de l'Insee dans cet ouvrage bienvenu, mais une attaque en règle de notre utilisation des chiffres. Car les erreurs sont graves. D'abord parce que nous octroyons aux chiffres une « présomption de véracité ». Ensuite parce que ces derniers orientent les décisions politiques. Les statistiques agissent sur le réel....


L'auteur : Sami Biasoni
Docteur en philosophie de l'Ecole normale supérieure, professeur chargé de cours à l'ESSEC et conférencier, Sami Biasoni a dirigé en 2022 l'essai Malaise dans la langue française et participé à plusieurs ouvrages en tant que contributeur, dont Le dictionnaire du progressisme (Ed. du Cerf, 2022).

4ème de couverture

   Taux de chômage, évolution du PIB et de l’inflation, écarts salariaux entre les hommes et les femmes, sondages d’opinion… Et si les statistiques dont nous abreuve le débat public étaient, à un certain niveau, erronées ?

   Peu de domaines échappent à l’emprise des chiffres qui structurent nos échanges et fondent nos convictions. Or, ces statistiques sont souvent tronquées, inexactes, voire orientées. Même les experts s’y laissent parfois prendre. Ces données, que l’on pare des atours du vrai, constituent une menace croissante pour nos démocraties.

   Dans cet essai critique, Sami Biasoni revisite les chiffres qui structurent les grands enjeux sociétaux de notre temps pour débusquer le statistiquement correct qui s’y cache.

  • Une analyse inédite.
  • Un ouvrage salutaire.
  • Un manuel de réarmement intellectuel.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
ÉditeurLe Cerf
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages264
Hauteur21.5
Largeur14
Épaisseur2.2
Poids0.340 kg

Produits associés

    Dans la même catégorie

    Commentaires clients

    Note 
    (06/01/2024)
    COMMENT LUTTER CONTRE LA MANIPULATION DES DONNÉES

    Sami Biasoni exprime une méfiance particulière à l’endroit des fact-checkers, qui se multiplient sur les divers sites d’information, et à qui il reproche de remplacer les biais dénoncés par de nouveaux biais. Selon lui, le fact-checking n’est qu’un journalisme comme un autre, soumis aux approximations et aux partis pris, davantage que dans des travaux académiques.

    L’essai s’achève par un appel à une éthique de la statistique, vers davantage de responsabilité et de rigueur. L’auteur déplore l’affaissement général du niveau en mathématiques des Français en général, et la faible culture scientifique qui existe au sein des écoles de journalisme en particulier, au détriment des sciences humaines. L’innumérisme du grand public n’est pas relevé par les médias pris pourtant comme des références pour décrypter l’actualité. L’essai de Sami Biasoni, s’il nécessite un peu de concentration et un intérêt pour les chiffres, est un outil précieux pour mieux appréhender l’impact des statistiques dans les débats de société, et la façon d’interpréter les données dont nous sommes quotidiennement bombardés.

      Donner votre avis

      Le statistiquement correct - Critique de la déraison numérique

      Sami Biasoni
      Le statistiquement correct - Critique de la déraison numérique

      Postface de Michel Onfray.

      Dans cet essai critique, Sami Biasoni revisite les chiffres qui structurent les grands enjeux sociétaux de notre temps pour débusquer le statistiquement correct qui s'y cache. Une analyse inédite. Un ouvrage salutaire. Un manuel de réarmement intellectuel.