Catégories

Meilleures ventes

Informations

Nouveautés

Mots-clés

Promotions

Auteurs

Éditeurs

Notre librairie

Les derniers commentaires de nos clients

Note
Clotilde Jannin (08/07/2020)
Excellent

« Un beau livre, qui mène à la prière silencieuse !
Le texte est bien écrit, les illustrations l'accompagnent de façon très juste »

Note
Anne (06/07/2020)
Topissime !!!!!

« Les deux volumes sont indispensables, juillet ayant été dévoré, je suis obligée de cacher le mois d’août en attendant le 1er... »

Note
Marc A. (02/07/2020)
Goum un jour Goum toujours

« Il y a ciquante ans un meneur d'hommes posait l'acte fondateur d'une aventure qui a marqué plusieurs générations de jeunes adultes. Elle se poursuit dans plusieurs pays. le projet de Michel Menu était de donner à la jeunesse l'occasion de se découvrir un avenir. A la Toussaint 1970 il lançait le premier raid Goum ! ET la relève est assurée... Magnifique ! »

Note
Mélanie T. (29/06/2020)
Un classique fort bien réédité dans une jolie présentation

« Pétillant d'humour et riche de rebondissements, ce délicieux roman animalier propose aussi aux enfants, sans en avoir l'air, sa philosophie de la vie : valeur inestimable de l'amitié et de la solidarité, vanité de la gloire, nostalgie du pays natal…
Une véritable réussite à conseiller aux bons lecteurs de CM2 »

Note
Frédéric G (27/06/2020)
Très bien écrit, passionnant, et original je recommande !

« " L’origine du mal est le vide spirituel : il faut le combler" . Simple. Et pourquoi aller chercher ailleurs ce que notre histoire nous donne en héritage ? Le catholicisme est naturel en France et Europe du sud, le christianisme dans l’ensemble du monde occidental. Un constat de l'auteur. C'est le socle du roman passionnant, tout démarre en Bretagne... »

Note
Abbé Jean L. (25/06/2020)
Belle intitiative !

« Cet ouvrage s'adresse à des des jeunes à partir d'une dizaine d'années et plus... qui à l'occasion de la confirmation ou de leur communion solennelle vont faire le oint sur leur vie chrétienne et aussi aux parents qui préparent leurs plus jeunes enfants à la Première Communion. »

Note
Hervé T. (25/06/2020)
Tombe à pic !

« La mission du chef, ses qualités, l’exercice du métier de chef : un livre à méditer par tous ceux qui prennent une responsabilité de meneur d’hommes et qu’on voudrait offrir à ceux qui nous gouvernent ou ont l’ambition de le faire... »

Note
Anna du G. (16/06/2020)
Le livre magnifique et indispensable

« Le livre indispensable pour mieux comprendre l'exposition-événement du Grand Palais : la portraitiste officielle de Marie-Antoinette : ses débuts, son ascension fulgurante jusqu'à la cour de Versailles, son entrée à l'Académie royale de peinture, son exil de douze ans suite à la Révolution, puis son retour en France »

Note
Véronique de S. (16/06/2020)
Splendide album

« Une exceptionnelle monographie, richement illustrée, pour décrypter et approfondir l'exposition événement du Grand Palais sur Vigée-Lebrun, la portraitiste préférée, et officielle, de Marie-Antoinette ! »

Note
Anne (12/06/2020)
Un beau cadeau pour les communions

« Les enfants ont raffolé du vol 1 (les parents aussi). Trop contente d’avoir la suite pour août. On a toute la collection et on attend avec impatience les prochains livres ! »

Note
Antoine G. (10/06/2020)
Sainte Thérèse d'Avila disait :

« L'argent, excrément du diable, mais pour cette terre, quel bon engrais ! »

Note
Isabelle (10/06/2020)
Exceptionnel

« Après juillet, vraiment hâte d’être en août !!! »

Note
Père François V. (10/06/2020)
Magnifique...

« Le répertoire de base des assemblées chrétiennes ré-actualisé en tenant compte des dernières recherches musicologiques.
Une musique vivante et palpitante loin d’une vision intégriste ou monastique. »

Jubilate
Note
Laetitia F. (10/06/2020)
Fond historique, belle écriture, je recommande vivement

« Mes enfants ont beaucoup aimé ce livre . Ayant découvert Lapérouse avec la BD de Coline Dupuy, ils ont voulu en savoir plus. Fond historique solide, vocabulaire riche et choisi. je recommande vivement la lecture de cet ouvrage pour les enfants à partir de 9 ans. »

Note
Raymond T. (04/06/2020)
Passionnant ce point de vue prussien !

« Une publication à mon sens indispensable pour quiconque s'intéresse à cette guerre et que l'on mettra en parallèle des témoignages français déjà publiés.
Un volume unique, impressionnant et que l'on peut "déguster" à petite dose, lettre par lettre, en fonction du sujet recherché. Vivement conseillé. »

Note
maya. G. (03/06/2020)
Attention

« Les pages sont fabuleuses mais un peu fines. Pensez à glisser une intercalaire sous celles que vous coloriez. je recommande vivement ce livre à tous les fans ! »

Note
Luis T. (03/06/2020)
Enorme !

« L'épopée de Bardamu le désabusé : " C'est énorme ", comme le dit si bien Fabrice Luchini, grand connaisseur de Louis Ferdinand Céline. »

Note
Alexandre N. (03/06/2020)
Un chef d'oeuvre de la littérature française

« Il n'est pas aisé de rentrer dans la prose de Céline mais si on fait l'effort de l'écouter alors on n'est pas déçu ! Avec Mort à crédit, ce sont deux livres autobiographiques qu'il faudrait lire à la suite. Le voyage en vaut le détour ! »

Note
Amélie N. (02/06/2020)
Un chef-d'oeuvre à redécouvrir

« Les Fiancés sont le plus grand roman de la littérature italienne. Sur fond d'histoire de la Lombardie au XVIIᵉ siècle, les tribulations des deux fiancés, qui ne pourront s'unir qu'après bien des malheurs. Le sujet véritable est cependant ailleurs : celui de toute guerre civile, et donc tristement actuel. D'un côté les pauvres, de l'autre les oppresseurs : l'intrigue tourne au mythe, servi par le grand talent de l'écrivain. Parmi ces vastes tableaux historiques, celui de la peste de Milan est l'un des plus frappants. »

Note
Jules S. (02/06/2020)
I promessi sposi

« Il est considéré comme l’un des écrits majeurs de la littérature italienne, et comme l'œuvre la plus représentative du Risorgimento et du romantisme italien. Du point de vue structurel, il s'agit du premier roman moderne de toute la littérature italienne. »

Note
SergueÏ R. (02/06/2020)
A lire sans modération

« en sirotant un petit verre de vodka ! Magnifique voyage en Urss, Histoire et anecdotes de la Grande histoire... un vrai roman ! »

Note
Marguerite Dlg (01/06/2020)
Super livre

« Ce livre est superbe! L’histoire est très recherchée et bien écrite. »

Note
gaspard (30/05/2020)
Idéal traqué

« Très beau livre qui nous montre ce que le Maréchal à vécu et son amour immense pour la France chose qui n'est plus enseignée dans nos écoles.
Je le conseille vivement. »

Note
Pascal B (30/05/2020)
très beau roman

« Parce qu'il fuit délibérément, toute sensiblerie, toute mièvrerie, ce roman du courage lucide et de la force virile est un beau, un grand Safari-Signe de Piste. »

Note
Tchang D (30/05/2020)
Tien An Men

« Ce roman était demandé par tous ceux qui, dans leur jeunesse, avaient été marqués par lui. Ils ont aujourd'hui satisfaction et le doivent en partie aux événements de Tien An Men. »

Note
Thierry L. (27/05/2020)
Magistral

« La première synthèse en français sur ce conflit majeur de l'histoire européenne. »

Note
P.P. (25/05/2020)
Instructif !

« Un essai au style limpide, accessible, aussi prenant que roboratif. »

Note
Hélène V. (25/05/2020)
Une arme pour la paix ?

« je livre cette phrase à votre rélfexion aujourd'hui, : en cette période particulière de l'histoire de notre pays ou des autres ; l'éducation prend une importance considérable. Il faut insister de plus en plus sur son utilité pratique, que nous pouvons résumer en une phrase : l'éducation est la meilleure arme pour la paix. »

Note
Monastère de Saint-Geny (24/05/2020)
Un coup de coeur

« Un récit contemporain en bande dessinée dans lequel l’auteur croise l’histoire familiale d’un jeune serbe immigré en Italie avec l’histoire de sa région d’origine, celle du Kosovo-Métochie. Une B.D. qui s’inscrit dans une veine autobiographique, mais dont les récits sont bornés par de grandes dates de l’histoire contemporaine. Un type de récit qui n’est pas sans rappeler le célèbre Persepolis de Marjane Satrapi. Bienvenue au Kosovo présente un éclairage original et très pointu sur l’histoire du Kosovo contemporain, des années 1970 à 2004. »

Note
Lexnews (19/05/2020)
Original et sobre, belle réalisation.

« Les récits sur l’enfance de Jésus sont très limités dans les Évangiles synoptiques reconnus par l’Église catholique, ces derniers se concentrant essentiellement sur la naissance, puis sur les dernières années de sa vie terrestre. Aussi, est-il nécessaire d’aller puiser dans les écrits apocryphes pour trouver plus de détails sur l’enfance du Christ, des récits associant souvent merveilleux et quotidien. Des évocations dès lors bien moins connues, bien que certaines bribes le soient paradoxalement de nombre d’entre nous, qui méritaient dès lors un traitement cinématographique fin.
Le film de Cyrus Nowrasteh est parvenu à éviter bien des écueils, en proposant une histoire à la fois sensible et plausible de ce qu’ont pu être ces années de jeunesse de Jésus. Le jeune garçon, interprété avec intelligence par Adam Greaves-Neal, est convaincant en offrant à la fois un visage sensible et en quête d’ineffable, tout en ayant la candeur de son jeune âge, comme tous les enfants de cet âge. Quelques miracles sont sobrement évoqués comme celui du petit oiseau mort auquel le jeune Messie redonne vie sur la plage, mais priorité est donnée avec « Le Jeune Messie » à l’ouverture progressive aux mystères de sa vocation au regard de ses parents et proches composant la Sainte Famille.
Et c’est certainement là que le film s’avère le plus convaincant, en présentant, progressivement, les interrogations de Marie et de Joseph, devant leur rôle d’éducateurs et de parents d’un enfant dont ils savent qu’il les dépasse en tout…
À cette trame s’ajoute une intrigue, elle aussi, plausible, mais non avérée, d’une mission pour un centurion de l’armée romaine (brillamment interprété par Sean Bean) d’éliminer à tout prix celui qui aurait survécu aux massacres des Innocents dans la région de Bethléem sept ans plus tôt, sans oublier de merveilleux décors et une réalisation soignée, un film à découvrir en famille ! »

Note
Als. (19/05/2020)
Bien aimé

« Le film de Cyrus Nowsasteh se propose de réinventer l’enfance de Jésus de Nazareth en restant fidèle à des Évangiles qui n’en disent que peu sur cette période. Une mise en scène intéressante. »

Note
B. N (18/05/2020)
réédition de livres anciens

« Il existe aussi une reproduction d'une œuvre publiée avant 1920 qui fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande édités par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder a des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, BnF donne la possibilité de rencontrer un public élargi et participes à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles. »

Note
Saint P. (13/05/2020)
Ce genre de livre est précieux !

« Un grand merci à Laurent Glauzy de l’avoir tiré de l’oubli!
Les origines philosophiques et sociologiques de la guerre de 14 et des bouleversements qui s’en suivirent, sont toujours évoquées à travers des prismes strictement politiques.
On a totalement perdu de vue la description des luttes d’influences notamment antichrétiennes et maçonniques qui sont associées à la guerre, utilisée ou fomentée (?) en vue de la disparition des Empires Chrétiens, allemand, autrichien et russe…et de l’instauration du communisme soviétique !
Les descriptions de l’abbé Lemarchand nous (re)plongent dans une Autriche aujourd’hui bien oubliée…
Une relation précieuse donc pour mieux comprendre les enjeux mis en place en vue de la destruction de cet Occident Chrétien dont l’Autriche était devenue la pierre angulaire depuis les revirements politiques maçonniques de l’Italie et de la France du tournant du siècle. »

Note
Méryl W. (11/05/2020)
Enquête !

« C’est d’abord par le choix de la structure narrative que la démarche de Karl Jacoby frappe par sa pertinence. Plutôt que de conduire un seul fil narratif, il en propose quatre, chacun constituant l’histoire de chacune des communautés impliquées dans le massacre : ce sont autant de perspectives particulières, contradictoires et complémentaires qui s’ouvrent de la sorte. Le livre en outre se dédouble en deux moments, celui de l’histoire de chacune de ces communautés avant le massacre, puis celui de la mémoire de chacune après le massacre. »

Note
Comité de lecture, Livres en Famille (11/05/2020)
Avertissement

« Certaines scènes violentes - crimes satanistes, ... - sont décrites avec force. C'est à la fin du livre que l'explication est donnée, comprise. Un livre passionnant mais à ne pas mettre entre toutes les mains, sans discernement. »