Dans la famille... je demande le père

De quelques paternels escamotés par la gloire de leurs rejetons...

En stock (2)

18,96 €

En savoir plus

PRESENT, 2020 :

Les sujets originaux n’ont jamais fait peur à Alain Sanders. Dans la famille… je demande… rentre assurément dans cette catégorie. La raison de ce livre ? Un désir de justice explicité par son sous-titre : « De quelques paternels escamotés par la gloire de leurs rejetons… ». Sur cette base, Sanders a sélectionné 29 noms. Des textes courts, de trois ou quatre pages, mais toujours précis – ce n’est pas pour rien qu’il a enseigné les belles-lettres à des étudiants sur au moins deux continents

Au sommaire

  • Avant-propos
  • Dans la famille de Bertrand Duguesclin, le père Robert Du Guesclin, le guerroyeur
  • Dans la famille de Diane de Poitiers, le père Jean de Poitiers, le père aimant
  • Dans la famille de d'Artagnan, le père Bertrand de Castelmore, le gascon
  • Dans la famille de Jean de La Fontaine, le père Charles de La Fontaine, le bourgeois gentilhomme
  • Dans la famille de Molière, le père Jean Poquelin, l'homme de devoir
  • Dans la famille de Louise de La Vallière, le père Laurent de la Baume Le Blanc, l'homme du roi
  • Dans la famille du chevalier d'Eon, le père Louis d'Eon de Beaumont, le riche bourguignon
  • Dans la famille de Stendhal, le père Chérubin Beyle, le père incompris
  • Dans la famille du général Robert Lee, le père Henry Lee, officier et gentleman
  • Dans la famille de Baudelaire, le père François de Baudelaire, le défroqué
  • Dans la famille d'Alexandre Dumas, le père Alexandre Dumas, le dur à cuire
  • Dans la famille de George Sand, le père Maurice Dupin de Francueil, le sabreur
  • Dans la famille d'Eugénie de Montijo, le père Cipriano de Palafox Portocarrero, le grand d'Espagne
  • Dans la famille de Gustave Flaubert, le père Achille-Cléophas Flaubert, mandarin
  • Dans la famille de Jules Barbey d'Aurevilly, le père Théophile Barbey d'Aurevilly, le normand fidèle
  • Dans la famille d'Arthur Rimbaud, le père Frédéric Rimbaud, e baroudeur
  • Dans la famille d'Henri Rochefort le père Edmond Rochefort, le vaudevilliste
  • Dans la famille de Paul Déroulède, le père Hector-Joseph Déroulède, le patriote
  • Dans la famille de Joseph Connrad, le père Apollo Nalecz Korzeniowski, le comploteur
  • Dans la famille de Colette, le père Jules-Joseph Colette, le vétéran
  • Dans la famille de Rudyard Kipling, le père John Rudyard Kipling, le British Raj
  • Dans la famille de paul Morand, le père Eugène Morand, l'artiste
  • Dans la famille de Scott Fitzgerald, le père Edward Fitzgerald, le sudiste
  • Dans la famille de Pierre Drieu la Rochelle, le père Emmanuel Drieu la Rochelle, le père absent
  • Dans la famille de Louis-Ferdinand Céline, le père Fernand Destouches, l'homme tranquille
  • Dans la famille de William Faulkner, le père Murray Cuthbert Falkner, le colonel
  • Dans la famille de Robert Brasillach, le père Arthémile Brasillach le sacrifié
  • Dans la famille de Roger Nimier, le père Paul Nimier, l'inventeur
  • Dans la famille de Jean-Paul Belmondo, le père Paul Belmondo, le sculpteur
  • Bibliographie succincte

L'auteur : Alain Sanders
Alain Sanders est né en 1947 à Salé au Maroc où son père était officier de police affecté à la protection du Roi du Maroc. Docteur ès Lettres après des études à Rabat, à Aix en Provence et à Paris, il a enseigné au Nigéria, au Viet-Nam, en Ethiopie et au Maroc.
Alain Sanders poursuit parallèlement une carrière d'écrivain politique et de romancier, à laquelle il s'est consacré totalement à partir de 1983.
Il a notamment signé avec Francis Bergeron plusieurs romans de jeunesse et un "Jeanne de France" chez Clovis en 1997.

4ème de couverture

   Les journaux dits people sont gourmands d'échos -surtout s'ils sont un peu crapoteux- concernant des « fils de » et des « filles de ». Mais les « pères de » ces « fils et filles de » ne sont dès lors plus évoqués que pour servir de faire-valoir à leurs rejetons.

   Ce livre est consacré à des hommes, des pères, des paternels dont la vie, le souvenir, la gloire, les exploits, voire les insuffisances et les fautes, ont été gommés, effacés, balayés par le renom et la renommée de leur progéniture. Un exemple ? Prononcez le nom de Belmondo et vous aurez en retour immédiat : « Ah oui, Bébel ! » Alors que « Bébel », Jean-Paul, est aussi est d abord diront certains le fils d un des plus grands sculpteurs français du XXe siècle, Paul Belmondo.

   Pour un Marcel Pagnol qui a si bien raconté la gloire de son père, instit à l'ancienne, provençal enraciné, combien d'autres qui et de nos jours c'est devenu « tendance » assassinent leur géniteur ? Des libelles pour évoquer non pas « mon père, ce héros au sourire si doux », mais mon père, ce salaud au rictus filou. Ce n'est pas bien.

   Ce livre est donc né du souci de réparer quelques-uns de ces oublis, pour ne pas dire de ces injustices. Une démarche de piété filiale.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages
ÉditeurAtelier Fol'Fer
ReliureBroché
ParutionSeptembre 2020
Nombre de pages204
Hauteur20
Largeur14
Épaisseur1.7

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Dans la famille... je demande le père

Alain Sanders
Dans la famille... je demande le père
De quelques paternels escamotés par la gloire de leurs rejetons...