Le fulgurant destin du chevalier de Limoëlan

Un roman retraçant la vie épique du chevalier de Limoëlan, de chouan à prêtre aux Etats-Unis.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

22,75 €

En savoir plus

123 LOISIRS, Valérie d'Aubigny, mars 2024 : lire l'article en entier

    Autour de la vie aventureuse et romanesque de son héros (qui inspira l’excellent roman « Never mind » de Gwenaële Robert), l’auteur apporte beaucoup d’informations intéressantes sur le milieu des armateurs nantais et malouins, sur les débuts de la Révolution, la conspiration de la Rouërie, l’émigration et la chouannerie. Puis, il peint un tableau de la vie dans la toute jeune Amérique où Limoëlan reçoit la prêtrise des mains de évêque, seul guide d’une poignée de prêtres, dans l’immense diocèse qui recouvre le nouvel Etat !

   Cette biographie agréable à lire est très rigoureuse sur le plan historique car l’auteur, pour l’écrire, s’est référé directement aux archives françaises et américaines qu’il est allé consulter sur place. Les amateurs d’Histoire et d’histoires vraies devraient faire leur miel de cette biographie soignée.

   Les + 123Loisirs : - rigueur historique - une histoire vraie - aventure au-delà des océans

L'HOMME NOUVEAU, entretien d'Anne Le Pape, avec l'auteur, novembre 2023 : De la chouannerie à la prêtrise

   Joseph de Limoëlan est né en 1768, deux mois après Chateaubriand, qui sera son condisciple au collège, et neuf mois avant Bonaparte, celui qu’il essaiera de tuer, le 3 nivôse an IX, dans l’attentat de la rue Saint-Nicaise, à l’aide de la fameuse « machine infernale ». Il revit sous la plume précise de René d’Ambrières, son biographe.

TV LIBERTE, 19 septembre 2023 : 

   Dans son ouvrage "Le fulgurant destin du chevalier de Limoëlan", René d’Ambrières, polytechnicien et historien spécialiste du XVIIIème siècle, retrace la vie oubliée de Jospeh Picot, chevalier de Limoëlan, acteur éminent de la cause bretonne, chouanne, contre-révolutionnaire, anti-bonapartiste et catholique au XIXème siècle. Ami de collège de Chateaubriand, il émigre, tandis que son père membre de l’Association bretonne du marquis de La Rouërie est guillotiné. Revenu en France, il prend en 1799 le commandement de la division chouanne de Fougères et mène avec succès plusieurs combats. Après la paix, il fomente contre Bonaparte le complot de la "Machine infernale" le soir de Noël 1800. L’attentat échoue mais l’explosion tue dix personnes. Limoëlan parvient à s’échapper et part en Amérique où il est ordonné prêtre en 1812.

  Un récit haletant pour tous les publics, jeunes et adultes.

POLITIQUE MAGAZINE, Rémi Perrin, novembre 2023 : René d’Ambrières est un cas singulier parmi les historiens. Autodidacte, il aura attendu 70 ans passés avant d’écrire son maître-livre.

   Et ne nous y trompons pas : il n’est pas de ces généalogistes à la petite semaine qui meublent une retraite paisible en écumant les archives départementales. Son Limoëlan est le fruit d’une subtile enquête lancée sur les traces de son héros, qui, au départ d’un château familial en Bretagne, a conduit l’auteur jusqu’à Baltimore dans le Maryland. Freiné par une facétieuse épidémie mais de caractère opiniâtre, d’Ambrières ira jusqu’au bout de son projet. La vie de Joseph de Limoëlan, aristocrate et antirévolutionnaire, est des plus remuantes. Elle traverse la Révolution comme une météorite, et ce n’est pas le moindre mérite de l’auteur d’avoir su la décrire sous toutes ses facettes. Le héros, tel Fantômas, change de nom au gré des fonctions qu’il exerce : chevalier de Limoëlan quand il émigre, on le nomme Pourleroy dans la chouannerie. Il devient Beaumont1 à Paris pour tromper Fouché, embarque vers l’Amérique sous le nom de Rénier, avant de reprendre le patronyme de Picot de Clorivière.

   Le Premier Consul échappe à la mort. Pendant l’Émigration, Joseph apprend que son père Michel de Limoëlan est mort sur l’échafaud. Joseph écrit à sa sœur : « Tu as bien raison de citer mon père, jamais je ne pourrai valoir autant que lui. » Ce ne sera pas le seul moteur de son ressentiment. S’il est vrai que Limoëlan ne brillera pas dans la Compagnie Angoulême infanterie, il fera preuve de courage à la tête de la division Fougères, lors de la troisième chouannerie qui se déroule pendant le Directoire. Assurant les arrières de Bourmont, il contribue à reprendre Pontorson et même le Mans aux Républicains, avant de siéger à la table des négociations face au général de Hédouville. Le général promet qu’en échange de la paix le nom de Limoëlan sera retiré de la liste des insurgés. Promesse non tenue que le héros ne pardonnera pas au Premier Consul.

   Au soir du 24 décembre 1800, entre chien et loup, le triumvirat de terroristes Carbon, Limoëlan et Saint-Réjean déclenche l’attentat de la rue Saint-Nicaise contre Bonaparte. Avec sa baraka coutumière, le Premier Consul échappe une fois de plus à la mort. Si l’épisode a été souvent relaté, d’Ambrières est le premier à délimiter la part des responsables directs et celle de Cadoudal. Limoëlan restera ensuite introuvable, évitera l’échafaud, avant d’embarquer pour Norfolk en Virginie.

   À partir de là, le destin de Limoëlan est si improbable qu’il ne saurait être dévoilé ici. La biographie est riche en retournements : laissons le lecteur les découvrir lui-même ! D’Ambrières rappelle le grand Paul Del Perugia par son approche quasi scientifique de l’histoire, mâtinée d’une solide culture religieuse. Il a la précision du polytechnicien, la passion de l’historien et le cœur breton. D’Ambrières est de ces conteurs savoureux qui, quand ils racontent l’Histoire, semblent la vivre de l’intérieur.

RADIO COURTOISIE, Voix au chapitre, Anne Le Pape, octobre 2023 : 

   Anne Le Pape, lors de sa prochaine émission « Voix au chapitre » du mercredi 25 octobre, recevra René D’Ambrières, auteur d’un ouvrage intitulé Le Fulgurant destin du chevalier de Limoëlan.  [...] L’émission se déroulera en direct de 10 heures à 11 heures (n’hésitez pas à poser vos questions), puis sera rediffusée le lendemain jeudi 26 octobre de 6 heures à 7 heures et de 14 heures à 15 heures. Elle sera ensuite disponible sur le site de la radio durant quelques jours, après lesquels les abonnés pourront la retrouver librement.

LE NOUVEAU PRESENT, Anne Le Pape, octobre 2023 : Limoëlan, de la chouannerie à la prêtrise

   Pour ceux à qui le nom de Limoëlan n’évoque rien, l’expression « la machine infernale » sera forcément parlante. On y voit comment Limoëlan en vint, par haine de Bonaparte, à concocter, avec Saint-Régent, la préparation d’un attentat resté célèbre sous ce nom, auquel le Premier Consul échappa de justesse, le 3 nivôse 1800 – soit la veille de Noël. Limoëlan ne fut pas pris et réussit à se réfugier en Amérique… Un destin fascinant que René d’Ambrières brosse avec brio et précision. Les lecteurs de Présent apprécieront le beau dessin de Chard réalisé pour la couverture...

LE SALON BEIGE, Michel Janva, août 2023 : Un récit haletant pour adultes et adolescents.

RADIO COURTOISIE, Emission Au fil des pages, 9 août 2023 : la vie méconnue du chevalier de Limoëlan


L'auteur : René d'Ambrières

4ème de couverture

    Joseph Picot, chevalier de Limoëlan, est né à Nantes en 1768 et mort à Georgetown (États-Unis) en 1826. René d’Ambrières retrace ici la vie oubliée d’un acteur éminent de la cause bretonne, chouanne, contre-révolutionnaire, anti-bonapartiste et catholique au XIXe siècle.

    Ami de collège de Chateaubriand, neveu du grand jésuite Pierre de Clorivière, il émigre, tandis que son père membre de l’Association bretonne du marquis de La Rouërie est guillotiné. Revenu en France, il prend en 1799 le commandement de la division chouanne de Fougères à la place de du Boisguy, et mène avec succès plusieurs combats. Après la paix, il fomente contre Bonaparte le complot de la « Machine infernale » le soir de Noël 1800. L’attentat échoue mais l’explosion tue dix personnes.

    Limoëlan parvient à s’échapper et part en Amérique où on le retrouve d’abord peintre miniaturiste. Puis son exil se transforme, sous la protection de Mgr Carroll, en une étonnante conversion : devenu citoyen américain, il est ordonné prêtre en 1812. Aumônier du couvent de la Visitation de Georgetown, la tradition rapporte qu’avant chaque 25 décembre, il passait la nuit en prière au sein de sa chapelle.

Video

Zoom TV Liberté

Fiche technique

Mot clé Guerres Vendée-Bretagne
Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages
ÉditeurVia Romana
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages405
Hauteur24
Largeur16
Épaisseur2 cm
Poids0.42 Kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le fulgurant destin du chevalier de Limoëlan

René d'Ambrières
Le fulgurant destin du chevalier de Limoëlan

Un roman retraçant la vie épique du chevalier de Limoëlan, de chouan à prêtre aux Etats-Unis.