Il a tué Lincoln !

J.W. Booth le Brutus des Sudistes

Le 14 avril 1865, alors que Washington n’en finit plus de fêter la reddition des États confédérés, Abraham Lincoln et son épouse sont au Ford’s Theatre pour applaudir une pièce à succès, Notre cousin américain. À vingt-deux heures vingt, un coup de feu dans la loge présidentielle....

Plus de détails

En stock (2)

14,22 €

En savoir plus

   Pétri de patriotisme sudiste, nourri de culture shakespearienne, Booth, qui a si souvent interprété Brutus sur scène, vient d’entrer dans l’Histoire. Quatre de ses supposés complices, dont une femme, Mary Surratt, seront pendus. Lui-même, traqué par les troupes nordistes, sera finalement abattu dans des conditions qui posent de nombreuses questions.

   Ce livre – le premier en français sur le sujet – s’applique à y répondre.

La presse en parle :

MEMOIRES D'EMPIRES n° 69, octobre-novembre-décembre 2017

M.P.I. en août 2017 : " L’ouvrage se lit comme une enquête policière sur fond de guerre de Sécession ".


L'auteur : Alain Sanders
Alain Sanders est né en 1947 à Salé au Maroc où son père était officier de police affecté à la protection du Roi du Maroc. Docteur ès Lettres après des études à Rabat, à Aix en Provence et à Paris, il a enseigné au Nigéria, au Viet-Nam, en Ethiopie et au Maroc.
Alain Sanders poursuit parallèlement une carrière d'écrivain politique et de romancier, à laquelle il s'est consacré totalement à partir de 1983.
Il a notamment signé avec Francis Bergeron plusieurs romans de jeunesse et un "Jeanne de France" chez Clovis en 1997.

4ème de couverture

   Le 14 avril 1865, alors que Washington n’en finit plus de fêter la reddition des États confédérés, Abraham Lincoln et son épouse sont au Ford’s Theatre pour applaudir une pièce à succès, Notre cousin américain.

   À vingt-deux heures vingt, un coup de feu dans la loge présidentielle. Lincoln s’écroule, frappé à mort. L’homme qui vient de le tuer, au cri de Sic Semper Tyrannis !, s’appelle John Wilkes Booth. C'est tout sauf un inconnu. C'est l’un des comédiens les plus célèbres de l’époque. Aujourd’hui, on dirait : une star.

   Profitant de la confusion, Booth s’échappe, se réfugie au Maryland, sa terre natale et, bénéficiant de solides complicités dans cet État qui n’a jamais accepté la loi yankee, tente de passer en Virginie.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages
ÉditeurAtelier Fol'Fer
CollectionGo West
ReliureBroché
ParutionSeptembre 2017
Nombre de pages168
Hauteur20
Largeur14

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Il a tué Lincoln !

Alain Sanders
Il a tué Lincoln !
J.W. Booth le Brutus des Sudistes

Le 14 avril 1865, alors que Washington n’en finit plus de fêter la reddition des États confédérés, Abraham Lincoln et son épouse sont au Ford’s Theatre pour applaudir une pièce à succès, Notre cousin américain. À vingt-deux heures vingt, un coup de feu dans la loge présidentielle....