Jacques Bainville - La sagesse politique d'un gentilhomme de lettres

De page en page, abordant les multiples facettes de cette personnalité discrète, mais en même temps si pleine de talents, l'auteur cerne la figure, les traits, le caractère, l'esprit de celui qui fut, parmi les amis et compagnons de Maurras, l'un des plus fidèles, des plus sûrs et des plus dévoués.

Plus de détails

En stock (4)

17,06 €

En savoir plus

MEDIAS PRESSE INFOS, 17 décembre 2022   :Un regard de moraliste et d’homme d’Etat.

   Gérard Bedel a été rappelé auprès du Créateur le 19 mars 2022. Avant d’être l’écrivain brillant et le conférencier talentueux que l’on connait, Gérard Bedel, professeur de lettres, avait été directeur de lycée catholique à Tourcoing dans le Nord, et avait de façon très pédagogue donné une série de cours de doctrine politique aux jeunes catholiques dans les années 1980. Il fut aussi au cœur de la saine résistance catholique lors de la tentative socialiste d’instaurer un grand service public laïc unifié, jusqu’au retrait en 1984 du projet de loi Savary. Il est l’auteur de plusieurs livres parmi lesquels des biographies du Cardinal Pie, du Général de Sonis ou encore du Maréchal Pétain. ainsi qu’un Précis d’histoire de l’Action française. Ce sont précisément les éditions d’Action Française qui viennent de publier de façon posthume un ouvrage de Gérard Bedel consacré à Jacques Bainville.

   Ce livre n’est pas une biographie détaillée de Jacques Bainville (1879-1936). L’auteur a voulu aller à l’essentiel et mettre en valeur les ressorts premiers et profonds de la pensée de l’écrivain. Avant l’historien, Bainville était d’abord un homme de lettres au talent riche et varié. Il fut d’abord un passionné de notre langue dont il analysa les plus beaux exemples et qu’il mania lui-même avec bonheur. La poésie orna la pensée de cet homme qu’on présente comme froid et prosaïque. Si l’historien cache le chroniqueur et le journaliste, ce dernier occulte le conteur. Sa critique littéraire est toujours pondérée, ne mettant jamais son drapeau dans la poche, l’affichant même, mais ne suivant pas l’exemple de cette coutume qui classe les auteurs selon leurs opinions. Bainville est un bourgeois de Paris qui sait voyager comme Montaigne. Et dans le domaine de la finance où il réussit mieux que bien des experts de son temps, il met toujours en avant le bon sens. Quant à sa politique, elle est tirée de l’histoire. Ainsi Bainville, né de parents républicains, devint royaliste avant d’avoir connu Charles Maurras. Ce fut un royaliste de raison.

   Enfin, cet ouvrage cherche à comprendre le mystère d’une âme discrète et pudique dont le pessimisme semble avoir caché une grande sensibilité. Bainville eut peu d’amis, mais son amitié fut d’une rare qualité comme en témoignèrent Maurras et Daudet. On reste confondu devant la multiplicité des tâches que Bainville mena à bien : rédacteur de l’Action française quotidienne, de la Liberté et de bien d’autres publications, directeur de la Revue Universelle, il fut l’auteur des Conséquences politiques de la paix, l’historien de Napoléon, le conteur de Jaco et Lori. Et loin de tomber dans le travers des touche-à-tout, il réussit à donner des chefs-d’œuvre dans les domaines les plus variés, politique étrangère, économie politique, finances, histoire, politique intérieure, chronique des livres et du théâtre. Ce sage portait sur le monde un regard de moraliste et d’homme d’Etat.

JE SUIS FRANCAIS, Hilaire de Crémiers, décembre 2022 : Toujours Bainville.

   Avant de nous quitter, il écrivit un Jacques Bainville qui vient juste d’être publié. Ce livre est remarquable de fine sagacité. Il ne se prétend pas une biographie, ni même une étude approfondie et systématique de l’œuvre. Dominique Decherf, Christophe Dickès ont accompli à merveille cette tâche. Non, chapitre après chapitre, abordant les multiples facettes de cette personnalité discrète, voire secrète, mais en même temps si pleine de talents, il essaie de cerner la figure, les traits, le caractère, l’esprit de celui qui fut, parmi les amis et compagnons de Maurras, l’un des plus fidèles, des plus sûrs, des plus dévoués.

   Gérard Bedel se fait un plaisir de nous promener dans la vie et l’œuvre de cet homme charmant, étincelant à ses heures, mais toujours pudique et réservé. Il avait un avis sur presque tout et ses avis étaient des convictions mêlées de certitudes et d’ironies, dites dans un style d’une simplicité et d’une précision qui étaient le suprême degré de la maîtrise et de l’élégance. Journalisme, théâtre, critique littéraire, histoire, finance, économie, littérature… Un conte de Bainville vaut bien un conte de Voltaire. Bainville est un pur écrivain de la langue française la plus pure. Son Napoléon est un chef d’œuvre d’intelligence historique et de clarté rédactionnelle. Et Gérard Bedel va jusqu’à l’intime : il dissipe bien des sottises qui ont été débitées sur le sujet. Les gens qui croient savoir souvent ne savent rien. Maurras devait en connaître plus que quiconque sur celui qu’il connut si jeune et qu’il orienta dans ce qu’il est permis de nommer sa vocation. ¦


L'auteur : Gérard Bedel
Né le 17 février 1944, à Paris. Après des études à la Sorbonne, il fut professeur de Lettres classiques en collège et en lycée. En 1978, il quitta l’enseignement public et devint directeur d’établissements privés (dont l’École de Sorèze). Puis il acheta l’ancienne librairie de Péguy à Paris, La Boutique des Cahiers, librairie universitaire qu’il anima tout en donnant des cours dans des instituts universitaires jusqu’à sa retraite.
Collaborateur régulier aux revues Lecture et Tradition et Lectures Françaises, il a aussi contribué aux Cahiers de Chiré et à la revue Le Sel de la terre.
Militant de longue date de l’Action française, il fut un rédacteur régulier d’Aspects de la France (devenu L’Action française hebdo puis L’Action française hebdo 2000) et fut ces dernières années trésorier du Comité Directeur de l’Action Française.
Il a également fondé l’association D.E.L. : Docenda – Edenda – Legenda (Didactique – Édition – Lecture) qui a pour but la défense, la conservation, la transmission du patrimoine historique, littéraire, intellectuel et artistique de la civilisation française.
Gérard Bedel a été rappelé à Dieu le 19 mars 2022, en la fête de saint Joseph.

4ème de couverture

   Lecture indispensable à quiconque désire se familiariser avec l'intelligence politique de l'Action Française, l'ouvrage posthume de Gérard Bedel qui fut membre du Comité Directeur de l'AF est remarquable de fine sagacité. Il n'est pas une biographie, ni même une étude approfondie et systématique de l'œuvre de Bainville. Dominique Decherf, Christophe Dickès ont déjà accompli cette tâche.

   De page en page, abordant les multiples facettes de cette personnalité discrète, mais en même temps si pleine de talents, il cerne la figure, les traits, le caractère, l'esprit de celui qui fut, parmi les amis et compagnons de Maurras, l'un des plus fidèles, des plus sûrs et des plus dévoués.

   Gérard Bedel se fait un plaisir de nous promener dans la vie et l'œuvre de notre historien, étincelant à ses heures, mais toujours très pudique et réservé. Bainville avait un avis sur presque tout et ses avis étaient des convictions mêlées de certitudes et d'ironies, dites dans un style d'une simplicité et d'une précision qui étaient le suprême degré de la maîtrise et de l'élégance. Politique, journalisme, théâtre, critique littéraire, histoire, finance, économie, littérature. Bainville est un pur écrivain de la langue française la plus pure. Sa méthode et ses leçons semblent être pour notre temps, Son Napoléon est un chef d'œuvre d'intelligence historique et de clarté rédactionnelle.

   Gérard Bedel dissipe bien des sottises et des a priori sur notre grand historien d'Action Française et nous invite à nous mettre à l'école de l'intelligence politique.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Littérature Etudes Divers
ÉditeurEditions de l'Action Française
ReliureBroché
ParutionNovembre 2022
Nombre de pages382
Hauteur21
Largeur15
Épaisseur2.8
Poids0.540 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(09/03/2024)
L'histoire de France au service de la politique !

Très bel ouvrage de Gérard Bedel le rôle de l'histoire pour l'action politique au service du bien commun. Ce grand journaliste de l'Action Française est plus que jamais d'actualité !

    Note 
    (06/01/2023)
    Gérard Bedel

    Gérard Bedel a quitté ce monde avant la publication de son livre sur Jacques Bainville. Le projet existait depuis bien des années ; après réflexion et compte tenu des études existantes, il a été ramené à l’ouvrage que voici, axé sur un aspect peu étudié de cet esprit universel : Bainville, homme de lettres.
    Gérard Bedel rejoint Bainville lorsqu’il écrit : « le biographe, ce stupide indiscret » c’est pourquoi, il ira à l’essentiel pour faire vivre son héros dans un livre qui le dévoile progressivement en abordant les différents aspects de cette riche personnalité qui « pense historiquement ». Nous découvrons les facettes de ce « gentilhomme des lettres » au fil de l’ouvrage écrit, comme toujours avec Gérard Bedel, dans un style clair et concis.
    Les vers de jeunesse de Jacques Bainville pourraient s’appliquer aux deux auteurs :
    « Remettant tout à sa place
    En trois mots et sans fracas,
    Il fait d’un esprit sagace
    De lui-même peu de cas. »

    • Une personne a trouvé ce commentaire utile.

    Donner votre avis

    Jacques Bainville - La sagesse politique d'un gentilhomme de lettres

    Gérard Bedel
    Jacques Bainville - La sagesse politique d'un gentilhomme de lettres

    De page en page, abordant les multiples facettes de cette personnalité discrète, mais en même temps si pleine de talents, l'auteur cerne la figure, les traits, le caractère, l'esprit de celui qui fut, parmi les amis et compagnons de Maurras, l'un des plus fidèles, des plus sûrs et des plus dévoués.