Dits du pays d'Alma

Préface du Père Joseph d'Avallon.

Plus de détails

En stock (4)

14,22 €

En savoir plus

   Ce livre attachant et dramatique face au déracinement comme l'ont connu tant de portugais émigrés en France, se lit come un poème.

MEDIA PRESSE INFOS, Fabien Laurent, Juillet 2022

PORTUGAL : 

   Rapportés sous la forme d’un dialogue poétique entre une mère et sa fille aînée, les Dits du pays d’Alma chantent la vie d’une femme simple : Alma Thérésien. Née en 1924, dans la région centre du Portugal, à mi-chemin entre Pombal et Leiria, Alma incarne une génération pour laquelle le travail de la terre, la proximité avec Fatima, et l’importance de la famille constituaient les piliers d’une existence humaine.

   Ce roman se passe dans des paysages d’autrefois, du temps où la beauté du monde était visible partout. En les décrivant avec tendresse et minutie, Alma donne à voir ces paysages, comme des tableaux.

   Née en 1955, à Lisbonne, et arrivée en France à 14 ans, Isabel Ferreira a été formée dans des établissements scolaires de la région parisienne. D’abord professeur, puis principale de collège, elle a consacré sa vie professionnelle à ses élèves, en France métropolitaine, et ailleurs : Brésil, Maghnia, Tlemcen, Mayotte, La Réunion.

   Elle a écrit les Dits du pays d’Alma dans une démarche de transmission générationnelle et c’est dans cette même démarche de « maillon de la chaîne », ou de « passeur » de nos histoires, qu’elle rédige actuellement une Histoire du Portugal pour tenter de dévoiler aux lusophiles et aux luso-descendants ce qui, de son point de vue, fait « l’âme portugaise ».

AFS - N°289 - Octobre 2023:

   "Il est des âmes intérieures dont on ne mesure pas toute la richesse de leur vivant. Alma est de celles-ci. Née au Portugal en 1924, Alma connut très jeune la pauvreté, due d’abord à la mauvaise gestion paternelle du domaine familial, puis à son beau mais volage mari qui s’expatria en France, l’abandonnant un peu plus au fil des ans...

    Après la mort de sa mère, sa fille Jodie évoque son pays sous forme de confidences d’une grande poésie, empreintes d’une belle nostalgie pour une terre encore très paysanne dans les années 1960. Des scènes telles que l’égrenage du maïs, la mise à mort du cochon ou les vendanges, les mêmes qu’aux siècles passés, donnent à l’ouvrage une note intemporelle. Avec la piété filiale qui caractérise les Lusitaniens, Jodie sculpte un portrait de sa mère, à l’image de son pays baigné de douce lumière.

    La beauté des paysages et la dévotion nationale à la Vierge de Fatima ont développé chez Alma une grande capacité de contemplation qui sera, à l’heure de l’épreuve, source de force et de générosité. Aucune plainte ne s’échappe de son cœur, elle s’évertue au contraire à entretenir une atmosphère joyeuse pour ses enfants, ses pensées tournées vers Marie !

    Son exemple, discret et silencieux, laissera à ses enfants le souvenir d’une femme digne et profondément maternelle, toute délicate, comme ciselée par la souffrance, la Vierge et la mémoire des Anciens. Comment ne pas penser à Péguy qui chanta sa terre charnelle, vivifiée par ses morts ? Ou à Virgile et Mistral ? Rien d’étonnant à ce que Notre-Dame ait choisi ce peuple et cette terre pour donner au monde son grand message de prière et de pénitence. 18 ans et adultes KH"


L'auteur : Isabel Ferreira
Isabel Ferreira est née le 31 janvier 1955, à Lisbonne. Elle est arrivée en France en 1969. Elle a fait ses études secondaires et universitaires en région parisienne :- CAPES de Lettres modernes - DEA de Lettres modernes - Concours PERDIR (personnels de direction de l'EN)
Les fonctions qu'elle a exercées : Professeur dans le secondaire pendant près de deux décennies, en France et à l'étranger (Coopération) Puis chef d'établissement dans le secondaire et à Alliance française, en France métropolitaine, dans les TOM/DOM et à l'étranger (MAE) pendant plus de vingt ans.
Ses centres d'intérêt : la lecture, la culture, l'art, la génétique, l'anthropologie, etc. (notamment tout ce qui concerne la longue Histoire

4ème de couverture

    Jodie raconte ses souvenirs d’enfant. Son regard d’adulte, qui revisite les premières années de sa vie, nous livre de très belles chroniques sur son enfance au Portugal. Puis arrive 1969, “l’année funeste” où il faut rejoindre le père travaillant à Paris. Véritable déracinement vécu par tant de familles portugaises à cette époque.

   « En ces pages magnifiques, à la fois vibrantes d’émotion et de gaieté, nous assistons aux travaux simples de la vie paysanne. Irrésistiblement, nous pensons aux Géorgiques de Virgile ou à Mireille de Mistral. Mais ici, ce ne sont pas les campagnes de l’Italie ou de la Provence qui sont chantées mais celles du Portugal. » Extraits de la préface.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature JEUNESSE Romans français et étrangers A partir de 16 ans et plus
ÉditeurEdilys
Âge conseilléÀ partir de 15 ans
ReliureBroché
Parution2022
Nombre de pages ou Durée194
Hauteur20
Largeur14
Épaisseur1.6

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(28/07/2023)
Emotion et émerveillement

Je souhaite faire part de l'émotion et l'émerveillement éprouvés pendant la lecture du roman "Dits du pays d'Alma" à son auteur , ainsi qu'au service chargé de sélectionner les oeuvres mises en vente sur votre site .
Ce roman est un pur bijou .
Merci de bien vouloir transmettre à qui de droit.

    Donner votre avis

    Dits du pays d'Alma

    Isabel Ferreira
    Dits du pays d'Alma

    Préface du Père Joseph d'Avallon.