Mer Pourpre

Roman historique

Sur le flanc de la colline, là où commençaient les lignes harmonieuses des vignes qui emmenaient le regard au loin, quatre garçons, quatre frères terminaient de préparer le matériel pour les vendanges...

Plus de détails

En stock (1)

18,96 €

En savoir plus

   MEDIAS PRESSE INFO, Laure Macaire, janvier 2022 : lire l'article en entier

   Roman historique, roman d’aventures ; roman profond de conversion et de témoignage de foi, Mer pourpre, un titre qui sent la poudre à canon et le sang, la sauvagerie et la miséricorde aussi ! Il y aurait pu avoir un sous-titre : le rachat.

   Un style alerte, des situations bien écrites basées sur des recherches historiques, un vocabulaire « de la mer et des batailles , une intrigue bien menée tenant le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page font de ce roman un bon roman. Des mots qui claquent et faseillent sur les flots agités, des mots qui frappent et décapitent plus vite que les cimeterres.

   Des pages magnifiques, pages de Provence, pages d’océan et tempêtes, pages de guerre, de souffre, de feu et de conquêtes sur mer pourpre ; pages de trahison et violence sur fond d’azur en Alger la blanche. Pages d’espérance, de conversion, de repentir, de dévouement et de martyre. Pages de pardon et de retour en Terre de Provence…


4ème de couverture

   En cet été 1682, Augustin a 20 ans et enfin il navigue ! L’aventure, la mer, l’infini de l’océan, cette ligne d’horizon sans obstacle, s’ouvrant sur tous les possibles, le jeune homme en rêvait si souvent ! Peu importe les Barbaresques dont la seule évocation fait parcourir un frisson d’effroi aux gens du pays. L’on peut bien courir ce risque pour découvrir cette mer si bleue, cet air si pur…

   Tandis qu’il se perdait dans ses pensées, Augustin ne remarqua pas tout de suite les voiles poindre à l’horizon au large de Toulon. Puis soudain, son visage se figea et son regard s’emplit de peur : les bateaux arrivant sur eux étaient des chebecs, ceux qu’utilisaient les écumeurs de mer. Les voiles latines gréées sur chacun des trois mâts leur donnaient une silhouette caractéristique, forme lugubre, annonciatrice de mort : les Barbaresques étaient là !

   La mer ne resta pas bleue, elle vira au rouge, au rouge sang, comme lorsque l’on transperce le thon pêché le long du bateau avant de le monter à bord. Et l’air ne resta pas pur, les fumées, les cendres, le feu l’avaient envahi. Les ténèbres, la guerre, le doute, les trahisons, la prison, la mort, la mer souillée de sang, la mer pourpre … voilà ce que cache l’horizon ! Emmené à Alger, Augustin y sera vendu comme esclave. Cette nouvelle condition ébranlera sa foi et ses amitiés.

   Mais à force d’épreuves, face aux événements les plus inattendus qui le dépassent, sous les bombes envoyées par la flotte de l’amiral Duquesne, dans le climat tendu, explosif, que les jeux politiques échafaudent, le jeune Chrétien découvrira au plus profond de son âme la vraie liberté, et au-delà, l’Amour. Sa conversion intérieure bouleversera sa vie et celle de son entourage, tandis qu’au milieu de la nuit, la lumière brillera !

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Jeunesse Romans français et étrangers A partir de 15 ans
ÉditeurLe Lys et le Lin
Âge conseilléÀ partir de 16 ans
ReliureBroché
Parutiondécembre 2021
Nombre de pages246
Hauteur23.5
Largeur15.5
Épaisseur2

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(24/11/2021)
Mer pourpre

Magnifique roman, très bien écrit, où se mêlent des personnages variés, de belles fresques historiques, des pages pleines de poésie et de belles valeurs.

  • Une personne a trouvé ce commentaire utile.

Donner votre avis

Mer Pourpre

Louis du Fayet de La Tour
Mer Pourpre
Roman historique

Sur le flanc de la colline, là où commençaient les lignes harmonieuses des vignes qui emmenaient le regard au loin, quatre garçons, quatre frères terminaient de préparer le matériel pour les vendanges...