Magellan

Traduction de Alzir Hella.

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

6,92 €

En savoir plus

   Cette biographie se lit comme un grand roman d’aventure ! Mais après tout, la destinée de Magellan n’est-elle pas en soi des plus héroïques ? En 1518, un quart de siècle après Christophe Colomb alors que dans l’esprit de tous la Terre est encore plate, un portugais exilé du nom de Magellan réussit à convaincre le roi d’Espagne, Charles Quint, de lui fournir une flotte pour faire le tour de la terre d’est en ouest. À 39 ans, Magellan se retrouve à la tête d’une flotte de cinq navires et de 265 hommes ; il reviendra trois ans plus tard sur un bateau de fortune avec seulement 18 hommes. Mutineries, froid, faim, rivalités, erreurs de cartographie, rien ne sera épargné à cet aventurier de tous les possibles.

   Zweig, au-delà de l’aspect historique de son propos, rend un bel hommage avant tout à « L’exploit de Magellan [qui] a prouvé, une fois de plus, qu’une idée animée par le génie et portée par la passion est plus forte que tous les éléments réunis et que toujours un homme, avec sa petite vie périssable, peut faire de ce qui a paru un rêve à des centaines de générations une réalité et une vérité impérissables. »

LES LIVRES D'ANTOINE, août 2019 : lire l'article en entier

   Stefan Zweig n’a pas seulement brillé par ses romans et nouvelles mais aussi par ses biographies. Claires, accessibles, imagées, elles sont un régal, bien loin des pesantes sommes universitaires réservées aux spécialistes. Il faut cependant signaler quelques longueurs lors de la préparation de l’expédition, vite effacées lorsque l’escadre prend le large.

   Le lecteur, qui peut commencer dès 15 ans, lira ce livre d’histoire comme un roman et ne regardera plus son poivrier de la même façon.


L'auteur : Stefan Zweig
Stefan Zweig naît en 1881 dans une famille juive à Vienne. Après des études de philosophie et de littérature, le jeune homme part à la découverte du monde, lors de voyages au cours desquels il se lie avec le milieu des artistes et des intellectuels. Il parcourt l'Europe, l'Amérique, l'Afrique et s'emploie dès cette période à des activités rédactionnelles très variées (poésies, théâtre, nouvelles, traductions et biographies) qui le rendent vite réputé parmi les écrivains. L'accession d'Hitler au pouvoir et la propagation de l'antisémitisme en Autriche forcent Zweig à l'exil en 1934, retrouvant sa vie d'errance et de voyages.
Désespéré par la situation politique et morale en Europe, Zweig se suicide le 22 février 1942 au Brésil, laissant derrière lui une oeuvre prolifique et inestimable dont on retiendra notamment " Vingt-quatre heures de la vie d'une femme ", " La Confusion des sentiments " ou encore " Le Joueur d'échecs ".

4ème de couverture

   En 1518, un Portugais exilé du nom de Magellan convainc le roi d'Espagne, Charles Quint, d'un projet fou : "Il existe un passage conduisant de l'océan Atlantique à l'océan Indien. Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai et je ferai le tour de la terre en allant de l'est à l'ouest". Partie en 1519, l'expédition reviendra trois ans plus tard, disloquée, victorieuse. Malgré les fausses cartes et les mutineries, le froid, la faim et les maladies, Magellan a forcé le détroit qui porte aujourd'hui son nom et vaincu le Pacifique, inconnu à l'époque.

   Un destin héroïque magistralement conté et réfléchi par Zweig.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages
ÉditeurLe Livre de Poche
ReliureBroché
ParutionMars 2012
Nombre de pages290
Hauteur18
Largeur11
Épaisseur1.2
Poids0.156 kg

Produits associés

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Magellan

Stefan Zweig
Magellan

Traduction de Alzir Hella.