Essai sur la naissance d'une civilisation - Suivi de La bonne confiture

Chroniques de l'Espérance 2005-2018

En stock (4)

13,27 €

En savoir plus

   PRESENT,  janvier 2020 :

   C’est une très spirituelle suite de chroniques que nous offre l’abbé Rigault. Spirituel non au sens de ricanant mais de méditatif. Et si humour il y a, il est au service de la leçon donnée, sans sécheresse, mais avec l’aspect familier et charnu de la parabole. Les racines paysannes de l’auteur affleurent à chaque pas. Aucune grandiloquence dans ces pages, mais le rappel constant du devoir d’état et de l’humilité du quotidien vécu chrétiennement.


L'auteur : Abbé Philbert Rigault
Né le 30 septembre 1939 à Noirmoutier, et avant de répondre à l'appel de l'Eglise, l'abbé Philbert Rigault fut dessinateur industriel, constructeur de matériel agricole et préparateur de pruneuax d'Agen.
Arpsè avoir reçu l'habit religieux des mains dupère Marziac, il entre au séminaire d'Econe en 1990. Il est ordonné le 29 juin 1995 et exerce son ministère auprès des religieuses dominicaines (à Romagne, dans la Vienne et maintenant à Le Hérie-La-Vieville dans l'Aisne).

4ème de couverture

   Régulièrement, le constat est dressé : nous vivons la fin d'une civilisation. Et les faits sont là, accablants, et confirmant le diagnostic. Face à cela, que convient-il de faire ? En prendre notre parti ? Nous lamenter ? Commencer à reconstruire en prenant pour outils les moyens qui précisément nous ont conduits à la présente situation ?

   L'abbé Rigault, en un chapelet de courts mais judicieux chapitres, nous ramène à l'essentiel et nous exhorte à travailler, là où nous sommes, à la naissance d'une civilisation. Il parle en homme de Dieu et en homme d'expérience, fort d'une double sagesse : celle de la Tradition catholique, celle de ses racines paysannes.

   Rien de grandiloquent dans sa démarche. Il ne s'agit pas de vendre de ces faux espoirs qui émoussent les patiences, minent la persévérance, nous détournent de nos devoirs d'état et en fin de compte provoquent les plus froids désespoirs. il s'agit tout simplement de nous remettre à l'école du "bon travail", de patiemment recouvrer tout ce que la technique et le rejet de l'ascèse nous ont fait désapprendre. C'est ainsi que la civilisation peut renaître et voit déjà le jour, là où les chrétiens oeuvrent, dans le respect de l'ordre naturel et conformément à la loi de Dieu, à l'humble accomplissement de leur devoir quotidien.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire Sciences Politiques Etudes Actualité/ Etudes / Essais
ReliureBroché, couverture souple avec rabats
ParutionNovembre 2019
Durée160
Hauteur21
Largeur13.5
Épaisseur1

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Essai sur la naissance d'une civilisation - Suivi de La bonne confiture

Abbé Philbert Rigault
Essai sur la naissance d'une civilisation - Suivi de La bonne confiture
Chroniques de l'Espérance 2005-2018