Les instruments de la perfection

Commentaire ascétique sur le chapitre IV de la règle de saint Benoît

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

22,75 €

En savoir plus


L'auteur : Dom Jean de Monléon
Né à Marseille le 9 mai 1890, aîné d'une famille de onze enfants. Licencié ès lettres, il fut officier de cavalerie durant la Grande Guerre. EN 1917 à Verdun alors que son escadron se trouvait dans une situation désespérée, il fit le voeu de se consacrer à Dieu s'il sortait vivant de la guerre. Après l'armistice, il se mit en quête d'accomplir son voeu et fixa son choix les bénédictins.
En 1919, il entra au prieuré d'Auteuil -qui devint en 1925 l'abbaye Sainte-Marie de Paris- et fit profession le 29 septembre 1921. Après ses études de théologie au séminaire Saint-Sulpice d'Issy-les-Moulineaux puis à l'Institut catholique de Paris, il fut ordonné prêtre le 19 septembre 1925. Remarqué pour son esprit religieux, la droiture de son jugement et sa puissance de travail, il fut un des piliers du monastère où il fut tour à tour sous-prieur, maître des novices et prieur.
Son ministère s'étendit largement au-delà du monastère, prêchant des retraites à des communautés religieuses, multipliant les conférences, s'adonnant à la direction des âmes.
Il fonda les Editions de la Source où furent publiés de 1936 à 1967 fruit de son enseignement dispensé aux novices et aux moines, et le fruit de ses travaux sur la Sainte Ecriture.
C'est dans ses monographies commentant le texte sacré et surtout dans son Histoire sainte qu'il mit en oeuvre son programme de retour à l'Ecriture Sainte et à sa conception traditionnelle opposée à une lecture trop humaine et stérile du texte saint.
A la fin d'une vie bien remplie de prière et de travaux pour l'édification des âmes, dom de Monléon rendit son âme à Dieu la nuit de Pâques du 19 avril 1981.

4ème de couverture

   Bien que la règle de saint Benoît s’adresse à des moines, les gens du monde tireront un grand profit des conseils spirituels et pratiques admirablement développés ici par dom Jean de Mauléon. Moines et gens du monde sont d’ailleurs également appelés à la perfection, chacun selon leur état : "Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait", a dit Notre Seigneur Jésus-Christ.

   Celui qui veut être toujours avec Dieu doit souvent prier et lire, dit saint Augustin. Quand nous prions, c’est nous qui parlons à Dieu ; mais quand nous lisons, c’est Dieu qui nous parle. Il faut chercher activement à s’instruire des choses de Dieu car on ne peut faire des progrès dans son amour qu’en apprenant à Le mieux connaître. C’est là un point trop souvent ignoré, et bien des âmes n’ont pas à chercher ailleurs la cause de la tiédeur où elles végètent, du peu de progrès qu’elles font dans l’oraison, et de l’impuissance où elles se trouvent de combattre les distractions qui les harcèlent : elles n’appuient pas leur prière sur la lecture, sur l’étude de la vérité ; elles veulent aller à Dieu avec leurs seules affections, sans se servir de leur intelligence.

   La lecture calme et méditée de ces 72 chapitres de deux ou trois pages chacun, accessibles à tout chrétien, bien construits, agrémentés de nombreuses citations de saints, sera d’un grand profit pour marcher dans la perfection.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Spiritualité
ÉditeurSaint Rémi
ReliureBroché
Parution2019 nouvelle édition
Nombre de pages374
Hauteur21
Largeur14.5
Épaisseur2

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les instruments de la perfection

Dom Jean de Monléon
Les instruments de la perfection
Commentaire ascétique sur le chapitre IV de la règle de saint Benoît