Josué et les juges

Commentaire historique et mystique

Illustré de 24 gravures de Gustave Doré.

Un livre pour nous faire saisir l'étendue de la justice divine: entre rigueur inflexible et Miséricorde ...

Plus de détails

En stock (3)

23,70 €

En savoir plus

   Nouvelle belle édition reliée cousue, couverture cartonnée rigide pelliculée, recomposée avec soin, belle mise en page, à partir de celle de 1959, enrichie de 24 gravures de Gustave Doré.


L'auteur : Dom Jean de Monléon
Né à Marseille le 9 mai 1890, aîné d'une famille de onze enfants. Licencié ès lettres, il fut officier de cavalerie durant la Grande Guerre. EN 1917 à Verdun alors que son escadron se trouvait dans une situation désespérée, il fit le voeu de se consacrer à Dieu s'il sortait vivant de la guerre. Après l'armistice, il se mit en quête d'accomplir son voeu et fixa son choix les bénédictins.
En 1919, il entra au prieuré d'Auteuil -qui devint en 1925 l'abbaye Sainte-Marie de Paris- et fit profession le 29 septembre 1921. Après ses études de théologie au séminaire Saint-Sulpice d'Issy-les-Moulineaux puis à l'Institut catholique de Paris, il fut ordonné prêtre le 19 septembre 1925. Remarqué pour son esprit religieux, la droiture de son jugement et sa puissance de travail, il fut un des piliers du monastère où il fut tour à tour sous-prieur, maître des novices et prieur.
Son ministère s'étendit largement au-delà du monastère, prêchant des retraites à des communautés religieuses, multipliant les conférences, s'adonnant à la direction des âmes.
Il fonda les Editions de la Source où furent publiés de 1936 à 1967 fruit de son enseignement dispensé aux novices et aux moines, et le fruit de ses travaux sur la Sainte Ecriture.
C'est dans ses monographies commentant le texte sacré et surtout dans son Histoire sainte qu'il mit en oeuvre son programme de retour à l'Ecriture Sainte et à sa conception traditionnelle opposée à une lecture trop humaine et stérile du texte saint.
A la fin d'une vie bien remplie de prière et de travaux pour l'édification des âmes, dom de Monléon rendit son âme à Dieu la nuit de Pâques du 19 avril 1981.

4ème de couverture

    Josué est une figure du Christ Sauveur du monde, comme l’indique son nom, qui est le même en hébreu que celui de Jésus. Ce nom, explique Eusèbe de Césarée, fut révélé à Moïse par le Saint-Esprit. « Il n’avait jamais été prononcé par les hommes avant d’être connu de lui et il le donna… comme appellation figurative et symbolique, à l’homme qu’il savait devoir à sa mort lui succéder dans le commandement suprême. Celui-ci… jusqu’alors, en portait un autre, celui d’Ausé, qu’il tenait de ses pères : ce fut Moïse qui l’appela Jésus (Josué), lui conférant ainsi un honneur beaucoup plus grand que n’importe quel diadème royal. »

    C’est en tant qu’il représente le Christ, que Josué pourra introduire le peuple de Dieu dans la Terre promise. Moïse ne l’avait pas pu : parce qu’il symbolisait la Loi, et que celle-ci était impuissante à assurer le salut du monde. Mais maintenant, Moïse est mort, la religion juive est morte ; ses rites, ses sacrifices, ses Kalendes, ses néoménies, ses fêtes, ses sabbats, son sacerdoce ; la graisse de ses agneaux et de ses boucs, tout cela n’a plus de sens, tout cela a perdu la vie, depuis que Dieu en a détourné ses regards et a manifesté son aversion pour ce culte grossier. L’heure du Christ a sonné, celle où il va se lever, sortir de son silence et conquérir la terre.

   Par le livre des Juges, ce que l’auteur veut nous faire voir, c’est d’abord la rigueur inflexible de la justice divine à l’endroit de ceux qui trahissent leurs engagements envers le Seigneur ; mais c’est en même temps la sollicitude avec laquelle sa Miséricorde les suit, la tendresse avec laquelle elle cherche à les relever et à les remettre continuellement, malgré leurs écarts, dans la voie du salut.

   Le sens mystique dévoilé par les Pères de l’Église, si bien présenté et commenté par dom Jean de Monléon, est particulièrement précieux pour comprendre les raisons de l’action de la Providence à travers cette histoire du peuple hébreu au temps des Juges, parfois déconcertante et troublante au premier abord. Le Christ et son Église y sont plus que jamais la clé de leur compréhension.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Ecriture Sainte Spiritualité
ÉditeurSaint-Rémi
ReliureBroché
Parution2021
Nombre de pages333
Hauteur21
Largeur15

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Josué et les juges

Dom Jean de Monléon
Josué et les juges
Commentaire historique et mystique

Illustré de 24 gravures de Gustave Doré.

Un livre pour nous faire saisir l'étendue de la justice divine: entre rigueur inflexible et Miséricorde ...