Rien n'échappe à l’Histoire - Dans l'atelier des historiens

Notre civilisation occidentale comme beaucoup d'autres s'est construite en faisant mémoire de son passé, en tentant de tirer les leçons de sa longue Histoire

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

17,91 €

En savoir plus

Renaissance catholique, Jean-Pierre Maugendre, octobre 2023 :

   Avec lucidité, l'auteur nous rappelle que la prétention à l'objectivité historique de notre époque est une illusion. Comme il l'écrit justement, "notre époque a aussi ses fables", qui ne font que prendre la suite des fables ou des mythes antérieurs. Le risque pour l'historien étant alors de plus juger le passé que chercher à le comprendre.

Un passionnant voyage, très documenté et argumenté, à travers le temps et l'espace à propos de l'histoire, de ses acteurs et de ses narrateurs.

PLAISIR DE LIRE N°203, juin 2023 **** :

Ce n'est pas à l'immortel Homère que se réfère l'auteur pour donner un modèle aux historiens mais à Thucydide, le premier qui chercha la "vérité" par une sérieuse et minutieuse enquête. C'est ainsi que l'historien doit travailler avec l'humilité de l'artisan vérifiant sévèrement ses sources, les mentalités de l'époque, les mots dans leurs sens successifs car "il doit sentir dans sa conscience les choses comme le entaient les hommes du passé''. IL doit se garder de juger et de se défendre à travers, modes, systèmes et propagandes de toutes sortes, car l'histoire est fille de la fable et sujette aux manipulations.

   Cet ouvrage peut donc être compris comme un bref traité de déontologie pour l'historien mais aussi comme un guide de lecture. Pour qui ce livre ? Pour adulte intéressé par l'Histoire.

LE SALON BEIGE, mars 2023 :  Redécouvrir le rapport chrétien au temps

FRANCE CATHOLIQUE, Constantin de Vergennes, N°3806 24 mars : 

   Le rationalisme instauré par la philosophie des Lumières a vidé le Ciel et rabattu sur terre l'espérance des hommes : elle n'est plus celle de l'au-delà, mais devient temporelle. Cette espérance, alimentée par la raison, a trouvé son incarnation la plus concrète dans le progrès, technique ou médical, assimilé à un progrès moral. Le rapport au temps est alors devenu la poursuite d'un avenir forcément radieux, nourrie à la fois du discours théorique capitaliste et de sa promesse d'une accumulation matérielle sans fin; du discours marxiste et de son aspiration à une société égalitaire et sans États, qui serait le paradis sur terre; et de celui des religions séculaires que furent le communisme et le nazisme. Mais l'effondrement du XXe siècle a conduit à un effondrement de cette religion du progrès: après la Shoah et Hiroshima, difficile de prétendre que le progrès technique est forcément moral! court.

   À cette crise du progrès s'ajoute une crise de l'avenir liée au réchauffement climatique et à la crise écologique. Puisque le passé n'a rien à nous apprendre et que l'avenir nous échappe et risque d'être une catastrophe, il ne nous reste qu'un présent, porté par le numérique, qui nous pousse à nous replier dans un instant T, seul à même de pouvoir satisfaire notre désir. On veut faire durer autant que possible une existence vidée de son sens. Nous aurions beaucoup à gagner à redécouvrir le rapport chrétien au temps. Nous, chrétiens, avons besoin de retrouver une forme de liberté face à cette condition de tant de nos contemporains, à laquelle nous n'échappons pas. Si nous nous recentrons sur le Christ, nous pouvons retrouver un rapport dynamique et responsable face à l'histoire. Sans cela, nous prenons le risque de la désertion face à l'histoire. 


L'auteur : Ambroise Tournyol du Clos
Agrégé d'histoire, professeur au lycée Claude-Lebois, à Saint-Chamond dans la Loire. Il collabore régulièrement aux revues Conflits et Limite. Il a vécu et enseigné plusieurs années en République centrafricaine.

4ème de couverture

   L'histoire suscite un fort engouement de la part d'un public de plus en plus large. Au-delà du plaisir de rappeler les épopées et les faits et gestes des héros, cette discipline participe à la construction de notre identité culturelle, politique et spirituelle. Ce retour en grâce de l'histoire ne doit pas pour autant dissimuler la tentation de toujours lui assigner un sens. Celle-ci ne tient pas compte de l'épreuve des faits, des drames accumulés au nom du Progrès. La manipulation et l'idolâtrie ne sont jamais loin.

   L'historien a une visée à la fois plus modeste et plus grande. Artisan appliqué, il se doit d'être humble et rigoureux, mais il pressent aussi la haute vocation de l'histoire : bien au-delà de ses usages politiques et sociaux, elle nous renvoie à la question de la vérité. Elle y contribue, comme toutes les disciplines qui s'efforcent de dire quelque chose de l'homme et de sa liberté.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Etudes
ÉditeurSalvator
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages216
Hauteur20
Largeur13
Épaisseur1.8
Poids0.247 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Rien n'échappe à l’Histoire - Dans l'atelier des historiens

Ambroise Tournyol du Clos
Rien n'échappe à l’Histoire - Dans l'atelier des historiens

Notre civilisation occidentale comme beaucoup d'autres s'est construite en faisant mémoire de son passé, en tentant de tirer les leçons de sa longue Histoire