Le passé ne meurt pas

Souvenirs d'un historien

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

18,01 €

En savoir plus


L'auteur : Jean de Viguerie
Né à Rome le 24 février 1935, en 1967 professeur agrégé d'histoire, assistant à la Faculté de Lettres de Paris. Il restera toujours fidèle à son principe de s'attacher à l'histoire des idées plutôt qu'à l'histoire sociale, comme tous ses confrères "dans le vent" et s'efforcera de former toujours ses étudiants dans ce sens. Professeur honoraire de l'Université Lille III, est le s grand spécialiste du siècle des Lumières. Rappelé à Dieu le 15 décembre 2019.

4ème de couverture

Jean de Viguerie nous a fait aimer l'Histoire par la force d'évocation de ses biographies, il nous a fait comprendre les idées des Lumières par l'intelligence de ses essais.

Mais derrière l'historien réputé, il y a l'homme, sa part intime. Et c'est cette vie qu'il dévoile ici pour la première fois.

De sa prime enfance à Rome, éduqué par une préceptrice, de ses années d'apprentissage à Saint-Théodard, puis en classe de philosophie avec Louis Jugnet, on devine une éducation propice à l'éveil d'une pensée originale.

Sur le ton du récit, une vie à contre-courant défile sous nos yeux. Né d'une famille royaliste, il devient professeur dans ine université qui, quelques mois avant 1968, tourne déjà à gauche. Catholique, il doit affronter une école publique le plus souvent hostile.

Le récit est émaillé de rencontres, comme celle de son maître à la Sorbonne Roland Mousnier, ses confrères René Pillorget et Xavier Martin, le moine Dom Gérard du Barroux. Les événements familiaux apparaissent avec un charme singulier, à l'aune de la vie contemporaine, et l'historien le sait.

A deux reprises, le chercheur croise la grande Histoire : au moment de la guerre d'Algérie, et lors de mai 1968, qu'il vit de l'intérieur.

La vie d'un écrivain est aussi, comme pour les acteurs, la rencontre avec un public ; et Jean de Viguerie raconte avec truculence les aléas du conférencier face à ses auditeurs.

L'auteur se fait le témoin toujours sensible de son passé intime, à l'inverse des mémorialistes boursouflés. Cet ouvrage est le fil rouge de son œuvre le retour de l'historien sur lui-même, à travers l'évocation d'une vie familière bien que révolue. Ces souvenirs sont passés « dans le domaine de tout ce qui ne disparaîtra jamais et que nous retrouverons au dernier jour ».

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Etudes
ÉditeurVia Romana
ReliureBroché, couverture souple avec rabats
Parution2016
Nombre de pages ou Durée180
Hauteur20.5
Largeur13.5

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le passé ne meurt pas

Jean de Viguerie
Le passé ne meurt pas
Souvenirs d'un historien