Bagnes et camps de l'épuration française (1944-1954)

A la découverte de la vie quotidienne des quelques 14 000 détenus pour faits de collaboration, de 1944 à 1954. 

Plus de détails

En stock (2)

18,96 €

En savoir plus

L'ACTION FRANCAISE, janvier 2023 : lire l'article en entier

   Nous abordons l’un de ces sujets, interdits par le politiquement correct, un de ces sujets boudés par l’Université, dominée par une unicité des vues, portée par la bien-pensance officielle. Vous l’aurez compris, nous allons traiter de l’Épuration, ce grand mouvement de conflit entre Français, qui se fit de 1944 à 1954 – mais dont les effets perdurent dans le temps long – et, comble de l’horreur, nous chercherons la vérité des faits, sans a priori idéologique, sans peur de ne pas suivre les voix autorisées. P

   our ce faire, nous avons l’immense honneur de nous entretenir avec Pierre-Denis Boudriot, docteur en histoire moderne et contemporaine, qui publia plusieurs livres sur notre sujet comme L’Epuration 1944 – 1949 (Grancher, 2011) et qui vient de faire paraître, aux éditions Auda Isarn son Bagnes et camps de l’épuration française (1944 – 1954). Nous osons dire que de tels travaux honorent la recherche française par la qualité de la méthodologie employée, mais aussi par le courage dont il faut faire preuve pour ne pas être emporté par le flot des productions biaisées et partisanes. Que ce livre ait le succès qu’il mérite et qu’il se propage dans de nombreux foyers.

LECTURES FRANCAISES, Jérôme Seguin 2022 : 

    En 1945, les centrales et les camps pénitentiaires, en France, comptaient les incarcérations de 10 000 hommes et 4 000 femmes condamnés à des peines extrêmement sévères pour "faits de collaboration" : bagnes pour plusieurs années ou même travaux forcés à perpétuité ! Nous avions lu dans divers ouvrages les conditions de détentions relatées par ceux qui les avaient subies (Philippe Saint-Germain, Henri Béraud, Christian de La Mazière, Lucien Rebatet, Pierre-Antoine Cousteau, et tant d'autres...). Boudriot a collecté les sévices subis par les uns et les autres, sans pitié, avec dédain, mépris, cruauté, sans considération d'âges ou de diminutions physiques qui pouvaient atteindre certains. Le "catalogue" est impressionnant : cellules occupées en surnombre, isolement, poignets menottés, chaînes aux pieds pour les condamnés à mort , sous-alimentation confinant presque à la disette, hygiène inexistante (une douche à l'eau froide par mois) et épouvantable (paillasse d'une saleté repoussante), fouilles dégradantes, jusque dans l'intimité la plus immonde, tenues vestimentaires les plus sommaires ("hardes maison, défroques nauséabondes"), odeur pestilentielle, froidure extrême en plein hiver dans des cellules non chauffées, bien entendu, privation de parole, prohibition de l'écrit.

   Ceci n'est qu'un résumé rapide de ce que Pierre-Denis Boudriot a décrit de façon détaillée pendant plus des 200 pages que compte son livre. L'ensemble peut être condensé comme un "chaudron infernal" ou un "enfer étroitement réglementé". Et les victimes de cette abominable misère n'ont bénéficié d'aucune clémence tout au long de leur enfermement qui s'est prolongé pendant dix ans pour certains ! Il faut toutefois pardonner au premier responsable, au premier fauteur de cette ignominie, le "grand chrétien" qui avait nom Charles De Gaulle ! « L'illustration de la couverture du livre est sans équivoque : une Croix de Lorraine sur laquelle est attaché un homme dénudé, retenu par des fils de fer barbelé, dans une posture d'immense souffrance. 

Au sommaire :

  • Quitter Fresnes
  • Transferts
  • Du vaisseau de Fresnes à la galère de la Centrale
  • "L'infraction au silence"
  • Soupe et pitance
  • L'amiral rempailleur de chaises
  • La nuit pénitentiaire
  • Des "soins"
  • L'esprit, en dépit de tout
  • Les camps
  • "Cette maladie, l'espérance !"
  • Le retour au foyer
  • Bibliographie  sélective - Index

L'auteur : Pierre-Denis Boudriot
Pierre-Denis Boudriot est né le 30 août 1952, à Montpon-Ménestérol en Dordogne.
Docteur en histoire moderne et contemporaine, Pierre-Denis Boudriot est notamment l'auteur d'une histoire de l'Épuration (1944-1949), parue en 2011, et étayée par plus de trente témoignages d'épurés français. Il mène aujourd'hui des recherches sur les camps et les centrales de l'épuration depuis 1945, travaux qu'il poursuit parallèlement à ses fonctions de directeur territorial au sein d'une ville du département de la Seine-Saint-Denis (93).

4ème de couverture

    Fin 1945, 10 000 hommes et 4 000 femmes, condamnés pour faits de collaboration par les tribunaux d’exception français, purgent leur peine dans les maisons centrales, appelées bagnes par les épurés, et les camps. 

    Pierre-Denis Boudriot présente ces établissements, de 1944 à 1954, et détaille la vie quotidienne de leurs détenus. Il a exploité 70 récits, mémoires et correspondances privées d’épurés en les croisant avec les nombreuses notes et circulaires de l’administration pénitentiaire.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Deuxième Guerre Mondiale
ÉditeurAuda Isarn
ReliureBroché, couverture souple avec rabats
Parution2021
Nombre de pages231
Hauteur21
Largeur14

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Bagnes et camps de l'épuration française (1944-1954)

Pierre-Denis Boudriot
Bagnes et camps de l'épuration française (1944-1954)

A la découverte de la vie quotidienne des quelques 14 000 détenus pour faits de collaboration, de 1944 à 1954.