Les troupes indigènes - Ils sont morts pour la France

Pendant les huit ans de la guerre d'Algérie, les supplétifs (harkis, G.M.P.R., G.M.S., G.A.D., Maghzens) ont combattu loyalement sous le drapeau français, pour être, à la fin de la guerre, pour le plus grand nombre, désarmés et abandonnés à la vengeance du F.L.N. C'est à eux tous que ce livre rend hommage.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

42,65 €

En savoir plus

Thématique : - Relations internationales, géopolitiques, stratégie > Stratégie, armée et défense - Histoire

ARTICLES DE PRESSE

  • L'algérianiste Jean-Pierre Brun L'ALGÉRIANISTE N°174, juin 2021
  • Les troupes indigènes LE MÉRITE, juin 2021

L'auteur : Jean Balazuc
Né à Birmandreïs, Alger, en 1937, ingénieur de l'École polytechnique, chef de section au 1/7e R.A.A.C. puis au 3e R.P.C. en 1959-1960, est entré à Électricité & Gaz d'Algérie en 1960. Il est chevalier de la Légion d'honneur et commandeur de l'O.N.M.

4ème de couverture

   Pendant 130 ans, des troupes indigènes ont été des troupes d'élite de l'Armée française.

   Dès le début de la colonisation de l'Algérie, l'Armée française a fait appel à des indigènes pour renforcer ses effectifs en Algérie : zouaves, chasseurs d'Afrique, tirailleurs, spahis. Ces troupes ont participé avec loyauté à la conquête de l'Algérie avec deux hauts faits d'armes : la prise de la Smala, le 16 mai 1843, et la bataille de l'Isly, le 14 août 1844. Les troupes indigènes ont brillamment participé à la guerre de Crimée en 1854-1855, à la campagne d'Italie en 1859, à la guerre du Mexique de 1862 à 1867, à la guerre franco-prussienne de 1870-1871.

   Sûr de leur fidélité, le chef d'état-major a envoyé des détachements des régiments de l'armée d'Afrique dans toutes les expéditions coloniales. Les troupes indigènes ont gagné la reconnaissance de la France dans les deux guerres mondiales 1914-1918 et 1939-1945. Elles ont fourni 20 % des effectifs au corps expéditionnaire français en Extrême-Orient. Pendant les huit ans de la guerre d'Algérie, les supplétifs (harkis, G.M.P.R., G.M.S., G.A.D., Maghzens) ont combattu loyalement sous le drapeau français, pour être, à la fin de la guerre, pour le plus grand nombre, désarmés et abandonnés à la vengeance du F.L.N. C'est à eux tous que ce livre rend hommage.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Histoire militaire Histoire du monde Deuxième Guerre Mondiale Algérie - Histoire - Guerres... Première Guerre mondiale
ÉditeurL'Harmattan
ReliureBroché
Parution2021
Nombre de pages516
Hauteur24
Largeur15.5
Épaisseur2.5
Poids0.797 kg

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les troupes indigènes - Ils sont morts pour la France

Jean Balazuc
Les troupes indigènes - Ils sont morts pour la France

Pendant les huit ans de la guerre d'Algérie, les supplétifs (harkis, G.M.P.R., G.M.S., G.A.D., Maghzens) ont combattu loyalement sous le drapeau français, pour être, à la fin de la guerre, pour le plus grand nombre, désarmés et abandonnés à la vengeance du F.L.N. C'est à eux tous que ce livre rend hommage.