Capétiennes, les reines de France au Moyen Âge

X° - XIV° siècle - Biographies - Mythes historiques

A chaque étape de sa carrière, la reine capétienne joue un rôle public et sa mort donne lieu à des cérémonies officielles. C'est ce pouvoir au féminin que cet ouvrage souhaite révéler. A chaque génération, entre 987 à 1328, les reines de France ont façonné l'histoire de notre pays.

Plus de détails

En stock (2)

23,22 €

En savoir plus

Au sommaire :

  • Introduction
  • Choisir la reine
  • Faire la reine
  • Maternités
  • L'Hôtel de la reine
  • Pouvoirs
  • Gardiennes du royaume
  • La famille de la reine
  • Guerrières et diplomates
  • La reine douairière
  • Une reine très chrétienne
  • Des largesse et des livres
  • Reines pour l'éternité
  • Les reines de France entre légende noire et légende dorée
  • Conclusion - Notices biographiques - Sources ...

Un cahier de 4 pages de documents et photos en couleurs et noir et blanc, hors-texte.


L'auteur : Sophie Brouquet
Professeur d'histoire médiévale à l'université de Toulouse II, a publié de nombreux ouvrages,

4ème de couverture

   Qui connaît le nom de la femme d'Hugues Capet ? En dehors de quelques figures célèbres comme Aliénor d'Aquitaine ou Blanche de Castille, les reines capétiennes demeurent largement inconnues.

   Leur absence dans notre histoire n'est pas due à un manque de sources. Elles sont partout présentes dans les enluminures, la littérature, les cérémonies, les processions, les entrées royales. Elles commandent des chapelles, des sculptures et des livres d'heures, fondent des abbayes et des églises. La reine n'est jamais reine par elle-même, elle se trouve toujours dans une position dépendante, femme, mère, veuve, mais elle est sacrée et couronnée et conserve sa qualité royale jusqu'à sa mort. Du vivant de son mari, elle porte ses enfants, dirige la maison royale, voyageant avec la cour de châteaux et châteaux au sein du domaine royal. Elle apparaît aux côtés du roi lors des cérémonies publiques et s'engage dans des dons charitables et aux églises. Veuve, elle se retire sur les terres de son douaire ou dans un monastère ; parfois elle reste à la cour pour prodiguer des conseils à son fils, ou comme régente, plus rarement elle se remarie.

   A chaque étape de sa carrière, la reine capétienne joue un rôle public et sa mort donne lieu à des cérémonies officielles. C'est ce pouvoir au féminin que cet ouvrage souhaite révéler. A chaque génération, entre 987 à 1328, les reines de France ont façonné l'histoire de notre pays.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages Etudes
Éditeur Ellipses
Reliure Broché, couverture souple avec rabats
Parution Février 2020
Nombre de pages 290
Hauteur 24
Largeur 16
Épaisseur 2.2
Poids 0.493 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Capétiennes, les reines de France au Moyen Âge

Sophie Brouquet
Capétiennes, les reines de France au Moyen Âge
X° - XIV° siècle - Biographies - Mythes historiques

A chaque étape de sa carrière, la reine capétienne joue un rôle public et sa mort donne lieu à des cérémonies officielles. C'est ce pouvoir au féminin que cet ouvrage souhaite révéler. A chaque génération, entre 987 à 1328, les reines de France ont façonné l'histoire de notre pays.