Par le sang versé

La Légion étrangère en Indochine

Préface d'Etienne de Montety

DIÊN BIÊN PHU, 1954-2024, devoir de mémoire.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

9,95 €

En savoir plus

MEMOIRES D'EMPIRE, J. Saint-Pierre, 2019 : Passionnant

   Le journaliste et écrivain Paul Bonnecarrère, trop tôt disparu, nous a laissé une œuvre en grande partie consacrée à l'histoire militaire de la France depuis la Seconde Guerre Mondiale. Son livre le plus célèbre, Par le sang veré, vient d'être réédité dans une prestigieuse collection historique en format de poche, une quarantaine d'années après sa première édition.

   Cet ouvrage devenu mythique a conservé tout son intérêt. Il évoque les combats de la Légion étrangère durant la guerre d'Indochine à travers d'innombrables récits et anecdotes puisés parmi les témoignages de ceux qui ont vécu cette terrible aventure. Le lecteur déjà averti en tirera de nombreux enseignements. Les jeunes et les néophytes découvriront cette épopée. Aucun n'abandonnera sa lecture après l'avoir commencée tant Bonnecarrère a su rendre passionnant son sujet. Ceux qui n'ont pas encore lu Par le sang versé ont de la chance car ils vont découvrir un récit plus captivant que bien des romans. 

PALISIR DE LIRE, 2016, N° 22 : Courage et bravoure extrêmes !

   En un temps où l'on parle de la guerre et de la paix au Viet Nam c'est non sans quelque émotion que nous lisons "Par le sang versé". Au lendemain de la guerre en Europe, l'Indochine de 1946 est encore en conflit. Le mouvement du Viet minh dirigé par le marxiste Ho Chi Minh met le pays à feu et à sang. Face à ce qui va être la guérilla et qui aboutira à la prise de Dien-Bien-Phu, la Légion Etrangère est chargée d'assurer tout particulièrement la sécurité des places fortes, des routes, des voies ferrées et des civiles . Un dur combat est engagé dans ces années meurtrières par des hommes d'un courage et d'une bravoure extrêmes. Haïs par les Viet-minhs tous ces légionnaires savaient être promis à une mort atroce en cas de capture.

   C'est à travers le récit de ces marches lentes dans les forêts périlleuses où ils déjouent embuscades et pièges, ces expéditions où ils tentent de sauver toute la population d'un couvent ou d'un village que Paul Bonnecarrère dans un style extraordinairement vivant nous montre le vrai visage de ce corps d'élite qu'a toujours été la Légion.

   Le langage est souvent très cru. Le courage, les rudesses du combat, les périls extrêmes qui sont le lot prestigieux de la Légion ne permet pas pour autant de tout excuser à ces héros que l'on aurait peut-être tendance à diviniser ; cependant les valeurs exaltées dans ce livre sont si nobles que l'on ne peut qu'admirer "ces étrangers devenus fils de France non par le sang reçu mais par le sang versé."

  • Pour qui ce livre ? garçons pas avant 18 ans

LA REVUE DES CERCLES D'ANGERS, 1972 : 

    L'auteur retrace la vie en Indochine d'une compagnie de la Légion Etrangère pendant les années 1946 à 1950 : les embuscades, les supplices subis par les prisonniers des Viets, les combats violents, héroïques jusqu'au sacrifice. Mais aussi, quelques récits truculents.

   Ce livre, remarquable à tous points de vue, ne peut pas être résumé ; il faut le lire. C'est ce que nous conseillons vivement à des personnes averties. 


L'auteur : Paul Bonnecarrère
Paul Bonnecarrère fut correspondant de guerre en Indochine, à Suez et en Algérie.

4ème de couverture

   Leur guerre a duré quinze ans, depuis les rives du Rhin ou de l'Oder en 1940 jusqu'à la cuvette de Diên Biên Phu en 1954.

   Soldats français en rupture de Vichy ou héros de la France libre, soldats de la Wehrmacht ou des marches de l'Est européen, génération broyée par un conflit planétaire, ils se sont tissé une aventure comme on joue une dernière carte.

   Loin d'être des héros de papier ou de cinéma, ils sont ici saisis dans le quotidien d'une guerre d'escarmouches, de coups de main, de traques, parfois sale, parfois glorieuse, toujours à recommencer.

   De l'arrivée de Leclerc au désastre de Cao Bang en 1950, de stratégies nouvelles en opérations de la dernière chance jusqu'à Diên Biên Phu, on voit ces hommes pister le train blindé de Hô Chi Minh, retrouver les réflexes de 1941, s'infiltrer parmi une population désemparée, céder à la fascination du Vietnam et y laisser une partie de leur âme.

Fiche technique

Mot clé Diên Biên Phu
Catégories Livres Histoire Indochine - Histoire - Guerres
ÉditeurPerrin
CollectionTempus
ReliureBroché
Parution2007
Nombre de pages ou Durée510
Hauteur18
Largeur11

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Par le sang versé

Paul Bonnecarrère
Par le sang versé
La Légion étrangère en Indochine

Préface d'Etienne de Montety

DIÊN BIÊN PHU, 1954-2024, devoir de mémoire.