A l'épreuve du temps

Souvenirs

Edition présentée par Eric Roussel.

Au-delà des avis les plus controversés autour du personnage, la valeur de ces confessions, d'une écriture magistrale et plus captivante que maints romans est incontestable et capitale notamment pour comprendre le phénomène totalitaire.

Plus de détails

En stock (2)

16,11 €

En savoir plus

   PRESENT, décembre 2019, la chronique de Livr'arbitres  :

   La leçon d’histoire de Benoist-Méchin.

   A rebours de notre époque atteinte d’hémiplégie mentale, le témoignage des acteurs d’un temps grimé sous les caricatures des censeurs d’aujourd’hui vient redonner une salutaire hauteur de vue à qui veut pénétrer l’intelligence et la complexité du siècle précédent. Il en est ainsi de la lecture des souvenirs de Jacques Benoist-Méchin (1901-1983), récemment réédités, qui apportent un éclairage essentiel à l’itinéraire d’un homme et aux méandres de son temps. Né avec le XXe siècle, celui dont la prime jeunesse est marquée par une sensibilité précoce à la musique, son « royaume », doit conjurer la ruine paternelle en embrassant plusieurs métiers successifs, dessinant, ce faisant, un parcours singulier émaillé de rencontres décisives (Proust, D’Annunzio) qui lui feront comprendre précocement les enjeux de son époque.

   Dès le début des années 20, Benoist-Méchin perçoit ainsi les impasses de la politique française dont le caractère vexatoire à l’endroit d’une Allemagne exsangue hypothèque l’avenir d’une entente entre ces deux nations. Clairvoyant, il voit naître le mouvement national-socialiste et le nouvel outil militaire que celui-ci forge, et dont il se fera le chroniqueur dans une magistrale Histoire de l’armée allemande. En parallèle, il est le témoin lucide de la liquéfaction de la IIIe République conduite à l’abîme par une classe politique à bout de souffle et des chefs militaires amateurs de lieux communs et d’idées fausses.

   Après la défaite de juin 1940, Benoist-Méchin se voit confier la délégation des prisonniers de guerre français à Berlin avant d’être nommé secrétaire d’Etat chargé des rapports franco-allemands. Usant de ses contacts privilégiés avec l’ambassadeur Otto Abetz et de la confiance de l’amiral Darlan, il tente d’infléchir les rigueurs des clauses d’armistice auxquelles il entend substituer une paix négociée s’inscrivant dans une Europe nouvelle en gestation, mais se heurte à l’immobilisme du régime de Vichy et à la raideur des autorités du Reich.

   Quand vient à changer le vent de l’histoire, Benoist-Méchin se défend vigoureusement devant les accusations de la Haute Cour de justice qui ne le condamne pas moins à la peine capitale. Gracié in extremis, son expérience carcérale, qui s’achève dans les années 50, ouvre le deuxième versant de sa vie qu’il consacre à l’étude du monde arabo-musulman dont il pressent et annonce le tumultueux réveil. Il jette enfin ses dernières forces dans son magnum opus, une série de biographies placées sous l’égide du Rêve le plus long de l’Histoire, quête de l’introuvable synthèse entre Orient et Occident.

   VALEURS ACTUELLES :

   "Des pages souvent éblouissantes par leur style et l'acuité de l'analyse. Des protraits et des scènes uniques en leur genre."


L'auteur : Jacques Benoist-Méchin
Grand spécialiste de l'histoire de l'Islam et de l'Orient, Jacques Benoist-Méchin a écrit de nombreuses biographies et la célèbre somme couronnée par l'Académie française : Le rêve le plus long de l'Histoire, en 7 volumes.

4ème de couverture

   Jeune écrivain, ivre de musique, admirateur de Marcel Proust, Jacques Benoist-Méchin 1901-1983 cède au vertige de son époque. En 1936, les jeux olympiques de Berlin marqueront le début de sa fascination pour le national-socialisme, à tel point que cinq ans plus tard, il prendra part au gouvernement de Vichy en tant que secrétaire d'Etat chargé des rapports franco-allemands. Il relate ensuite sa descente aux enfers durant les années 1943-1947, au terme desquelles il sera condamné à mort par la Haute Cour de Justice. Gracié et libéré en 1954, il ne cessera, dès lors, de parcourir le monde arabe, dont le premier il devinera l'éveil.

   Benoist-Méchin suscite les controverses les plus passionnées. Mais la valeur de ces confessions, d'une écriture magistrale et plus captivante que maints romans, est incontestable et capitale notamment pour comprendre le phénomène totalitaire.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages
ÉditeurPerrin
CollectionTempus
ReliureBroché
ParutionFévrier 2019
Nombre de pages1248
Hauteur18.5
Largeur13
Épaisseur4.5
Poids0.914 Kg

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(27/12/2019)
La leçon d'histoire de Benoist-Méchin

Ecrits dans une langue limpide, les souvenirs de Benoist-Méchin se lisent comme la chronique vraie d’un temps dont l’auteur a su déceler avec acuité les lignes de force, par-delà les revers de fortune et les tempêtes de l’histoire.

    Donner votre avis

    A l'épreuve du temps

    Jacques Benoist-Méchin
    A l'épreuve du temps
    Souvenirs

    Edition présentée par Eric Roussel.

    Au-delà des avis les plus controversés autour du personnage, la valeur de ces confessions, d'une écriture magistrale et plus captivante que maints romans est incontestable et capitale notamment pour comprendre le phénomène totalitaire.