Quo Vadis ?

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

23,22 €

En savoir plus

La Légende veut que saint Pierre,, au moment où il quitte Rome pour fuir les persécutions de Néron, rencontre le Christ, qui, à sa question " quo vadis, Domine ? " (où vas-tu, Seigneur ?) répond : " Puisque tu abandonnes mes brebis, je vais à Rome, pour qu'une fois encore on me crucifie.

   LES LIVRES D'ANTOINE, mai 2022 : lire l'article en entier

   L’immense succès de Quo Vadis n’a jamais cessé et il est devenu un classique qui a enthousiasmé des générations d’adolescents. Si les amours de Vinicius et Lygie paraissent parfois un peu trop romantiques, le livre comporte de grands moments. L’incendie de Rome et les persécutions qui suivent contre les chrétiens sont magnifiquement décrits. Plusieurs personnages brillent également par leur densité. Pétrone notamment, Ursus, le gigantesque garde du corps de Lygie et surtout Saint Pierre. Chacune de ses apparitions dégage une force particulière et aucun autre roman n’a su camper ainsi le premier chef des chrétiens. Après Par le fer et par le feu, il était juste de chroniquer l’autre grand livre de Sienkiewicz.

   Quo Vadis est un des fleurons de la littérature chrétienne.


L'auteur : Henryk Sienkiewicz
Né en 1846 à Wola en Pologne, Henryk Sienkiewcz est l'auteur du fameux Quo Vadis ? qui lui vaudra le prix Nobel de littérature en 1905. Il fut le plus ardent défenseur de la culture polonaise.

4ème de couverture

   Henryk Sienkiewicz oppose dans Quo Vadis un empire païen, décadent mais plein de vie, à une communauté chrétienne primitive et vertueuse à l'époque des catacombes et des martyres. Une folie comme celle de l'empereur Néron ou un relativisme efféminé et un scepticisme comme ceux de l'élégant Pétrone étaient condamnés à l'anéantissement.

   L'ouvrage n'a rien perdu de ses valeurs artistiques, et ses admirateurs d'aujourd'hui, de cultures, de mœurs et de religions différentes, prouvent qu'il a une signification universelle, vivante et claire. Il y a dans le paganisme une séduction, et dans cette époque une beauté d'horreur auxquelles le romancier était sensible, et Dieu merci. Pétrone, Vinicius, Néron même l'ont attiré : c'est pourquoi Henryk Sienkiewicz fait un roman humainement vrai, non une œuvre de propagande.

   Si des esprits chrétiens ont été touchés par le côté chrétien de son livre, et des esprits insensibles ou hostiles au christianisme touchés par ce côté païen, c'est parce qu'il a fait œuvre de bon romancier.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature Jeunesse Romans français et étrangers A partir de 15 ans
ÉditeurBuchet-Chastel
Parution2001
Nombre de pages ou Durée700
Hauteur20.5
Largeur14

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Quo Vadis ?

Henryk Sienkiewicz
Quo Vadis ?