Le pays du lieutenant Schreiber

Comme d'autres viennent fleurir la tombe du soldat inconnu, Makine rend hommage ici à une "certaine idée de la France", en réécrivant à sa manière la vie de Jean-Claude Servan-Schreiber : le héros inconnu d'une famille illustre...

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

16,11 €

En savoir plus

    Le Mouvement Catholique des Familles : 

   Ce livre vient de se voir décerner le prix Wartburg de littérature 2014 : c'est justice.

   Jean-Claude Servan-Schreiber est un véritable héros français. Jeune officier, il se lance dans la bataille de France en 1940 et participe bravement à de rudes combats dans lesquels son courage est plusieurs fois hautement remarqué. Mais il est juif et se voit renvoyé de l'armée pour ce seul motif. Alors il part rejoindre de Lattre et pourchasse l'envahisseur allemand jusque chez lui, au pied du « nid d'Aigle ». Il connaîtra par la suite une vie industrieuse emplie de succès. A 92 ans, conscient que la jeunesse de France a besoin d'enthousiasme, il entreprend de publier le livre de ses souvenirs. Nous sommes en 2010 : aucun éditeur ne s'intéresse à ces vieilles histoires qui parlent d'honneur et de bravoure. L'heure est aux abrutissements de masse. Exit les vieilles lunes dérangeantes ! Mais c'est compter sans l'heureuse intervention d'Andreï Makine. L'amitié qui les lie, leurs entretiens, la ténacité de cet écrivain d'origine russe qui manie beaucoup mieux la langue française que nombre de Français : tout concourt à la publication des mémoires. Las, le public y répond par une indifférence totale. Alors Makine prend à son tour la plume et raconte le combat de son vieil ami. En toute justice, la mémoire du lieutenant Schreiber est ainsi enfin réhabilitée.

   Autant le dire tout de suite, voilà un livre rare, exceptionnel et rafraîchissant. Makine y dénonce vaillamment, et avec style, nombre des maux de notre époque. Les phrases sont vraies, choisies, les expressions heureuses. La veulerie ambiante y est joyeusement assassinée.


L'auteur : Andreï Makine de l'Académie française
Auteur d'une oeuvre considérable maintes fois couronnée -prix Goncourt, prix Goncourt des lycéens, prix Médicis pour Le Testament français en 1995, grand prix RTL-Lire pour La musique d'une vie en 2001, prix Prince Pierre de Monaco pour l'ensemble de son oeuvre en 2005, prix Casanova pour Une femme aimée en 2013, prix mondial Cino Del-Duca pour l'ensemble de son oeuvre en 2014-, a aussi écrit sous le pseudonyme mystérieux de Gabriel Osmonde.
Les deux parties de son oeuvre se réunissent ici pour la première fois, "au-delà des frontières" patronymiques, puisqu'Osmonde devient un personnage d'un roman de Makine, dans une vertigineuse mise en abyme à la confluence des deux grandes arches romanesques de l'auteur dédoublé...

4ème de couverture

   Comme d'autres viennent fleurir la tombe du soldat inconnu, Makine rend hommage ici à une "certaine idée de la France", en réécrivant à sa manière la vie de Jean-Claude Servan-Schreiber : le héros inconnu d'une famille illustre...

  Jeune officier, bataille de France, mai-juin 1940, 4e régiment de Cuirassiers, Belgique, Flandres, Dunkerque, duels de chars, résistance désespérée, massacre des frères d'armes, mission dans les lignes allemandes, nouveaux combats dans l'Eure, première blessure, renvoyé de l'armée parce que juif, fuite en Espagne, prison, camp de concentration, Maroc, Algérie, 5e régiment de Chasseurs d'Afrique de la 1ère DB, débarquement dans le Midi, libération de la France, victoire fêtée dans les montagnes de Bavière, non loin du Berghof, le "nid d'Aigle" de Hitler...

   Sa vie n'intéresse plus personne, sa guerre n'éveille aucun souvenir, ses camarades tombés au champ d'honneur se sont effacés de toutes les mémoires, et l'homme de 92 ans qui entreprend en 2010 de publier son livre ne trouve plus d'éditeur pour s'intéresser à ces vieilleries.

   Alors Andreï Makine raconte : son amitié avec cet homme au soir de la plus glorieuse des existences, ses échanges avec lui, son combat à ses côtés pour que ses Mémoires soient publiés, ce qui finira par advenir dans la plus totale indifférence.

   Et voilà qu'à travers les mots de l'écrivain, le récit d'un livre assassiné devient la plus belle des (re)naissances, le roman d'un échec la plus précieuse des réussites. Le "Lieutenant Schreiber" va recevoir, de son vivant, ce que l'amitié, l'obstination, le talent d'un écrivain que toutes les valeurs qui le tiennent debout portent vers son aîné : le cadeau d'une Réparation.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Romans français et étrangers
ÉditeurGrasset
Parution2014
Nombre de pages ou Durée220
Hauteur20.5
Largeur13.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le pays du lieutenant Schreiber

Andreï Makine
Le pays du lieutenant Schreiber

Comme d'autres viennent fleurir la tombe du soldat inconnu, Makine rend hommage ici à une "certaine idée de la France", en réécrivant à sa manière la vie de Jean-Claude Servan-Schreiber : le héros inconnu d'une famille illustre...