Gamelin - La tragédie de l'ambition

Remarquablement renseigné et réfléchi, exhaustif et convaincant, cet ouvrage lève enfin le "mystère Gamelin".

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

23,70 €

En savoir plus

   L'HOMME NOUVEAU, N°1749, Stephen Vallet  :

   Le 10 mai 1940, les Allemands lancent leur grande offensive vers l’ouest. Le 18 mai, le généralissime Maurice Gamelin est limogé par le gouvernement de Paul Reynaud. Qui était exactement Gamelin dont le nom reste attaché à la plus humiliante des défaites ? Longtemps, les historiens ont évité de se pencher sur le destin de cet homme, se contentant d’évoquer, selon le titre d’une des rares biographies qui lui ont été consacrées, le « mystère Gamelin ».

   Historien de la Seconde Guerre mondiale, spécialiste des généraux de cette époque, Max Schiavon a repris le dossier, profitant de l’apport de nouvelles archives. Il a tenté de percer le mystère de cet homme et de sa destinée. Doté d’une intelligence rare, considéré comme l’un des meilleurs officiers de sa génération, doué d’entregent auprès de la classe politique, Gamelin a longtemps accumulé les succès au point de parvenir aux plus hautes fonctions. Ambitieux, il souffrait, en revanche, d’un manque de décision et reportait facilement ses échecs ou ses erreurs sur ses subordonnés. Privilégié par les gouvernements successifs qui craignaient par-dessus tout une nouvelle aventure boulangiste, il n’a pu éviter à la France la terrible défaite de 1940.

   Sommaire :

  • L'ascension : les jeunes années - La chance d'une rencontre - Parenthèses extérieures - Les hauts postes
  • Au sommet : l'homme - Doctrine et matériels - Dégradation de la situation internationale - le Front populaire - La guerre en perspective
  • Gamelin, chef de guerre  : Attentisme fâcheux - Des choix stratégiques contestés - Sur la sellette - Le moment de vérité
  • La disgrâce - " Vae Victis " - Des justifications périlleuses - Solitude
  • Conclusion - Annexes - Sources - Bibliographie - Index..;

L'auteur : Max Schiavon
Docteur en histoire, Max Schiavon a dirigé la recherche du Service historique de la Defense. Spécialiste de l'histoire militaire contemporaine. Auteur de nombreux ouvrages, il a publié récemment Le Front d'Orient 1915¬1916 et La Guerre du Rif 1925-1926.

4ème de couverture

    Gamelin, ou la quintessence du désastre militaire. Maurice Gamelin (1872-1958), voilà définitivement une figure attachée à l'écrasante défaite de mai 1940. Il convient de dépasser ce lieu commun et s'interroger : comment cet officier considéré parmi les plus brillants de sa génération, à qui tout réussit depuis sa prime jeunesse, ayant la confiance des dirigeants politiques, a-t-il pu conduire les armées alliées au désastre ?

    Pour répondre à cette question centrale et objet du présent ouvrage, qui n'a reçu que des réponses partielles depuis 80 ans, l'auteur passe en revue les paramètres ayant influencé les choix tactiques et stratégiques du généralissime.

    Il étudie de près son comportement, ses failles ou ses fêlures. Il aborde également des questions essentielles, notamment les raisons pour lesquelles Gamelin a été choisi pour occuper le poste suprême, comme les motivations de ceux qui l'ont désigné.

    Enfin, il tente de cerner une personnalité particulièrement complexe, en racontant sa vie publique et privée, ses expériences, ses ressorts intimes, ce qui l'a motivé et poussé à agir.

    Il démêle les intrigues, les alliances, les ambitions des uns et des autres et apporte nombre de précisions sur des aspects laissés dans l'ombre jusqu'à aujourd'hui.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Biographies / Témoignages Deuxième Guerre Mondiale
ÉditeurPerrin
ReliureBroché
Parution 2021
Hauteur24
Largeur15.5
Épaisseur3,6 cm
Poids0,65 Kg

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Gamelin - La tragédie de l'ambition

Max Schiavon
Gamelin - La tragédie de l'ambition

Remarquablement renseigné et réfléchi, exhaustif et convaincant, cet ouvrage lève enfin le "mystère Gamelin".