Sept jours 17-23 juin 1789

La France entre en révolution

"La Révolution était achevée lorsqu'elle éclata : c'est une erreur de croire qu'elle a renversé la Monarchie ; elle n'a fait qu'en disperser les ruines".

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

21,71 €

En savoir plus

 L'HOMME NOUVEAU - Octobre 2020 Aliette Bernard :

   Dans ce nouvel ouvrage, l’historien Emmanuel de Waresquiel revisite les commencements de la Révolution, en rappelant ce jugement de Chateaubriand : " c’est une erreur de croire qu’elle a renversé la monarchie ; elle n’a fait qu’en disperser les ruines." En retraçant dans des chapitres courts et percutants les journées comprises entre le 17 et le 23 juin 1789, l’auteur fournit la preuve de la mort clinique d’une monarchie qui ne trouve pas les ressorts internes pour réagir aux événements auxquels elle est confrontée. De ce fait, l’Histoire s’accélère et Emmanuel de Waresquiel peut constater : "La Révolution s’est jouée et accomplie en sept jours et cinq décrets. Son destin, ses héritages y sont comme scellés." Après s’être érigés en Assemblée nationale, les députés du tiers état refusèrent, en effet, de se séparer et le 23 juin, ils marquèrent un coup d’arrêt à l’autorité royale. Le reste en découle, y compris la Terreur et l’Empire. Dans le grand débat sur l’unicité de la Révolution, l’auteur prend clairement parti : oui, elle est un bloc. Il n’y a pas une Révolution humaine (celle des droits de l’homme) et un accident de l’Histoire (la Terreur). Tout se tient ; tout s’enchaîne.

_____________

 Le dernier opus d’Emmanuel de Waresquiel, enrichi d’abondantes sources inédites, change radicalement notre lecture de la Révolution. L’auteur raconte « ses » sept jours tambour battant en un récit alerte qui se lit comme un roman à suspense.

Au sommaire :

  • Avant-propos
  • Le roi ou la nation ?
  • Nous le jurons !
  • Echec et mat
  • Conclusion. La théorie des dominos
  • Notes - Légendes des illustrations - Sources - Remerciements - Index des noms de personnes.
  • Un cahier de 12 pages de photos et documents en couleurs hors-texte.

L'auteur : Emmanuel de Waresquiel
Né en 1957, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, docteur en histoire, professeur à l'Ecole pratique des hautes études, Emmanuel de Waresquiel est l'un des meilleurs historiens du premier XIX° siècle et auteur de nombreux ouvrages.

4ème de couverture

   "Les commencements de la Révolution sont ceux d’une extraordinaire accélération de l’histoire. Les événements s’y bousculent dans un luxe d’acteurs, d’envolées, de confusion et de coups de théâtre. Ce qui s’est passé à ce moment-là n’est intelligible que si l’on restitue les faits dans une séquence fondatrice.

   "Trois événements, liés entre eux et par lesquels tout advient, n’avaient jamais été racontés en tant que tels. Le mercredi 17 juin, les députés du tiers état s’érigent en “Assemblée nationale”. Le samedi 20, ils jurent de ne jamais se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France. Le mardi 23 juin, ils envoient promener le roi, sa Cour et ses soldats. “Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes.” Et le roi cède.

   "La Révolution s’est jouée et accomplie en sept jours et cinq décrets. Son destin, ses héritages y sont comme scellés. Jusqu’à la guerre civile. Jusqu’à la Terreur."

 

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Révolution - Vendée...
ÉditeurTallandier
ReliureBroché, couverture souple avec rabats
ParutionSeptembre 2020
Nombre de pages480
Hauteur21.5
Largeur14.5
Épaisseur3

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Sept jours 17-23 juin 1789

Emmanuel de Waresquiel
Sept jours 17-23 juin 1789
La France entre en révolution

"La Révolution était achevée lorsqu'elle éclata : c'est une erreur de croire qu'elle a renversé la Monarchie ; elle n'a fait qu'en disperser les ruines".