Et moi, je vis toujours

Il n'y a qu'un seul roman - et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages

Disponible sous peu

19,00 €

En savoir plus


L'auteur : Jean d'Ormesson de l'Académie française
Écrivain, chroniqueur, journaliste, acteur et philosophe, Jean Bruno Wladimir François-de-Paule le Fèvre d’Ormesson dit Jean d’Ormesson est d’origine française. Il est né dans le 7ème arrondissement de Paris le 16 juin 1925. Issu d’une famille noble, Jean d’Ormesson est très tôt initié à la lecture. Et il va vite développer un goût prononcé pour la littérature à l’origine de la publication de nombreux ouvrages. L’une de ses œuvres les plus remarquables « Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit » ressemble fort bien à un livre testament....
- Grand prix du roman de l’Académie française pour La Gloire de l‘Empire, 1971.
- Directeur général du Figaro (1974-1977).
- Secrétaire général, puis Président du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l’UNESCO.
- Élu à l‘Académie française, le 18 octobre 1973, au fauteuil de Jules Romains (12e fauteuil)

4ème de couverture

   Il n'y a qu'un seul roman - et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l'Histoire. Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C'est l'Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt homme, tantôt femme, le narrateur vole d'époque en époque et ressuscite sous nos yeux l'aventure des hommes et leurs grandes découvertes. Vivant de cueillette et de chasse dans une nature encore vierge, il parvient, après des millénaires de marche, sur les bords du Nil où se développent l'agriculture et l'écriture.

   Tour à tour africain, sumérien, troyen, ami d'Achille et d'Ulysse, citoyen romain, juif errant, il salue l'invention de l'imprimerie, la découverte du Nouveau Monde, la Révolution de 1789, les progrès de la science. Marin, servante dans une taverne sur la montagne Sainte-Geneviève, valet d'un grand peintre ou d'un astronome, maîtresse d'un empereur, il est chez lui à Jérusalem, à Byzance, à Venise, à New York.

   Cette vaste entreprise d'exploration et d'admiration finit par dessiner en creux, avec ironie et gaieté, une sorte d'autobiographie intellectuelle de l'auteur.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature Biographies / Témoignages Romans / Essais / Pamphlets...
ÉditeurGallimard
ReliureBroché
Parutionjanvier 2018
Nombre de pages280
Hauteur20.5
Largeur14
Épaisseur1.8
Poids0.29

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Et moi, je vis toujours

Jean d'Ormesson
Et moi, je vis toujours

Il n'y a qu'un seul roman - et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages