Deux révolutions pour une seule vie

Mémoires 1771 - 1855

Disponible sous peu

35,50 €

En savoir plus

Dans une langue élégante et simple, Mme de Chastenay fait revivre une époque bouleversée où elle-même et les siens ont connu bien des vicissitudes.

Son témoignage est l'un des plus précieux et des plus originaux sur ces temps agités et passionnants



Co-auteur(s) : Annotations de Raymond Trousson

4ème de couverture

" Je n'écris pas l'Histoire, mais si je remplis mes intentions, j'aurai peut-être écrit pour l'Histoire." Pour ses Mémoires, la comtesse Victorine de Chastenay (1771-1855) n'a pas manqué de matière : la Révolution, le Consulat, l'Empire offrent une toile assez large à ses pinceaux.

Ses souvenirs passent des charmants tableaux de l'Ancien Régime finissant - bals d'enfants, fêtes campagnardes- - aux angoisses de la Terreur, dont elle connut les cachots. Victorine sait alléger le trait, pour rendre l'atmosphère d'une soirée à Saint-Cloud, d'une réception aux Tuileries, mais aussi dénoncer le faste artificiel de la cour impériale, évoquer avec lucidité la fin de l'Empire, l'obstination "criminelle" de Napoléon, le chaos de 1814 et l'allégresse générale au retour des Bourbons.

Surtout, elle excelle à peindre ceux qu'elle fréquente, et elle a connu tout le monde : Napoléon, Joseph et Lucien Bonaparte, Talleyrand, Fouché, Barras, grands du monde dont elle trace d'attachants portraits. Sa curiosité est insatiable, et elle côtoie aussi bien les hommes de science, les écrivains et les artistes.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France
Éditeur Tallandier
Parution 2009
Nombre de pages ou Durée 900
Hauteur 21
Largeur 14.5

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Deux révolutions pour une seule vie

Victorine de Chastenay
Deux révolutions pour une seule vie
Mémoires 1771 - 1855