Boulanger

Fossoyeur de la Monarchie

Disponible

17,00 €

En savoir plus


L'auteur : Philippe Levillain
Philippe Levillain est né le 27 novembre 1940 à Paris, est ancien élève de l'Ecole Normale supérieure, agrégé d'histoire, docteur ès lettres. Spécialiste de l'histoire religieuse du XIX° et du XX° siècle et de l'histoire politique du XIX° siècle, il est aussi professeur d'histoire contemporaine à l'université de Lille III.

4ème de couverture

Populaire mais antipathique, ambitieux mais lâche, magnifique mais misérable, le général Boulanger incarne dans l'Histoire de la III° République la figure ironique d'un avenir national qui, depuis 1870, oscillait entre le vraisemblable et le vrai.

Dans une France humiliée par la défaite de Sedan, le général, qui cherchait l'accomplissement de son propre destin, contribua à installer la République parlementaire ... Boulanger emprunta au principe du succès bonapartiste l'éclat d'une popularité nationale, utilisa la tribune et la presse, maria la cocarde et la rhétorique. Il sauva la République en essayant de la coloniser, au point de croire que le coup d'état n'était pas indispensable à la réalisation de son destin. En cela il se trompait profondément. Quand , lucide sur les appuis positifs qu'il pouvait retirer de sa fidélité républicaine intéressée, le général se tourna vers les monarchistes pour tenter de s'imposer comme connétable d'une improbable restauration, il paracheva son échec politique en s'offrant comme instrument à une mystique dépourvue de vrais croyants et en faisant éclater les contradictions d'une famille politique désunie, qui, depuis 1870, vivait de faux semblants...

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire de France Biographies / Témoignages
ÉditeurFlammarion
Parution1982
Nombre de pages ou Durée230
Hauteur24
Largeur15

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Boulanger

Philippe Levillain
Boulanger
Fossoyeur de la Monarchie