Nouveau Philippe Richardot - Les erreurs stratégiques des Gaulois face à César

Les erreurs stratégiques des Gaulois face à César

Depuis sa Conquête des Gaules,et donc de son vivant, César a la réputation d'être un des plus grands capitaines de l'Histoire...

Plus de détails

En stock (1)

18,01 €

En savoir plus

   Au sommaire :

  • Introduction
  • Situation géopolitique à la veille de la guerre des Gaules
  • La première erreur : l'appel à César
  • Le " démon gaulois " ou le génie de la division
  • Vercingétorix : un manque de continuité dans l'action stratégique
  • César était-il un stratège imbattable ?
  • La question de la supériorité tactique romaine L
  • 'ampleur de la défaite gauloise
  • Conclusion - Bibliographie - Index des noms cités - Index thématique

L'auteur : Philippe Richardot
Professeur Agrégé et Docteur d'Histoire, administrateur national et Délégué Méditerranée de la Commission Française d'Histoire Militaire, directeur de recherches à l'Institut für vergleichende Taktik de Vienne-Potsdam, membre du Comité scientifique du Centre d'Histoire et de Prospective Militaires de Lausanne-Pully, chargé de recherches à l'Institut de Stratégie Comparée de Paris, ancien auditeur de la Session régionale des Hautes Etudes de la Défense Nationale et de la Session méditerranéenne des Hautes Etudes de l'Armement.
Il est l'auteur de plusieurs livres et de nombreux articles sur l'Armée romaine, la pensée militaire médiévale, l'histoire militaire comparée, la prospective géopolitique et militaire.

4ème de couverture

   La guerre des Gaules est presque toujours vue du côté des Romains, car il n'y a pas eu de grands historiens gaulois pour rapporter l'événement. Qui plus est, la guerre des Gaules est vue du côté du conquérant romain, Jules César, auteur du seul grand récit sur le sujet, admirablement ramassé dans ses Commentaires. Même lorsque certains historiens contemporains essaient de prendre César en flagrant délit de désinformation, c'est toujours du côté romain qu'ils se placent, tant la conquête de la Gaule a, après deux millénaires, romanisé les descendants des fils de la Gaule vaincue.

   Le nom même de " Gaulois " est un jeu de mots latin qui signifie " Coq ", déformé d'après le nom que se donnaient les Celtes de Gaule. L'image classique de César est celle d'un conquérant de marbre qui réalise un grand projet de civilisation sur un peuple aussi indiscipliné que divisé dont l'ardeur bravache vient se briser contre l'art des légions. Hors des poncifs et d'une analyse romanocentrique, cet ouvrage montre un César politicien qui mène une quasi guerre privée, sinon partisane pour financer sa carrière à Rome, voire pour échapper au tribunal.

   En face de lui, des Gaulois, certes divisés, dont la partie méridionale, déjà romanisée, choisit le camp de César. Des Gaulois, dont la communauté de culture apparaît malgré les clivages politiques aussi profonds entre tribus rivales qu'à l'intérieur d'elles-mêmes. Mais c'est une Gaule riche, en proie à une crise démographique et militaire qu'agresse César avec un cynisme implacable : une Gaule incapable de s'opposer aux migrations armées des Germains et des Helvètes, avant d'être écrasée par le conquérant romain. Si le résultat de la lutte est connu, les calculs des Gaulois, la valeur stratégique de leurs chefs, l'art militaire des peuples celto-germaniques, les opérations les moins avouables de César sont peu étudiées, Les Gaulois pouvaient-ils l'emporter ? César était-il un maître joueur d'échecs ou a-t-il vaincu sur les erreurs de stratégie des Celtes ?

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Etudes
ÉditeurEconomica
ReliureBroché
Parution2006
Nombre de pages188
Hauteur24
Largeur15.5
Épaisseur0.6

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les erreurs stratégiques des Gaulois face à César

Philippe Richardot
Les erreurs stratégiques des Gaulois face à César

Depuis sa Conquête des Gaules,et donc de son vivant, César a la réputation d'être un des plus grands capitaines de l'Histoire...