Le désir du Bien

Refonder l'action morale et politique en repensant la finalité

Préface de Michel Bastit.

Un ouvrage qui permet de remettre en valeur la pertinence de la morale de la fin, en particulier dans la compréhension de l’acte humain en rapport avec sa volonté et la vie politique.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

28,44 €

En savoir plus

   Boèce dialoguant imaginairement avec la Philosophie lui faisait dire : " Comment peut-il se faire qu'en connaissant le principe des choses, tu en ignores la fin ? " Cette interrogation s'adresse aux hommes de toutes les époques et de tous les lieux. La pensée de la finalité en morale, autrement appelée téléologie, évoque trop fréquemment les écrits de Kant, la morale de l'obligation ou encore les nécessités du déterminisme. On peut cependant prétendre sortir de ce préjugé pourvu qu'on veuille comprendre ce que sont la volonté et son objet, le bien, entendu comme perfection ou achèvement.

   Cette idée de départ s'oppose à toute la tradition de la pensée déontologique, la morale de l'obligation, qui a pris depuis des siècles l'ascendant sur l'intuition d'Aristote. Et c'est cette intuition qu'il convient d'explorer à nouveau. Depuis des décennies, la philosophie analytique réfléchit sur les bases de la philosophie morale. Certains travaux ont permis de remettre en valeur la pertinence de la morale de la fin, en particulier dans la compréhension de l'acte humain. En outre, un point de vue résolument orienté vers la compréhension de la volonté comme désir permet de repenser la relation de l'individu à la cité et la continuité entre ses tendances natives et la vie politique.

Au sommaire :

  • Introduction : une éthique fondée sur le bien
  • Architectonique de la théorie morale
  • Les complexités de l'acte humain
  • La loi et la fin
  • Conclusion...

Cet ouvrage est issu de la thèse de l'abbé Renaud de Sainte-Marie, soutenue en 2014 à l'université de Lorraine.

RADIO COURTOISIE, émission de Thibault de Chassey, le 10 février 2022  : LIBRE JOURNAL DE LA FRANCE PROFONDE : “REFONDER L’ACTION POLITIQUE SUR LA FINALITÉ ; FAUT-IL ESSAYER DE SÉPARER POLITIQUE ET RELIGION ?”


L'auteur : Renaud de Sainte Marie f.s.s.p.x
L'abbé Renaud de Sainte-Marie, né en 1979 est prêtre au sein de la fraternité sacerdotale Saint-Pie X depuis 2006 et exerce son ministère entre Dijon et Besançon. Il prépare un doctorat de philosophie.

4ème de couverture

, émission

Fiche technique

Catégories Livres Religion Théologie, Philosophie
ÉditeurTéqui
ReliureBroché
ParutionJuin 2021
Nombre de pages658
Hauteur20
Largeur13.5
Épaisseur3.5
Poids0.626 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le désir du Bien

Renaud de Sainte Marie
Le désir du Bien
Refonder l'action morale et politique en repensant la finalité

Préface de Michel Bastit.

Un ouvrage qui permet de remettre en valeur la pertinence de la morale de la fin, en particulier dans la compréhension de l’acte humain en rapport avec sa volonté et la vie politique.