Les Provinciales

400ème anniversaire de la naissance de Blaise Pascal 1623-1662

Dans ce chef-d'oeuvre de la littérature polémique, Pascal défend, avec pour seules armes l'ironie et l'indignation, les droits de ce qu'il nomme "la vérité" et ceux de la conscience contre la violence des institutions. Le riche paratexte en éclaire les enjeux historiques, littéraires et spirituels.

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

17,06 €

En savoir plus


L'auteur : Blaise Pascal
Né en 1623, mort en 1662, Blaise Pascal traverse son siècle comme une comète et y imprime sa marque dans tous les domaines. Créateur de la machine arithmétique, initiateur, avec son ami le duc de Roannez, de la première expérience de transports en commun urbains, à l'origine de l'invention de la presse hydraulique, il jette les bases du calcul des probabilités et du calcul infinitésimal, prouve, à la suite des travaux de Torricelli, l'existence du vide et la pesanteur de l'air, et.
de l'avis de Chateaubriand lui-même, fixe avec ses Provinciales " la langue que parlèrent Bossuet et Racine ". Sous l'influence de sa soeur Jacqueline entrée en religion quelques années plus tôt, et bouleversé par son expérience spirituelle de la " nuit de feu " du 23 novembre 1654. il effectue au début de l'année 1655 une première retraite au couvent de Port-Royal. De plus en plus proche des cercles augustiniens, il prend leur défense dans Les Provinciales, dix-huit lettres polémiques au retentissement considérable, où la violence de la charge menée contre les jésuites relaie plus largement l'affirmation d'une spiritualité exigeante, conciliant la liberté de l'action humaine et l'infaillibilité de la grâce divine.
La maladie puis la mort l'empêchent enfin de mener à bien la conception de l'Apologie du christianisme qu'il entreprend à la suite de la guérison miraculeuse de sa filleule, Marguerite Périer ; mais les Pensées témoignent encore de ce vaste chantier, où, dans une forme fragmentaire, tendent à dialoguer, en un même élan visionnaire, le moraliste du divertissement et le théologien des trois ordres et du Dieu caché, le philosophe du pari et le penseur politique de la coutume et de la justice, et, en dernière instance, l'honnête homme, le géomètre et le croyant.
Laurent Susini est né en 1977. Ancien élève de l'Ecole normale supérieure (Ulm), il est actuellement maître de conférences à l'université Paris-Sorbonne. Ses travaux portent sur l'oeuvre de Pascal, envisagée suivant un double prisme génétique et rhétorique, et plus généralement sur la littérature spirituelle à l'âge classique, de Bérulle à Fénelon. Son ouvrage L'Ecriture de Pascal. La lumière et le feu a été récompensé en 2009 par le Prix Dumézil de l'Académie française.

4ème de couverture

   Avant d'être l'homme des Pensées, Pascal a été jusqu'au romantisme l'homme des Provinciales : ne serait-il pas en train de le redevenir ? Les études se multiplient depuis quelques années autour d'un texte aussi éblouissant dans sa forme que crucial dans ses enjeux : dans ce chef-d'œuvre de la littérature polémique en langue française, au-delà de la querelle entre jansénistes et jésuites sur la grâce et la morale, il s'agit en effet pour Pascal de défendre, depuis la clandestinité et avec les seules armes de l'ironie et de l'indignation, les droits de ce qu'il nomme « la vérité » et ceux de la conscience contre la violence ouverte ou sournoise des institutions.

 

Fiche technique

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les Provinciales

Blaise Pascal
Les Provinciales
400ème anniversaire de la naissance de Blaise Pascal 1623-1662

Dans ce chef-d'oeuvre de la littérature polémique, Pascal défend, avec pour seules armes l'ironie et l'indignation, les droits de ce qu'il nomme "la vérité" et ceux de la conscience contre la violence des institutions. Le riche paratexte en éclaire les enjeux historiques, littéraires et spirituels.