Les dictateurs

Edition préfacée, établie et présentée par Christophe Dickès.

"La dictature n'a pas de causes uniformes. Elle peut être une réaction de défense contre l'anarchie et la ruine et contre les effets de la démocratie portée à sa dernière conséquence.

Plus de détails

En stock

8,53 €

En savoir plus

   Dernier ouvrage de l'académicien Jacques Bainville publié de son vivant, ce texte paru en 1935 dresse l'histoire des dictateurs à travers les âges.

   Une histoire globale, toujours d'actualité.


L'auteur : Jacques Bainville de l'Académie Française

4ème de couverture

   "La dictature n'a pas de causes uniformes. Elle peut être une réaction de défense contre l'anarchie et la ruine et contre les effets de la démocratie portée à sa dernière conséquence [...]. Elle peut être au contraire pour la démocratie égalitaire et anticapitaliste le moyen de vaincre les forces qui lui résistent et de s'imposer. Il y a donc des dictatures diverses. il y en a pour tout le monde et un peu pour tous les goûts. Ceux qui en rejettent l'idée avec horreur s'en accommoderaient très bien et, souvent, s'y acheminent sans s'en douter. Ceux qui la désirent seraient parfois bien déçus si elle triomphait.

   "Qu'on l'appelle ou qu'on la déteste, il est donc essentiel de la connaître avec les visages dives qu'elle a pris au cours de l'histoire, puis, de nos jours, dans des pays si nombreux et si éloignés les uns des autres qu'on aurait probablement tort de n'y voir qu'une sorte de vogue quand elle est l'effet d'uen loi ou d'une nécessité.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire du monde Etudes
ÉditeurPerrin
CollectionTempus
ReliureBroché
ParutionFévrier 2019
Nombre de pages730
Hauteur18
Largeur11
Épaisseur2
Poids0.230 Kg

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les dictateurs

Jacques Bainville
Les dictateurs

Edition préfacée, établie et présentée par Christophe Dickès.

"La dictature n'a pas de causes uniformes. Elle peut être une réaction de défense contre l'anarchie et la ruine et contre les effets de la démocratie portée à sa dernière conséquence.