A la droite d'Hitler - Mémoires, 1937-1945

Préface de Jean Lopez.

Lorsqu'il rentre pour la première fois le 16 juin 1937 à la chancellerie du Reich, le capitaine von Below ne peut savoir que sa destinée vient de changer de cours. Comment aurait-il pu imaginer qu'il sortirait de cette chancellerie huit ans plus tard, de nuit par un souterrain, pour traverser un Berlin en proie à un incendie, et totalement dévasté par les bombardements...

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

9,48 €

En savoir plus

Publié en allemand en 1980, et pour la première fois en français dans la présente édition, ce témoignage exceptionnel est présenté par Jean Lopez dans une substantielle et lumineuse préface.


L'auteur : Nicolaus von Below

4ème de couverture

   Le dernier grand témoignage, inédit en français, d'un intime d'Hitler.

   Jeune officier de la Luftwaffe, Nicolaus von Below (1907-1983) entre au service d'Hitler en 1937 comme aide de camp. Investi de la confiance du Führer, il en devient un intime et l'accompagne partout, jusque dans son dernier bunker, sous le jardin de la Chancellerie, en 1945. Durant ces longues années passées à son service, ce proche parmi les proches a tout noté des agissements, des rencontres ou encore du comportement d'Hitler.

   Ses souvenirs constituent une source historique majeure sur l'histoire du IIIe Reich ainsi, et surtout, que sur la personnalité énigmatique de son chef. 

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Deuxième Guerre Mondiale
ÉditeurPerrin
CollectionTempus
ReliureBroché
Parution2021
Nombre de pages778
Hauteur18
Largeur11
Épaisseur2.4
Poids0.411 kg

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

A la droite d'Hitler - Mémoires, 1937-1945

Nicolaus von Below
A la droite d'Hitler - Mémoires, 1937-1945

Préface de Jean Lopez.

Lorsqu'il rentre pour la première fois le 16 juin 1937 à la chancellerie du Reich, le capitaine von Below ne peut savoir que sa destinée vient de changer de cours. Comment aurait-il pu imaginer qu'il sortirait de cette chancellerie huit ans plus tard, de nuit par un souterrain, pour traverser un Berlin en proie à un incendie, et totalement dévasté par les bombardements...