Madame Elisabeth de France

Illustrations d'Emmanuel Cerisier.

Relecture de Jean de Viguerie.

Le testament en images d'une princesse au grand coeur, vertueuse dans les grandeurs, admirable dans l'amitié, héroïque dans l'adversité, angélique dans la captivité.

Plus de détails

En stock (3)

14,12 €

En savoir plus

     L'HOMME NOUVEAU, le 16 mars 2020, Natacha : 

   Le 10 mai 1794, Élisabeth de France, soeur de Louis XVI, offrait son âme à Dieu à l’âge de 30 ans, accusée de haute trahison, guillotinée pour avoir voulu demeurer courageusement auprès de son frère et de la famille royale jusque dans le malheur. Dans sa dernière lettre à son amie Angélique de Bombelles, elle résume bien ce que fut sa vie et comment elle accueillit vaillamment l’annonce de sa mort prochaine : « que l’idée de l’éternité devient douce lorsque l’on peut se dire : j’ai vécu toute ma vie pour Dieu ! » Cette bande dessinée aux jolis dessins très agréablement colorés ne manque pas de montrer non seulement la vie de cette princesse de France, du faste de Versailles à l’indigence du Temple, mais aussi son intimité, son coeur tendre en même temps que son son sens élevé du devoir, la découverte petit à petit de son rôle auprès du roi, son frère, et de sa famille. On la lit avec émotion, tant la figure de cette jeune femme touche par sa force et sa sainteté. Souhaitons que sa cause aboutisse bientôt !

   RENAISSANCE CATHOLIQUE, Février 2020 : un texte tout empreint de piété nationale et d'espérance chrétienne

   De toutes les figures lumineuses qui émergent du cloaque de la Révolution française, Madame Elisabeth est certainement un des plus pures.... La cause de béatification vient d'être réouverte par la conférence des évêques de France qui espèrent maintenant la reconnaissance d'un miracle. La formule du récit en BD, joliment illustré rend accessible à un public plus jeune  ou mins ahbitué à la lecture de livres toujours eu peu arides l'histoire émouvante d'une princesse au grand coeur, vertueuse dans les grandeurs, héroïque dans l'adversité et angélique dans la captivité.

   COUP DE COEUR, 123 LOISIRS, Valérie d'Aubigny, décembre 2019 :

   Madame Élisabeth de France, sœur de Louis XVI, est une figure de l'Ancien Régime des plus édifiantes. Elle sera peut-être bientôt béatifiée. Enfant, son caractère bien trempé découragea sa gouvernante, bientôt secondée par la délicieuse Madame de Mackau, très pédagogue, et sa fille Angélique, contemporaine d'Elisabeth. Peu à peu, Élisabeth assouplit son tempérament et développa les qualités qui seront son meilleur bouclier contre les violents assauts de la Révolution, notamment en captivité. Restée célibataire, entièrement tournée vers les pauvres, joyeuse et simple, elle fit le choix de la fidélité auprès de la famille royale au Temple, qu'elle accompagna héroïquement jusqu'à la mort.

    Une indéfectible amitié unit Élisabeth et Angélique, fil conducteur du scénario de cette bande dessinée de grande qualité : dialogues ciselés, très bon dosage des textes qui délivrent l'essentiel, couleurs et traits fins, expressifs, très vifs. L'aventure humaine, historique, d'une femme équilibrée et généreuse.

   A son procès : "- Avez-vous, avec le dernier tyran, conspiré contre la sûreté et la liberté du peuple français? - J'ignore à qui vous donnez ce titre, mais je n'ai jamais désiré que le bonheur des Français".


L'auteur : Coline Dupuy
Passionnée d'histoire, a joué comme actrice bénévole dans la Cinéscénie du Puy du Fou pendant 20 ans.

4ème de couverture

   En 1790, Madame Elisabeth de France, petite soeur de Louis XVI, adresse une dernière lettre en guise de testament à son amie d'enfance, Angélique de Bombelles. Dans l'évocation de ses souvenirs, on découvre une fillette rebelle, pleine de charme et de vivacité, devenue vertueuse dans les grandeurs, magnanime dans la charité, fidèle dans l'amitié, ntrépide dans l'adversité.

   Ange de la famille royale, cette princesse célibataire ne vit que pour aimer son prochain et son pays en s'appuyant sur le Sacré-Coeur dont elle contribue à relancer la dévotion. Elle accompagne ensuite Louis XVI et Marie-Antoinette dans leur montée au calvaire, jusqu'au sacrifice suprême à l'âge de trente ans, vingt ans jours pour jour après la mort de son grand-père Louis XV.

Fiche technique

Catégories Livres Bandes dessinées De 6 à 12 ans
ÉditeurArtège
Âge conseilléÀ partir de 8/9 ans
ReliureAlbum relié
ParutionNovembre 2019
Nombre de pages50
Hauteur32
Largeur24
Épaisseur1

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(11/12/2019)
Une histoire à suivre au XXI° siècle... béatification !

Une bande dessinée de grande qualité : dialogues ciselés, très bon dosage des textes qui délivrent l'essentiel, couleurs et traits fins, expressifs, très vifs.

    Donner votre avis

    Madame Elisabeth de France

    Coline Dupuy
    Madame Elisabeth de France

    Illustrations d'Emmanuel Cerisier.

    Relecture de Jean de Viguerie.

    Le testament en images d'une princesse au grand coeur, vertueuse dans les grandeurs, admirable dans l'amitié, héroïque dans l'adversité, angélique dans la captivité.