Mélancolie d'Athéna. L'invention du patriotisme - Le Cabinet des Antiques, II

En stock (5)

23,60 €

En savoir plus

LE FIGARO, Eugénie Bastié :  « Michel De Jaeghere se met dans les pas de Thucydide et puise dans la guerre du Péloponnèse des leçons pour notre époque. Passionnant. » 

LE FIGARO MAGAZINE : « Une fresque historique monumentale à travers laquelle l’auteur médite sur le passé pour mieux comprendre et analyser notre époque. »

GUERRES ET CONFLITS : « Un ouvrage extrêmement riche, avec plusieurs niveaux de lecture, intellectuellement foisonnant et qui ravira tous ceux qui qui réfléchissent sur notre monde, sans oublier d'où il vient... » 

___________________

Au sommaire :

I. LA RELÈVE DES SENTINELLES 

  1. Athéna pensive 2. La gloire à Marathon 3. Soumission 4. L’hégémonie spartiate 5. La grande invasion 6. Va dire à Sparte 7. Terre brûlée 8. Divine Salamine 9. La lutte finale 10. Le passage de témoin 11. L’équilibre des puissances 12. Guerres et paix 13. À l’ombre de l’Acropole 14. La vierge aux serpents

II. LE DILEMME DES PATRIOTES

  1. La machine infernale 2. Le malheur du siècle 3. Examen de conscience 4. Naissance d’un monstre 5. La victoire du Grand Roi 6. Le spectre de la guerre civile 7. Les caprices d’Alcibiade 8. De la trahison 9. Dans les fourgons de l’étranger 10. Le parti ou la patrie 11. La démocratie ou le salut 12. Crépuscule du patriotisme 13. L’empire impossible 14. Géopolitique du chaos 15. Le miroir de Thucydide

CARTES - CHRONOLOGIE - BIBLIOGRAPHIE

  1. Sources anciennes 2. Oeuvres médiévales, modernes et contemporaines 3. Travaux modernes 4. Revues et articles

REMERCIEMENTS


L'auteur : Michel De Jaeghere
Michel De Jaeghere est directeur du Figaro Histoire. Il a publié aux Belles Lettres Le Menteur magnifique, Chateaubriand en Grèce, Les Derniers Jours, La fin de l’empire romain d’Occident et La Compagnie des Ombres, À quoi sert l’Histoire ?

4ème de couverture

   "Nous voici retournés au coeur des contradictions qui rendent cette histoire décisive. Parce que les Grecs se sont posé les questions que nous n'avons cessé de retrouver depuis. Parce qu'ils ont consigné avec une clarté sans pareille les différentes réponses possibles. Qu'ils ont analysé avec minutie les tenants et aboutissants des cas de conscience dont seraient tissés pour toujours nos débats politiques."

   Parcourant le Ve siècle grec, des origines des guerres médiques à la fin de la guerre du Péloponnèse, Michel De Jaeghere ne se contente pas ici de faire le récit frémissant de cet apogée de la civilisation hellénique. Il a suivi à la trace les débats, les dilemmes, les conflits inhérents à la naissance du patriotisme, de sa dilatation dans le panhellénisme à sa caricature en volonté de puissance, et de l’échec tragique auquel la tentation de l’impérialisme avait conduit Athènes, aux crises de sa démocratie.

   Fidèle à la méthode inaugurée dans son Cabinet des antiques (Les Belles Lettres), il prend appui sur Hérodote, Thucydide, Isocrate, Platon, quelques autres, pour faire dialoguer les textes antiques avec notre propre histoire et tenter de dégager, dans l’expérience des Grecs, ce qu’ils ont à nous dire d’essentiel, de vital sur nous-mêmes.

   L’histoire du grand siècle d’Athènes en sort comme rajeunie.

Video

Zoom TV Liberté, entretien de J.P. Maugendre avec M. De Jaeghere

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
Éditeur Les Belles Lettres
Reliure Broché, couverture souple avec rabats
Parution Octobre 2022
Nombre de pages 400
Hauteur 19
Largeur 12.5
Épaisseur 4.3
Poids 0.542 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(31/10/2022)
Dans ce livre passionnant

Dans ce livre passionnant, d’une érudition qui donne parfois le vertige, le directeur du Figaro histoire nous raconte le siècle de Périclès, ce Ve siècle avant notre ère qui a vu la Grèce accoucher de trésors de civilisation inégalés, mettre au point un idéal civique fondé sur la délibération rationnelle, cultiver un patriotisme «au carrefour de la piété filiale, de la tradition et de l’esprit critique», puis basculer dans la démesure de la conquête, de l’asservissement des voisins et de la guerre civile. Pendant les guerres médiques, les cités grecques s’étaient unies contre l’ennemi perse, avaient dépassé leurs attachements tribaux pour défendre une civilisation commune contre les barbares. À la suite de la victoire, Athènes avait pris l’hégémonie au sein de la ligue de Délos. Elle avait alors basculé dans l’hubris d’une thalassocratie sans pré carré défini, qui s’était lancée dans un impérialisme insensé. Celui-ci aboutit à la guerre du Péloponnèse, qui vit les hoplites qui combattaient jadis ensemble, boucliers contre boucliers, s’entretuer.
Entre la bataille des Thermopyles (480 av. J.-C.), où les 300 Spartiates emmenés par Léonidas se sacrifièrent pour la liberté des Grecs, et la capitulation d’Athènes (404 av. J.-C.), qui vit la victoire éphémère des Lacédémoniens sur les Athéniens, il s’écoule à peine une vie d’homme. Soixante-dix ans, qui ont vu passer la Grèce du rêve au cauchemar, du patriotisme, ce «sentiment de tendresse poignante pour une chose belle, précieuse, fragile et périssable» (Simone Weil), à l’idolâtrie.

    Note 
    (20/10/2022)
    L'invention du patriotisme

    L'idée de patrie, aujourd'hui tant décriée, n'est cependant pas nouvelle. Elle naît au Vème siècle avant Jésus-Christ à l'occasion des guerres médiques, contre les Perses, puis de la guerre du Péloponnèse qui oppose Athènes aux autres cités grecques. Le récit frémissant de cette apogée de la civilisation hellénique se révèle d'une brûlante actualité tant les cas de conscience, les dilemmes, les conflits inhérents à l'idée de patrie traversent le temps et l'espace.

      Donner votre avis

      Mélancolie d'Athéna. L'invention du patriotisme - Le Cabinet des Antiques, II

      Michel De Jaeghere
      Mélancolie d'Athéna. L'invention du patriotisme - Le Cabinet des Antiques, II