Les origines de la démocratie contemporaine - Le cabinet des Antiques, I

En stock (3)

19,91 €

En savoir plus

   LES 4 VERITES , décembre 2021 :

   Michel De Jaeghere dirige avec talent l’excellent « Figaro Histoire ». Et c’est tout à la fois en historien et en journaliste qu’il s’interroge sur ce que les Anciens ont encore à nous apprendre. D’un côté, en effet, les post-modernes, englués dans leur « wokisme » et leur « cancel culture », ne voient nos prédécesseurs que comme des sauvages (misogynes, racistes, esclavagistes, que sais-je encore ?) indignes d’être lus. Mais, d’un autre côté, une bonne partie de nos concepts politiques, à commencer par celui de démocratie, nous viennent en droite ligne de l’Antiquité. Peut-on encore lire les grandes œuvres du passé pour nous comprendre nous-mêmes ? C’est à cette question que veut répondre ce passionnant essai.

   LE SALON BEIGE , novembre 2021 :

   L’exaltation de la volonté générale n’aura été qu’une étape à la liquidation de la loi naturelle et à l’avènement de l’individualisme radical

    LE FIGARO, 28 octobre 2021 :  Ce qui nous reste et ce qui a disparu : c’est cet écheveau d’héritages que Michel De Jaeghere démêle magistralement dans son nouveau livre, réflexion érudite et passionnante sur les origines de notre démocratie contemporaine. [...] Avec le talent de passeur d’une Jacqueline de Romilly et l’amplitude intellectuelle d’un Pierre Manent, il s’emploie à nous faire comprendre cette démocratie athénienne dont nous nous voudrions les héritiers. Il montre à quel point cette démocratie des Anciens diffère de celle des Modernes.

  Au sommaire :

  • Le Cabinet des Antiques
  • L'ivresse de Desmos : Ils ne sont esclaves ni sujets de personne - Les fondements de la démocratie athénienne - Ombres et lumières - Démocratie classique, démocratie moderne - Du contrat social- -Le démantèlement de la loi naturelle - Les mots et les choses -La démocratie Potemkine - La démocratie en procès - L'invention de la science politique - La loi d'Antigone - La nature de l'homme - Trois Parques
  • Le Serment des éphèbes : De mon propre chef et avec le concours de tous - Aux sources de la citoyenneté - Via Romana - Le laboratoire italien - Sous l'empire des Romains - Etre français dans l'ancienne France - La fabrique du citoyen - La machine infernale - L'imposture et la tragédie - La nuit des temps - Aux origines de la cité grecque - Naissance de Rome - Entre César et Dieu - Questions décisives - Angor patriae
  • Remerciements - Bibliographie.

    L'Homme Nouveau n°1753 - Février 2022 :

    "Directeur de la rédaction du magazine Le Figaro Histoire et essayiste, Michel De Jaeghere, dans son dernier ouvrage, Le Cabinet des Antiques, se livre à une réflexion sur notre rapport aux Anciens et l’usage qui doit être fait de l’histoire, en même temps qu’à une critique de la démocratie contemporaine et plus largement de l’évolution de notre pays dans les décennies de l’après-Seconde Guerre mondiale jusqu’à nos jours.

    Le sous-titre de l’ouvrage, Les origines de la démocratie contemporaine, n’embrasse ainsi pas toute l’ampleur des questions abordées. Il pourrait même quelque peu égarer, dans la mesure où, par exemple, il n’est pas question dans l’ouvrage de la pensée du XVIIIe siècle ni de la philosophie politique moderne, pourtant à l’origine immédiate de la Révolution, ni à plus forte raison de leurs prolégomènes théologiques développés par les nominalistes du XIVe siècle. Mais c’est tout l’intérêt de l’ouvrage que d’aborder la démocratie moderne dans la comparaison avec le modèle athénien, et de manière générale avec les Anciens."


L'auteur : Michel De Jaeghere
Michel De Jaeghere est directeur du Figaro Histoire. Il a publié aux Belles Lettres Le Menteur magnifique, Chateaubriand en Grèce, Les Derniers Jours, La fin de l’empire romain d’Occident et La Compagnie des Ombres, À quoi sert l’Histoire ?

4ème de couverture

   « Telle est la sombre grandeur proposée désormais à l’historien contemporain : consacrer ses efforts à discréditer les auteurs anciens en montrant à quel point ils avaient été tributaires de leurs aveuglements ; souligner les lacunes, la myopie, l’extravagance de leurs jugements ; débusquer préjugés de classe et stéréotypes de genre ; dresser l’inventaire, la généalogie de leurs successives réinterprétations par chaque génération.

   Tenir en revanche leurs oeuvres pour un réservoir d’exemples, de modèles, de situations utiles pour guider notre réflexion, comme le recommandait Plutarque, les considérer même comme des chefs d’œuvre d’une “inaltérable actualité”, parce qu’ils “savent dire ce que l’homme a d’humain” serait rester à la surface des choses, “dans l’éther de la culture classique”. Se flatter de poursuivre avec ces vieux morts un dialogue que nos différences et notre éloignement relèguent au rang de vain songe relèverait de la naïveté, de l’amateurisme et de l’outrecuidance.

   J’ai écrit ce livre parce que je pense tout le contraire. »

   Répudiant tout anachronisme simplificateur, mais refusant aussi de considérer le legs de l’Antiquité comme une beauté morte, inféconde, Michel De Jaeghere mobilise sa formation d’historien des idées, sa longue fréquentation des auteurs antiques, et sa familiarité avec la politique contemporaine pour affronter une redoutable question : les Anciens sont-ils, en politique, encore de bon conseil ?

Fiche technique

Catégories Livres Littérature Essais - Pamphlets
ÉditeurLes Belles Lettres
ReliureBroché, couverture souple avec rabats
Parution27 octobre 2021
Nombre de pages576
Hauteur18
Largeur12
Épaisseur3.8
Poids0.429 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les origines de la démocratie contemporaine - Le cabinet des Antiques, I

Michel De Jaeghere
Les origines de la démocratie contemporaine - Le cabinet des Antiques, I