La compagnie des ombres

A quoi sert l'histoire ?

En stock (4)

14,12 €

En savoir plus

LE FIGARO MAGAZINE, 23 sept. 2016 - Guillaume Perrault

   "La rigueur des faits s'allie à l'élégance de la formulation. La netteté de la pensée se conjugue avec le souci de la nuance. Cet ouvrage est un plaisir de lecture et un réconfort."

LE FIGARO HISTOIRE, 1 oct. 2016 - Vincent Trémolet de Villers

   "C'est dans ce grand livre que Michel De Jaeghere a fait courir sa plume. Une pointe fine, ferme et sensible, qui domine sa mélancolie par la grâce de quelques notes de musique, la force de l'admiration...c'est pour mieux poursuivre la méditation entamée dans son maître ouvrage : celle du temps qui passe, des pierres qui s'érodent, des hommes qui meurent et des enfants qui naissent. "

VALEURS ACTUELLES, 20 oct. 2016 - Laurent Dandrieu

    Passionnant (...) On retrouve la même étincelante intelligence, la même profondeur de vue... la qualité d'une plume où l'érudition et l'analyse se marient idéalement avec le souffle, l'ampleur et même l'émotion.


AU SOMMAIRE :

Le regard intérieur - Le colloque avec les morts

- 1. La profondeur des âges- Le pharaon inconnu- L'enfant-roi -Les derniers feux - Les enfants du miracle - Le tombeau de Jacqueline de Romilly - Au pays d'Alexandre - Les soldats de l'éternité - À l'école de Rome - Les prophéties de la Sibylle - Hygiène de l'assassin - Vivre et mourir à Pompéi - Fin de partie à Massada - Un siècle d'or en clair-obscur - L'âme sereine - Renaissance tardive- -Devant l’abîme

2. L’invention de l’Occident - Gesta dei per Francos - Les cavaliers de l’apocalypse - Charlemagne ou la grande illusion - Le bonheur des Capétiens - L'âme de la croisade - Saint-Louis, terre et Ciel - Notre-Dame de France - Sous l’étendard de Jeanne - L'étoffe des songes

Le rêve italien des Valois - Pontifex maximus - Le siècle des Borgia - Henry VIII en liberté - Incamania

3. Grands siècles - Vive Henri IV ! - Mission impossible - Le soleil et les ombres - Le goût du roi - Versailles secret - Les caprices de Marie-Antoinette - Ce que c’est qu’être Dauphin - La messe de Louis XVI - Une journée d'Alexandre Issaïevitch - Sauf pour la gloire, sauf pour l’art - Bonaparte Pacha - 1814 - Le canon de Waterloo - Napoléon a-t-il existé ? - Les tsars maudits - Out of Africa

4 La peine des hommes - Le miracle de la Marne - Le chemin des hommes

La plus grande des guerres - L’Antéchrist des classes moyennes - Ecce homo - Le jour le plus long - Tuer Hitler - Guerre et paix - La gloire des vaincus - La guerre d’Algérie est-elle terminée ? - Le rouge et le noir - L'Histoire persiste et signe - Le grand monôme - On a marché sur la lune - La nuit la plus longue - La trahison d'un clerc - La guerre sans nom - Le mirage de Bagdad - L'athlète de Dieu - Le pape qu'on n'attendait pas - Le vicaire du Christ - Le passeur d’étincelle - Voyageurs sans bagages

5. À quoi sert l’Histoire !


L'auteur : Michel De Jaeghere
Michel De Jaeghere est directeur du Figaro Histoire. Il a publié aux Belles Lettres Le Menteur magnifique, Chateaubriand en Grèce, Les Derniers Jours, La fin de l’empire romain d’Occident et La Compagnie des Ombres, À quoi sert l’Histoire ?

4ème de couverture

   Ils ont été pharaons, empereurs romains, rois de France, croisés, missionnaires, conquérants, bâtisseurs de palais et de cathédrales, découvreurs de mondes nouveaux. Ils ont connu l'ivresse de la gloire, l'amertume de la défaite, ils ont peiné dans les travaux. Ils ont incarné l’aventure de l’Occident jusqu’aux extrémités de la terre, ils ont dû faire face à la barbarie, à la guerre, à la terreur et à la tyrannie totalitaires. De la profondeur de l’Égypte ancienne aux conflits qui ont ouvert le XXIe siècle, ils offrent la plus étonnante des galeries de portraits. Marc Aurèle y croise Christophe Colomb, Louis XVI, Honoré d’Estienne d’Orves ou Hélie de Saint Marc. Ils forment la compagnie des ombres, surgie du passé pour nous offrir un tête à tête. Un dialogue singulier avec les morts.

   L’histoire est trop souvent traitée comme un cadavre par des médecins légistes si attentifs aux organes qu’ils prélèvent sur le corps dont ils font l’autopsie que leur échappe son mystère, ce qui lui donnait sa vie même. Elle est, ailleurs, considérée comme le divertissement d’un jour, l’occasion d’une promenade sans enjeu. Les textes réunis ici comme en un recueil de nouvelles voudraient s’inscrire dans une autre tradition, celle d’une histoire méditative : une histoire tournée vers la recherche de ce qu’elle a à nous dire d’essentiel, de vital sur nous-mêmes. Ils se proposent de convoquer les ombres du passé pour nous donner à contempler ce qui n’est pas mort avec elles.

   Nous doutons aujourd’hui que l’histoire puisse être maîtresse de vie : " magistra vitae ", disait Cicéron. Nous voulons croire que nous n’avons plus rien à apprendre d’elle. Il nous manque d’avoir les yeux ouverts sur ce qui fait échapper ses protagonistes à leur condition mortelle ; ce qui leur donne leur part d’éternité.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Etudes Antiquité
ÉditeurLes Belles Lettres
ReliureBroché
Parution2016
Nombre de pages ou Durée400
Hauteur19
Largeur12

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La compagnie des ombres

Michel De Jaeghere
La compagnie des ombres
A quoi sert l'histoire ?