L'école des cadavres

En stock (1)

23,70 €

En savoir plus


L'auteur : Louis-Ferdinand Céline
Auteur majeur du XX° siècle. Louis Ferdinand Auguste Destouches, Céline , est né le 27 mai 1894 à Courbevoie. Il est l'un des écrivains français les plus traduits et diffusés dans le monde, après Marcel Proust. Considéré comme l'un des plus grands novateurs de la littérature du xxème siècle, d’une stature exceptionnelle, au rôle décisif dans l’histoire du roman moderne estime George Steiner, Céline introduit un style elliptique personnel et très travaillé, qui emprunte à l'argot et tend à s'approcher de l'émotion immédiate du langage parlé. À propos de son style, Julien Gracq dira : Ce qui m'intéresse chez lui, c'est surtout l'usage très judicieux, efficace qu'il fait de cette langue entièrement artificielle — entièrement littéraire — qu'il a tirée de la langue parlée. Céline est aussi connu pour ses positions controversées pendant la Seconde Guerre mondiale. Il rejoint en 1944 le gouvernement en exil du Régime de Vichy à Sigmaringen, épisode de sa vie qui lui inspirera le roman D'un château l'autre, paru en 1957.

4ème de couverture

Les Démocraties ne sont que les dominions de la Tintamarrerie ahurissante juive, prodigieux stratosphérique tambourinage et gigantesque accompagnement de notre apparell de torture et de servitude. Absolument irrésistible.

Quels sont les patrons de ce cauchemar ? Les banques juives, la conjuration des rabbins, (avec ou sans héroïne), l'Intelligence service, (grande productrice de guerre et de revolutions), l'Angleterre judémaçonnique, la Cité, toute aux juifs. Mais ce serait trop beau vraiment que tout fonctionne toujours comme sur des roulettes ! Trop beau et trop monotone !

Le Grand Pouvoir juif sait se ménager quelques petites difficultés, quelques petits pépins. De-ci de-là, semés judicieusement. Sadisme ? Précautions préventives ? Jeu ? On ne sait jamais... Le Pouvoir juif est joueur impénitent comme tout ce qui tient du Juif. Et puis provocateur en diable, et tortionnaire et mouchard et maçonnique. Ces dispositions vicieuses l'entraînent parfois un peu loin. Mais il a tôt fait de se redresser, de se rétablir triomphalement. Il risque, il ne perd jamais.

Pour le moment, en Allemagne, en Italie, en Russie, un peu partout à vrai dire, le Juif decouvre une certaine résistance à sa volonté... Un certain Racisme aryen. Oh ! pas bien dangereux ! encore bien sporadique, fantalsiste, timide. Le péril est vague, on le fait mousser ! L'U.S.A., si parfaitement juive, possède encore 70 pour 100 de l'industrie mondiale ! Le juif peut voir venir !... Il tient toute la caisse, toute l'industrie... Ca ira ! Aucun danger au fond ! Il est sûr de gagner ! Une sensation de plus, voila tout ! Pour Barush, pour Bollack, pour Litvinof, pour Rothschild, un peu mieux que du Baccara ! C'est tout..

Et cinquante millions de cadavres aryens en perspective... Vraiment rien de bien serieux.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Divers
ÉditeurOMNIA VERITAS
ReliureBroché
Parution2016
Nombre de pages ou Durée270
Hauteur23
Largeur15
Épaisseur1.5
Poids0.440 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'école des cadavres

Louis-Ferdinand Céline
L'école des cadavres