Le cinéma ou rien

Récit de souvenirs de Cheyenne-Marie Carron

D'un film à l'autre, Cheyenne-Marie Carron poursuit une quête à la fois intime et universelle. et le temps irrigue et sédimente ses questionnements...

En stock (1)

18,96 €

En savoir plus


L'auteur : Cheyenne-Marie Carron
Réalisatrice, scénariste et productrice française. Elle a réalisé 11 longs-métrages, notamment L'Apôtre, qui a reçu plusieurs Prix et a été sélectionné dans de nombreux festivals de cinéma.

4ème de couverture

   D'un film à l'autre, Cheyenne-Marie Carron poursuit une quête à la fois intime et universelle. Et le temps irrigue et sédimente ses questionnements : entre une jeune fille tarraudée par la foi, une autre à la recherche de ses origines, une Fille publique qui se bat pour la reconnaissance de son adoption, Cheyenne-Marie Carron a d'abord exploré un versant féminin.

   Devenue Cheyenne-Marie, elle s'est ensuite attachée à filmer des jeunes hommes, eux aussi en quête d'identité et d'attaches. La conversion d'un jeune musulman au catholicisme (L'Apôtre), le racisme anti-blanc (Patries), la difficulté à préserver enracinement et pureté dans un monde libéral impitoyable (La Morsure des Dieux), le basculement dans le fanatisme (La chute des hommes), l'attirance pour un idéal militaire (Jeunesse aux coeurs ardents) les thèmes sont abordés de front.

   La douceur du regard rend profondément humaines ces trajectoires à vif, souvent déroutées, toujours fixées vers une grande idée. Rien de figé dans ce cinéma fougueux, qui saisit des élans de vie en liberté.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Divers
Éditeur Hésiode Production
Reliure Broché
Parution Novembre 2018
Nombre de pages 188
Hauteur 24
Largeur 16
Épaisseur 1.5
Poids 0.345

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le cinéma ou rien

Cheyenne-Marie Carron
Le cinéma ou rien
Récit de souvenirs de Cheyenne-Marie Carron

D'un film à l'autre, Cheyenne-Marie Carron poursuit une quête à la fois intime et universelle. et le temps irrigue et sédimente ses questionnements...