Les vertus méditées

Ses méditations nourries de sagesse grecque, de réflexions philosophiques, d'écrits des Pères de l'Eglise et des saints, s'inspirent aussi de l'intuition des plus grands artistes, poètes et écrivains, sans oublier d'aborder les vices les plus destructeurs de notre temps.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

14,22 €

En savoir plus

LES JESUITES : Dans ce nouvel ouvrage, le P. Jean-François Thomas sj éveille ses lecteurs aux sept vertus chrétiennes : vertus cardinales héritées d’Aristote, justice, prudence, force, tempérance ; vertus théologales, foi, espérance, charité.

   À la base de la liberté, il place les vertus morales puis celles, intellectuelles, qui fondent le sens commun et l’ordre social. Ses méditations nourries de sagesse grecque, de réflexions philosophiques, d’écrits des Pères de l’Église et des saints, s’inspirent aussi de l’intuition des plus grands artistes, poètes et écrivains, sans oublier d’aborder les vices les plus destructeurs de notre temps.

  • Illustration de la couverture : L'échanson, Allégorie de la Tempérance, Théodore Rambouts
  • Plusieurs photos en noir et blanc in-texte.

L'HOMME NOUVEAU, Marie-Pauline Deswaete, février 2024 : 

    Dans un récent entretien concernant entre autre son livre, La France d’hier, Jean-Pierre Le Goff faisait remarquer combien la notion de « péché originel », « signifiait » que l’être humain portait en lui « une part sauvage qu’on ne saurait prétendre éradiquer ». Ajoutons que, grâce à la connaissance et à l’exercice des vertus, la civilisation a trouvé le chemin pour sortir de cette impasse. Ce chemin est actuellement bien ignoré.

   Le père Jean-François Thomas vient au secours de cette ignorance. Dans son dernier livre, Les Vertus méditées, il embrasse tout le combat de l’homme pour, grâce aux vertus, « faire le bien en toutes circonstances et dans tous les domaines ». Une première remarque doit être faite concernant notre nature : les vertus ne la violent pas, bien au contraire, car elles nous apprennent à nous soumettre au réel. Loin du subjectivisme des passions et des émotions, leur exercice doit être « en conformité avec la droite raison », nous explique le père Thomas. Il y a les vertus théologales : foi, espérance, charité. Elles sont dites surnaturelles car, bien loin de violenter notre nature, elles sont un don de Dieu fait à celui qui le cherche. Les vertus cardinales, bien connues de la pensée classique aristotélicienne, sont en revanche inscrites dans notre nature.

   Le père Thomas en fait une analyse à la fois historique et psychologique tout à fait bienvenue. Qu’il s’agisse de la prudence, de la tem - pérance, de la force ou de la justice, toutes ces vertus nous prédisposent à l’amour divin, mais elles ne suf - firaient pas sans l’aide des vertus théologales. Et puis vient tout ce qui fait obstacle à l’exercice de ces vertus. En 29 courts chapitres, tout est passé en revue, depuis la vraie joie opposée à la fête, la béatitude, la stabilité conservatrice, l’eutrapélie, jusqu’à l’inquié - tude, le mensonge, et… l’éloge de l’imprudence !

   Chacun est un régal de lecture et de lumière pour l’intelligence. Notre âme comprend que, même si le chemin est rude, elle avance sur un terrain solide. Ajoutons à cela un immense amour pour la France chrétienne et les moeurs de nos aïeux. Il affleure au fil des pages. « Résistons, juchés sur les épaules solides de nos pères », écrit le religieux, dans un raccourci significatif. Cette approche à la fois humaine et divine est le chemin pour sortir du carcan idéologique dans lequel notre pays est plongé. 


L'auteur : Père Jean-François Thomas sj
Jean-Francois Thomas, né en 1957, prêtre jésuite, est le fils spirituel du cardinal Henri de Lubac. Professeur de philosophie, ii fut pendant quinze ans missionnaire à Manille ou il se consacra à la sauve-garde des enfants des rues. Il a publié en 2009 Sentinelle, où en est la nuit ? chez Francois-Xavier de Guibert et, chez Via Romano, Comme un lys au milieu des alpines (2014) et Les Mangeurs de cendres (2016).

4ème de couverture

   A l'heure de toutes les déconstructions, la vertu par son étymologie même (dérivé du latin vir, homme), incarne une puissance virile de résistance à l'effondrement de notre civilisation.

   Le père Jean-François Thomas éveille ici ses lecteurs aux sept vertus chrétiennes : vertus cardinales héritées d'Aristote, justice, prudence, force, tempérance ; vertus théologales, foi, espérance, charité. A la base de la liberté, il place les vertus morales puis celles, intellectuelles, qui fondent le sens commun et l'ordre social.

   Ses méditations nourries de sagesse grecque, de réflexions philosophiques, d'écrits des Pères de l'Eglise et des saints, s'inspirent aussi de l'intuition des plus grands artistes, poètes et écrivains, sans oublier d'aborder les vices les plus destructeurs de notre temps. 

Fiche technique

Catégories Livres Religion Spiritualité
ÉditeurVia Romana
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages192
Hauteur20.5
Largeur13.5
Épaisseur1
Poids0.151 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(08/03/2024)
Belle lecture en ces temps oublieux des vertus !

Une lecture très agréable, nous sentons aussi l'écrivain poindre, un colonne théologique sûre et une profondeur spirituelle qui n'est plus à démontrer. Encore un beau livre du père Jean-François Thomas ! Donnez-nous cent jésuites comme lui et nous culbuterons la modernité !

    Donner votre avis

    Les vertus méditées

    Père Jean-François Thomas
    Les vertus méditées

    Ses méditations nourries de sagesse grecque, de réflexions philosophiques, d'écrits des Pères de l'Eglise et des saints, s'inspirent aussi de l'intuition des plus grands artistes, poètes et écrivains, sans oublier d'aborder les vices les plus destructeurs de notre temps.