Les carmélites de Compiègne martyres de la Révolution

Illustrations de Fabrizio Russo.

 Tragique, émouvant et édifiant, récit historique et témoignage de foi.

Plus de détails

En stock (2)

15,07 €

En savoir plus

L'HOMME NOUVEAU, Natacha, novembre 2023 : 

   Elles étaient 16, âgées de 29 à 78 ans, 16 femmes à monter à l’échafaud en chantant des cantiques, sûres d’arriver directement au Ciel à la rencontre de leur Époux. Elles avaient offert leur vie librement, en un voeu solennel renouvelé chaque jour, pour que la paix apportée par le Christ « soit rendue à l’Église et à l’État ». Or, dix jours après leur mort, la Terreur s’arrêtait avec la chute de Robespierre. Qui étaient donc ces femmes ? Comment en étaient-elles arrivées à ce sacrifice suprême ?

   À travers la lecture de cet album illustré avec talent et sensibilité, le lecteur entre dans l’intimité de la vie des carmélites durant la période troublée de la Révolution française. Dans un contexte historique complexe et violent, la patience et la générosité de ces femmes admirables sont manifestées par un texte sans concession, fidèle à la vérité historique, sans en gommer les doutes, les révoltes parfois, ou les craintes. On goûte pleinement la beauté et la grandeur de leur geste, incompréhensible sans la foi. Et la nécessité de ces âmes généreuses consacrées, qui, bien sûr, « ne servent à rien », apparaît nettement à la lecture de ce livre. À méditer pour notre temps présent.

FRANCE CATHOLIQUE, Aymeric Pourbaix, octobre 2023 : 

   Georges Bernanos a rendu célèbre les Carmélites de Compiègne pour leur courage et leur dignité, mais il en fallait plus pour rendre justice à ces seize religieuses guillotinées le 17 juillet 1794, pour "fanatisme et sédition", elle qui avaient offert leurs vies pour la paix religieuse en France -dix jours après leur exécution, Robespierre et son régime de terreur tombaient... Le pape a donné son accord pour un procès en canonisation équipollente - sans nécessité de miracles-, ce qui ouvre des opportunités éditoriales pour mieux les connaître. A commencer par cette BD édifiante, étayée par les archives du Carmel, qui en donnera un goût certain.

   Avec l'accord donné par le

COUP DE COEUR, 123 LOISIRS, Valérie d'Aubigny, octobre 2023 : lire l'article en entier

    Le 17 juillet 1794, au lendemain de la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel, seize religieuses sont guillotinées. La supérieure, Mère Thérèse de Saint-Augustin, monte à l'échafaud en dernier. C'est à travers son histoire que le lecteur découvre la montée au Calvaire de ces femmes béatifiées en 1906 par saint Pie X ; le procès de canonisation est en cours.

   Le texte à la fois clair et d'une grande profondeur spirituelle est magnifiquement servi par les splendides planches de Fabrizio Russo. Leurs vies données pour rester fidèles à leur vocation viennent éclairer ces pages si sombres de l'Histoire de France.

MEDIA PRESSE INFOS, octobre 2023 :

   Marie et Olivier Malcurat, mariés et parents de six enfants, collaborent régulièrement à l’écriture de livres pour enfants et de scénarii de bandes dessinées. Fabrizio Russo est un auteur réputé de bandes dessinées travaillant chez différents éditeurs. Ils ont réalisé ensemble une BD édifiante consacrée aux Carmélites de Compiègne, martyres de la Révolution.

   Cet album est une extraordinaire réussite, à la mesure de l’histoire authentique de ces seize bienheureuses Carmélites de Compiègne dont nous suivons les pas tout au long de la Révolution jusqu’à leur mort à l’échafaud le 17 juillet 1794. Le contraste est saisissant entre, d’une part, la folie sanguinaire des fanatiques révolutionnaires menant la Grande Terreur et, d’autre part, l’offrande sereine de ces femmes consacrées qui donnent leur vie pour “que la paix soit rendue à l’Eglise et à l’Etat”.

   Dès le 28 octobre 1789, les députés ordonnent la suspension des vœux religieux. Ensuite, le 12 juillet 1790, l’Assemblée constituante adopte la constitution civile du clergé, imposant au clergé une rupture avec Rome et contraignant ceux qui refusent à entrer dans l’illégalité. Les écoles religieuses sont fermées et les ordres hospitaliers démantelés. Le 4 août 1790, les révolutionnaires se présentent une première fois aux Carmélites pour les encourager à quitter leur couvent, prétendant venir les libérer ! Le 10 mars 1791, Pie VI condamne fermement – enfin – la Révolution et la constitution civile du clergé. Le 14 septembre 1792, les seize Carmélites de Compiègne sont contraintes de quitter leur couvent, d’abandonner l’habit religieux et de se séparer. Grâce à de fidèles soutiens, elles se retrouvent néanmoins par quatre ou cinq. Tandis qu’elles apprennent les massacres, les déportations de prêtres et les noyades en masse, la Mère prieure propose à la communauté de s’offrir en holocauste, corps et âme, pour leur Foi et leur pays. Le 7 novembre 1793, Jean-Baptiste Gobel, évêque constitutionnel de la Seine, renonce à ses fonctions d’évêque et de ministre du culte “par amour pour le peuple”, ce qui ne l’empêchera pas d’être guillotiné le 13 avril 1794. Le 21 juin 1794, les Carmélites sont arrêtées dans leurs différents logements. Le 16 juillet 1794, jour de la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel, alors qu’elle sont détenues à la Conciergerie, les Carmélites reçoivent leur convocation au tribunal. Le 17 juillet 1794, en la salle de la Liberté où siège le tribunal révolutionnaire, les seize Carmélites de Compiègne sont condamnées à mort. Leur exécution a lieu le soir même. Sans faiblir, elles se rendent à l’échafaud en chantant des psaumes.

   Tragique, émouvant et édifiant, cet album, récit historique et témoignage de foi, est à conseiller. Pour soi et pour offrir.


L'auteur : Marie Malcurat

Co-auteur(s) : Olivier Malcurat

4ème de couverture

   Au coeur de la Révolution française, pendant la Grande Terreur, le 17 juillet 1794, seize religieuses du carmel de Compiègne sont arrêtées, jugées, condamnées puis guillotinées. Elles s'offraient depuis de nombreux mois en holocauste pour la paix et montèrent à l'échafaud en chantant le Veni Creator. Dix jours après leur martyre, la Grande Terreur cessa.

Fiche technique

Mot clé Vendée -Révolution Jeunesse
Catégories Livres BANDES DESSINEES De 12 à 15 ans A partir de 15 ans
ÉditeurPlein Vent
Âge conseilléÀ partir de 12 ans
ReliureAlbum relié
Parution 2023
Nombre de pages49
Hauteur32
Largeur24
Épaisseur1 cm
Poids0.498 Kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les carmélites de Compiègne martyres de la Révolution

Marie Malcurat
Les carmélites de Compiègne martyres de la Révolution

Illustrations de Fabrizio Russo.

 Tragique, émouvant et édifiant, récit historique et témoignage de foi.