Portraits en Majesté

François de Troy, Nicolas de Largillierre, Hyacinthe Rigaud

Accompagnant l’exposition d’une centaine de chefs-d’œuvre, ce livre étudie les modalités pratiques, théoriques et esthétiques de l’art du portrait français à son apogée.

Plus de détails

En stock (1)

33,18 €

En savoir plus

   Au cours de son règne – le plus long de l’histoire de France – Louis XIV accorda aux arts une place centrale dans l’accompagnement de son projet politique : architecture, peinture, sculpture, musique ou danse bénéficièrent ainsi d’un mécénat royal quasiment sans limite. Représentant les acteurs de cet âge d’or, le portrait peint trouva particulièrement à s’y épanouir, surtout à partir des années 1680, lorsque trois artistes, concurrents mais amis, entreprirent de renouveler le modèle trop sage du portrait classique en lui insufflant un élan baroque inattendu.

    François de Troy (1645-1730), Nicolas de Largillierre (1656-1746) et Hyacinthe Rigaud (1649-1753) révolutionnèrent ainsi la syntaxe du portrait français et, plus généralement, du grand portrait d’apparat européen. Habiles à varier incessamment sur un schéma de composition très contraignant – celui du triangle de base de la figuration humaine – ils donnèrent au genre ses lettres de noblesse en le hissant à un niveau de difficulté de conception et de qualité d’exécution au moins égal à celui des grands tableaux d’histoire. 

Au sommaire :

  • Le portrait-chose, un immeuble par destination Ariane James-Sarazin
  • Il en va du portrait comme d’un roman... Dominique Brême
  • Les Triumvirs du portrait Rigaud et les siens
  • Portraits de famille
  • Madame parmi les fleurs
  • Au service du Roi
  • Au service des hommes
  • Au service de Dieu
  • Couleurs et matières
  • Dans l'atelier
  • Le petit du grand
  • Le portrait historié
  • Chronologie comparée
  • Bibliographie -  Index des noms

Co-auteur(s) : Sous la direction de Dominique Brême, Ariane James-Sarazin

4ème de couverture

   Pour une précédente exposition temporaire, le musée Rigaud a choisi de mettre le portrait au centre de sa réflexion. Arborant la troisième collection nationale d'œuvres d'Hyacinthe Rigaud, le musée a imaginé de mettre en parallèle, Rigaud, Largillière et Detroy et réserve au public des oeuvres de ces trois artistes.

   Fruit d'un partenariat noué entre le site perpignanais et l'établissement public de Versailles, elle permettra un prêt de tableaux démontrant l'importance du portrait au XVIIe siècle.

   Parmi les oeuvres attendues, le fameux portrait de Louis XIV par Rigaud sera visible. Cette oeuvre de 2,76 X 1,94 mètre symbolise la réussite du peintre, né en 1659, année du Traité des Pyrénées qui a coupé la Catalogne en deux, pour la distribuer entre les royaumes de France et d'Espagne.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature Beaux livres NE FONCTIONNE PLUS
ÉditeurSilvana
ReliureRelié
ParutionAoût 2021
Nombre de pages296 pages
Hauteur28,0 cm
Largeur24,0 cm
Épaisseur3,0 cm
Poids2.015 Kg

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Portraits en Majesté

Portraits en Majesté
François de Troy, Nicolas de Largillierre, Hyacinthe Rigaud

Accompagnant l’exposition d’une centaine de chefs-d’œuvre, ce livre étudie les modalités pratiques, théoriques et esthétiques de l’art du portrait français à son apogée.