L'homme aboli

Sociologie de la modernité

Traduction de Pierre Rush

Introducteur militant des sciences sociales américaines en Allemagne après la guerre dans le cadre du programme de rééducation démocratique...

En stock

19,00 €

En savoir plus


L'auteur : Freidrich Heinrich Tenbruck
Sociologue allemand, Friedrich Heinrich Tenbruck 1919-1994 a été un temps l'assistant de Max Horkheimer à l'Institut de recherches sociales à Francfort. En 1967, il succède à Ralf Dahren dorf en reprenant la chaire de sociologie à Tbingen. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont un certain nombre constituent comme une forme de sociologie de la modernité. L'Homme aboli est son premier ouvrage traduit en français.

4ème de couverture

   Introducteur militant des sciences sociales américaines en Allemagne après la guerre dans le cadre du programme de rééducation démocratique, le sociologue F.-H. Tenbruck a pris progressivement ses distances par rapport à une discipline dont il a découvert que la scientificité revendiquée reposait sur une vision réductrice de l'homme et de la société dont l'avantage est dans son caractère aisément manipulable.

   Cet ouvrage a dont l'originalité d'être une dénonciation de la sociologie par un homme du sérail qui en a été par le passé un des ardents introducteurs en Allemagne.

   Friedrich H. Tenbruck montre comment la sociologie s'est constituée comme une forme d'idéologie, de vision du monde dont l'objet est l'abolition de l'homme dans son individualité et son formatage par le biais d'abstractions et de systèmes censés le représenter.
Face à ce constat, il en appelle à un retour au réel et à un désamorçage idéologique de la discipline.

Fiche technique

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'homme aboli

Freidrich Heinrich Tenbruck
L'homme aboli
Sociologie de la modernité

Traduction de Pierre Rush

Introducteur militant des sciences sociales américaines en Allemagne après la guerre dans le cadre du programme de rééducation démocratique...