Usages du monde

Règles du savoir-vivre dans la société moderne

" Le véritable gentleman ne se borne pas aux dehors extérieurs de la politesse ; il cultive en lui les bonnes manières, parce qu'elles sont comme la forme tangible de la bienveillance et du respect qu'il professe pour autrui. Mais cette bienveillance et ce respect, il les a aussi dans le coeur. "

Plus de détails

En stock (2)

9,48 €

En savoir plus

   Qu’offrir à une femme mariée au réveillon de Noël ? Comment rédiger sa carte de visite ? De quelle couleur choisir ses gants pour se rendre en promenade ? Comment servir la soupe et rompre le pain à table ? Avec qui se rendre au bal ?


L'auteur : Baronne Staffe
L'auteur en quelques mots...
Blanche Soyer (1843-1911), célibataire modeste et cloîtrée dans sa villa de Savigny-sur-Orge, acquit fortune et réputation sous le pseudonyme de baronne Staffe.
De ses Secrets pour plaire et pour être aimée à son Cabinet de toilette, ses livres ont donné le ton des bonnes manières à plusieurs générations de Françaises et de Français

4ème de couverture

   Conçus pour éviter la fâcheuse méprise, le faux pas inconvenant, les Usages du monde de la baronne Staffe, manuel de savoir-vivre paru en 1889, constituent le bréviaire par excellence de la politesse française.

   Le lecteur y trouvera autant un document essentiel sur la vie mondaine de la Belle Époque, ses codes stricts et ses règles de bon sens, qu’un rappel utile de quelques politesses apparemment surannées, mais toujours bonnes à entendre et à pratiquer.

Fiche technique

Catégories Livres Vie de Famille Education - Formation humaine, religieuse et morale
Éditeur TALLANDIER TEXTO
Reliure Broché
Parution Juin 2021
Nombre de pages 336
Hauteur 18
Largeur 12
Épaisseur 2
Poids 0.262 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Usages du monde

Baronne Staffe
Usages du monde
Règles du savoir-vivre dans la société moderne

" Le véritable gentleman ne se borne pas aux dehors extérieurs de la politesse ; il cultive en lui les bonnes manières, parce qu'elles sont comme la forme tangible de la bienveillance et du respect qu'il professe pour autrui. Mais cette bienveillance et ce respect, il les a aussi dans le coeur. "