Histoire de la Politesse

De 1789 à nos jours

Éditeurs fermés – livraisons suspendues

24,64 €

En savoir plus

Un cahier photo de 16 pages hors-texte en couleurs.


Pour découvrir l'histoire de la politesse, ses marées subtiles, ses modes byzantines et ses flirts occasionnels avec le bon sens, laissez-vous entraîner dans les arcanes du Bottin mondain et dans les salles à manger bourgeoises, aux courses et à l'opéra, dans les ambassades en compagnie de vos mentors : la baronne Staffe et autres auteurs de manuels de savoir-vivre lus par des millions de Français depuis deux siècles, mais aussi Mme de Genlis, Balzac, Alexandre Dumas, Proust, Robert de Montesquiou, Sacha Guitry, Hermine de Clermont-Tonnerre et Nadine de Rothschild... Vous ne le regretterez pas.

Au sommaire :

LA POLITESSE EN REVOLUTION (1789-1800)

- Une offensive violente

- Un feu de paille

L'AGE D'OR DE LA POLITESSE BOURGEOISE (1800-1914)

- L'étiquette intime

- En famille

- En public

- Châtier l'impolitesse

- Les angles morts du savoir-vivre

LE TEMPS DES RUPTURES (1914-1950)

- La fin du bon vieux temps

- La crise de la politesse

L'ERE DES INCERTITUDES (de 1950 à nos jours)

- Grandeurs et décadence des bonnes manières ?

- Les sanctuaires de la politesse

- Le continent protocole

- Les incivilités devant le gendarme

- Une politesse mondialisée


L'auteur : Frédéric Rouvillois
Frédéric Rouvillois, professeur de droit public à l'université de paris-Descartes où il enseigne le droit constitutionnel et les libertés fondamentales, a publié de nombreux ouvrages d'histoire politique : Crime et utopie, et d'histoires des mentalités : Histoire de la politesse et Histoire du snobisme.
Il est membre du comité de rédaction du mensuel Causeur.

4ème de couverture

Lecteur, lectrice, vous êtes imbattables sur le chapitre de la politesse.

Vous ne mettez pas vos coudes sur la table ni vos doigts dans le nez ; vous dites aimablement merci et s'il vous plaît. Mais savez-vous seulement... que les révolutionnaires tentèrent d'interdire aux Français le vouvoiement et les vœux de Nouvel An ? Que l'on pouvait encore, sous la monarchie de Juillet, manger la salade avec les doigts, mais que l'on encourait l'excommunication mondaine, ce faisant, sous le second Empire ? Qu'une grande dame disposait de centaines de cartes à son nom, qu'elle faisait déposer, cornées de savante façon, au domicile de ceux à qui elle rendait visite ? Qu'à un domestique de bonne maison il était interdit d'arborer une moustache ? Que le baisemain, cet hommage galant que l'on croit immémorial, est apparu en France au tout début du XXe siècle seulement ? Qu'il était fort impoli, jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale, de louer une maîtresse de maison pour la qualité des mets qu'elle proposait à ses convives ? Connaissez-vous le sens des lettres p.p.c. ou p.p.n. ? L'art difficile, pour celui qui devait tenir son rang, de recevoir avec une domesticité fort réduite après la Grande Guerre ? Les règles de la courtoisie en automobile ou au téléphone, telles qu'elles nous gouvernent encore aujourd'hui ?

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Etudes
ÉditeurFlammarion
Parution2006
Nombre de pages ou Durée560
Hauteur24.5
Largeur16

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Histoire de la Politesse

Frédéric Rouvillois
Histoire de la Politesse
De 1789 à nos jours