Louis-Ferdinand Céline à Sigmaringen

Novembre 1944 - mars 1945 Chronique d'un séjour controversé

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

21,80 €

En savoir plus

Au sommaire :

- LES DATES

- LES LIEUX

- "LOQUEDUS" ET SEIGNEURS

- PROPAGANDE : LES MANIPULATIONS DE LA FRANCE

- ILLUSIONS, DENONCIATIONS ET REPRESSION

- "VALSEZ FANTOCHES, A LA BALLADE DES FUSILLES" : QUELQUEs PERSONNALITES DE LA COLLABORATION

- SILENCES ET DISCRETION : LES COLLEGUES ET AMIS DE SIGMARINGEN

- QUELQUES VISITEURS ALLEMANDS IMPORTANTS

- DR DESTOUCHES-CELINE


L'auteur : Christine Sautermeister
Universitaire, auteur d'un doctorat sur la réception de Céline en Allemagne et cotraductrice de Casse-pipe en allemand, Christine Sautermeister a publié de nombreux articles sur Céline, ainsi qu'un essai, Céline vociférant ou l'art de l'injure (Société d'études céliniennes, 2002).

4ème de couverture

La petite ville de Sigmaringen (Wurtemberg) abrita de septembre 1944 à fin avril 1945 les restes du gouvernement de Vichy et plus d'un millier de collaborateurs. Le Dr Destouches, alias L.-F. Céline, y soigna cinq mois durant cette colonie de « 1142 condamnés à mort », séjour qu'il décrit dans D'un château l'autre.

Christine Sautermeister délimite la part de vérité et d'invention chez Céline, dont le roman cède au plaisir de l'amplification ou de la suggestion.

Si nombre de faits sont attestés - pénuries, insalubrité, épidémies, alertes aériennes, atmosphère de délation, afflux croissant des réfugiés, débâcle de l'armée du Reich, - Céline y ajoute ses touches de délire ou de fantastique, tout en jonglant avec la chronologie ou en faisant silence sur certains épisodes ou certaines amitiés embarrassantes. Ainsi, la comparaison du roman avec les fragments de sa version primitive témoigne du travail de modération et de retenue opérés par Céline.

Refus de se compromettre ? Tentative de dédouanement ? Faut-il taxer de germanophobie opportune la description de ses rapports avec les autorités médicales ou policières de Sigmaringen ? De même, l'écrivain fit-il scandale par ses provocations défaitistes au cours des fameuses « journées des intellectuels », qu'il évoquera pour sa défense au cours de son procès.

À l'inverse, la correspondance de l'écrivain révèle un Céline vindicatif et accusateur à l'égard de ses compagnons d'exil...

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Divers
ÉditeurL'Archipel
CollectionEcriture
Parution2013
Nombre de pages ou Durée360
Hauteur24
Largeur15.5

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Louis-Ferdinand Céline à Sigmaringen

Christine Sautermeister
Louis-Ferdinand Céline à Sigmaringen
Novembre 1944 - mars 1945 Chronique d'un séjour controversé