L'Enfant Jésus, Iosagan, et autres contes irlandais

Illustrations de Marc Mosnier,

Traduction et présentation par Grégoire Poulle.

Plus de détails

En stock (1)

14,22 €

En savoir plus

L'HOMME NOUVEAU, Grégoire Poulle, janvier 2024 :

   Patrick Pearse demeure la figure la plus attachante parmi les nationalistes irlandais qui tentèrent, envers et contre tout, le soulèvement de Pâques 1916 à Dublin. Les contes qu’il a écrits en gaélique, publiés en décembre dans une nouvelle traduction de Grégoire Poulle, révèlent l’une des facettes les plus profondes de son talent et de sa personnalité.

   [...] Patrick Pearse savait sans doute que le soulèvement était une « opération suicide ». Les 1 500 insurgés, mal équipés, mal entraînés et mal compris par la population, n’iraient pas très loin face à l’armée britannique. Mais ils savaient aussi qu’en proclamant officiellement l’indépendance de l’Irlande, il marquerait un point de non-retour. Avant 1916, les Irlandais demandaient le Home Rule, c’est-à-dire une simple autonomie avec la création d’un petit parlement local. Après 1916, ils se sont positionnés dans une guerre d’indépendance État contre État, menée par leur gouvernement clandestin face à l’occupant étranger.

   Avec Pearse, les feniens irlandais sont passés du statut de rebelles à celui de soldats d’un État. Le sacrifice de Pearse a permis l’émergence, quelques années plus tard, d’une république qui fut longtemps très respectueuse de la doctrine sociale de l’Église. Mais ce ne fut pas sans douleur…

 Au sommaire  : Iosagan, l'Enfant Jésus; La poupée Barbara ; Jeannot l’ami des oiseaux ; Le prêtre ; La Mère ; Le voleur ; Brigitte aux chansons ; Pour en savoir plus sur Patrick Pearse.


L'auteur : Patrick Pearse
Patrick Henry Pearse (1879-1916) est auteur de nouvelles, de poèmes, de pièces de théâtre, d'essais et de pamphlets. Mais on se souvient plus de lui comme ayant été premier Président de la République provisoire d'Irlande et l'homme qui conduisit un groupe d'insurgés vers la Grand-Poste de Dublin le Lundi de Pâques 1916. Cet acte lui valut d'être arrêté, jugé et fusillé par les Britanniques à la prison de Kilmainham le 3 mai 1916.

4ème de couverture

    Avant de devenir le premier président de la république d'Irlande en 1916, Patrick Pearse était à la fois instituteur et artiste. Il écrivait des poèmes, des pièces de théâtre et surtout des contes, en gaélique, la vieille langue celtique de l'Irlande, pour les enfants de son école. Ce sont ses sept plus beaux contes que rassemble ce livre illustré. On y voit l'Enfant Jésus venir visiter un vieux pêcheur du Connemara qui a bien besoin de retrouver la paix de l'âme.

   On y découvre aussi la merveilleuse histoire de Barbara, la poupée héroïque qui sauve la vie de sa maîtresse, celle du petit Jeannot qui sait parler aux oiseaux, celle du petit voleur de jouet qui n'arrive pas à avouer son crime en confession, celle de la vieille Brigitte qui détient dans sa mémoire un véritable trésor musical, et celle du jeune prêtre qui apprend à célébrer les saints mystères en cachette.

   C'est l'Irlande de Patrick Pearse qui s'exprime dans ces contes. Une Irlande pauvre et joyeuse, un pays où personne n'est jamais abandonné, une île où il fait bon vivre car on y chante en toute occasion.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature Contes / Nouvelles / Poèmes/ Théâtre / Fables...
ÉditeurVia Romana
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages80
Hauteur21
Largeur15

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'Enfant Jésus, Iosagan, et autres contes irlandais

Patrick Pearse
L'Enfant Jésus, Iosagan, et autres contes irlandais

Illustrations de Marc Mosnier,

Traduction et présentation par Grégoire Poulle.