Matthieu Talbot de l'alcoolisme à la sainteté

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

14,22 €

En savoir plus

   L'HOMME NOUVEAU,  Antoine Rizzo, juillet 2021 :

   Proclamé vénérable en 1975, Matthieu Talbot attend un miracle pour être béatifié, et bien d’autres avec lui, qu’ils aient été eux-mêmes touchés par la maladie alcoolique, ou un de leurs proches, ou qu’ils servent ceux qui en souffrent. Certes, il y a déjà un saint patron des alcooliques, le bienheureux Alfred Pampalon, jeune rédemptoriste québécois qui offrit sa vie pour la guérison d’un malade de l’alcool et sur la tombe duquel les grâces de guérison sont fréquentes ; de plus, cet ouvrier irlandais n’est pas le seul à être pas sé de l’enfer de l’alcool à la beauté d’une vie donnée à Dieu et aux autres. Mais son témoignage est à la fois si limpide et si beau que la reconnaissance de sa sainteté par l’Église lui donnerait un rayonnement plus grand encore.

   Matthieu Talbot est né en 1856 à Dublin, au sein d’une famille nombreuse pauvre mais profondément croyante, dans une Irlande encore britannique, quelques années après la grand famine qui fait un mil lion de morts et pousse à l’exil des millions d’Irlandais. Il travaille dès l’âge de 12 ans et tombe rapide ment, comme bien d’autres jeunes, dans l’alcoolisme, s’éloignant de l’Église. Soudain, à 27 ans, il se retrouve un jour sans alcool, sans argent, sans travail. Dans sa déchéance, il se tourne alors vers Dieu et fait un voeu d’abstinence. Il le tiendra jusqu’à sa mort et sa vie va rapide - ment se transformer : bonté, hu - milité, piété, prière, ascèse, écoute des autres, générosité envers plus pauvre que lui, exemplarité. Un livre d’espérance. 


L'auteur : Frédéric Kurzawa
Enseignant, auteur d'une thèse de doctorat consacrée à saint Patrick, Fréddéric Kurzawa est docteur en théologie catholique. Il est également membre du centre international de recherche et de documentation sur le monachisme celtique et de la Royal society of Antiquaries of Ireland.

4ème de couverture

   La figure de Matthieu Talbot (1856-1925) se confond pleinement, comme le révèle cette biographie de Frédéric Kurzawa, avec l'histoire du catholicisme irlandais et d'un pays qui n'accédera à l'indépendance que dans la première moitié du XXe siècle. Elle incarne surtout le combat d'un ouvrier très modeste contre l'alcoolisme.

   Alcoolique très tôt lui-même, comme d'autres membres de sa famille, Matthieu Talbot va connaître une conversion radicale et renoncer à la boisson, au prix de profonds sacrifices et d'une forte volonté personnelle. Ce retour à la foi catholique l'aide à surmonter son addiction et transforme son quotidien. Soucieux d'une exigeante vie chrétienne, attaché à la lecture en dépit de son faible niveau d'éducation, Matthieu Talbot rejoindra le tiers-ordre franciscain.

   Proclamé vénérable par le pape Paul VI et particulièrement populaire aux États-Unis, il offre un témoignage d'espoir à tous ceux qui souffrent du fléau de l'alcool, pour eux-mêmes ou dans leur entourage.

Fiche technique

Catégories Livres Religion En Famille Saints, Témoins, biographies Témoignages
ÉditeurSalvator
ReliureBroché
ParutionSeptembre 2020
Nombre de pages174
Hauteur20
Largeur13
Épaisseur1.5

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Matthieu Talbot de l'alcoolisme à la sainteté

Frédéric Kurzawa
Matthieu Talbot de l'alcoolisme à la sainteté