A la vie à l'amour

Vivre après la mort d'un enfant

Le témoignage poignant de trois mamans endeuillées. Peut-on survivre à la mort d’un enfant ? Un hymne à la vie et à l’amour !

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

16,11 €

En savoir plus

   Après Gaspard entre terre et ciel, Marie-Axelle Clermont reprend la plume avec deux amies, Camille Canard et Clémentine Le Guern, pour et ouvrage unique et bouleversant.

   Camille est la maman d'Auguste, victime de la mort subite du nourrisson. Clémentine est la maman de Siméon, emporté par un cancer à l'âge de 3 ans. Trois voix de femmes, trois coeurs de mères.

PRESENT 23 octobre, Anne-Isbeth : 

On connait l'histoire du tout jeune Gaspard Clermont, emporté par la maladie de Sandhof alors qu’il n’avait pas encore trois ans et demi. Ses parents, Benoît et Marie-Axelle, ont raconté son histoire dans un livre très émouvant, Gaspard entre terre et ciel et continuent depuis de témoigner de la beauté de la vie de leur fils malgré l’épreuve de la maladie.

   Marie-Axelle Clermont vient de publier un nouveau livre avec deux amies, Clémentine Le Guern et Camille Canard : A la vie, à l’amour, vivre après la mort d’un enfant aux éditions de l’Emmanuel. Ces trois femmes ont perdu un fils : Clémentine, Siméon emporté par le cancer et Camille un tout petit Augustin que la mort subite du nourrisson est venue lui ravir.

   Comment faire face à une douleur si profonde, si incompréhensible : la mort d’un enfant si peu de temps après lui avoir donné la vie ? Il n’existe pas de remède miracle, chacun a sa façon propre de vivre son deuil. Ce n’est pas un livre angélique, voilant les difficultés. C’est un témoignage vibrant de vérité, où la douleur et la tristesse affleurent souvent, malgré les années qui ont passé depuis la disparition de l’enfant tant aimé. Il faut faire face à l’absence, à la solitude, à l’incompréhension parfois des proches, aux maladresses et à cette vie qui continue. Pourtant, si ces pages sont poignantes, ces témoignages sont aussi pleins d’espérance et de joie profonde. Oui, une nouvelle vie attend ses parents endeuillés et le bonheur refleurira.

   Oui, l’épreuve de la maladie et de la mort d’un enfant est abominable pourtant, toutes les trois disent combien cette épreuve les a changées, façonnées et leur a apporté. La Foi n’efface pas la douleur, elle est une aide, un bâton sur lequel on peut s’appuyer pour avancer. C’est un très beau témoignage de femmes, de mères qui est ici livré. Et même de père, puisque le papa du petit Siméon, Yann, a laissé quelques mots en fin de livre. La mort de son fils l’a conduit sur les chemins de la Foi, lui qui s’en était éloigné. Profondément bouleversant.



Co-auteur(s) : Clémentine Le Guern, Camille Canard

4ème de couverture

   Trois mamans qui ont perdu un enfant témoignent ce ce que la vie et la mort de leur fils leur ont appris. Chacune à sa manière, elles nous racontent comment elles ont continué à avancer, au jour le jour, dans la souffrance mais aussi l'espérance. Comment elles font le choix de leur vie.

   Parce que la vie et l'amour peuvent gagner.

   Ce témoignage met des mots sur les maux et redonnera courage à ceux qui sont dans la peine.

   "A travers ce livre, je ne cherche pas à communiquer un quelconque mode d'emploi, car il n'en existe aucun, mais seulement une espérance : le bonheur se trouve au bout du chemin, un pas après l'autre " .

Fiche technique

Catégories Livres Famille Saints, Témoins, biographies Témoignages
ÉditeurL'Emmanuel
ReliureBroché
ParutionJuin 2020
Nombre de pages216
Hauteur19.5
Largeur14.5
Épaisseur1.8

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(27/08/2020)
Unique et bouleversant !

Un cri d’espérance pour toutes les personnes touchées par le deuil infantile.
Marie-Axelle, Clémentine et Camille ont chacune perdu un enfant. La vie de Gaspard, Siméon et Auguste a été brisée bien trop tôt, blessant leurs parents à jamais. Leurs mamans évoquent cette blessure du coeur insondable, qui les a conduites par les chemins du deuil. Comment continuer à se lever le matin lorsque la vie ne semble plus avoir de sens ? Malgré la souffrance, ces mamans au destin particulier découvrent que le lien créé avec leur enfant dépasse les frontières de la mort et que la vie et l’amour sont plus forts !

    Donner votre avis

    A la vie à l'amour

    Marie-Axelle Clermont
    A la vie à l'amour
    Vivre après la mort d'un enfant

    Le témoignage poignant de trois mamans endeuillées. Peut-on survivre à la mort d’un enfant ? Un hymne à la vie et à l’amour !