Vivre la présence de Dieu

Introduction de Denis Sureau.

Une publication qui parait en pleine querelle du quiétisme entre Bossuet et Fénelon... A suivre !

Plus de détails

En stock (2)

7,11 €

En savoir plus

     Cette édition complète reprend fidèlement le texte directement à partir des éditions originales des deux livres publiés par l'abbé de Beaufort en 1692 et 1694.

    Au sommaire : Introduction

  • Ecrits du frère Laurent de la Résurrection
    • Lettres
    • Maximes spirituelles
  • Ecrits de Joseph de Beaufort sur Laurent de la Résurrection
    • Avertissement au lecteur
    • Eloge du frère Laurent de la Résurrection
    • Les moeurs du frère Laurent
    • Entretiens avec le frère Laurent
    • pratique de l'exercice de la présence de Dieu tirée des Lettres du frère Laurent


L'auteur : Laurent de La Résurrection
Nicolas Herman, en religion Frère Laurent de la Résurrection, carme déchaussé.

4ème de couverture

   La présence de Dieu est, à mon sentiment, en quoi consiste toute vie spirituelle et il me semble qu'en la pratiquant comme il faut, on devient spirituel en de temps.

   Nicolas Hermann 1614-1691 est un frère carme, discret, simple et modeste, affecté à la cuisine de son couvent. Très tôt cependant, il est attiré par la vie de prières ; la compagnie de Dieu seul lui suffit et il développe une spiritualité simple, faite de détachement du monde et de satisfaction dans la seule présence divine.

   Son rayonnement est grand aussi bien auprès de ses contemporains qu'à travers les siècles tant sa spiritualité convient à tous les états de vie.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Spiritualité
ÉditeurArtège Poche
CollectionLes classiques de la spiritualité
ReliureBroché, couverture souple avec rabats
ParutionJanvier 2020
Nombre de pages176
Hauteur18
Largeur12
Épaisseur1.4

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Vivre la présence de Dieu

Laurent de La Résurrection
Vivre la présence de Dieu

Introduction de Denis Sureau.

Une publication qui parait en pleine querelle du quiétisme entre Bossuet et Fénelon... A suivre !